Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/08/2011

Francis Falcou, rend hommage à Roger Maguer, membre éminent de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

La disparition de Roger Maguer, le 9 juillet dernier, est celle d'une éminente figure Universitaire qui a profondément marqué la recherche historique sur le Lauragais, pendant toute sa carrière au Lycée Jean Durand de Castelnaudary.
Natif des Côtes-d'Armor, il fut nommé, en 1965, professeur Certifié d'histoire et géographie à Castelnaudary, après son brillant succès au concours national du CAPES.
Il allait y connaître et épouser une collègue de sciences naturelles, Arlette Soler, qui partagera tous ses travaux historiques.
Au Lycée Jean Durand, il donna la pleine mesure de sa rigueur pour la recherche, alliée à son attachement à son pays d'adoption ; il choisit d'ailleurs de se fixer à Villeneuve-la-Comptal qu'il servit avec passion : son travail pour la conservation du moulin à vent et son utilisation pédagogique fut exemplaire.
Dès son installation, il adhéra à l'Association culturelle : Les Amis de Castelnaudary, y donnant des conférences, participant ensuite aux publications de l'Association, notamment dans les deux ouvrages : Castelnaudary, notre ville (1994) et Castelnaudary, pages d'histoire (2002).
Devenu Agrégé de géographie, il ne se contenta pas de ce titre et voulut terminer sa carrière en obtenant le plus haut grade Universitaire, celui de Docteur ès Lettres, mention Histoire.
Pour cela, il soutint une thèse, intitulée : "De la cocagne au blé" ; il me fit l'honneur de me convier à la soutenance, le 2 novembre 1999 ; trois heures durant lesquelles jury et auditeurs purent apprécier sa parfaite maîtrise du sujet pour la période allant des guerres de religion à la Révolution.
Encouragé par ce succès, il décida de la publier en 2003, au terme d'un marathon et de traquenards multiples, m'écrivait-il.
En 2004, il était admis à l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne où nous n'aurons pas eu la joie, hélas, de profiter de communications qu'il avait en réserve.
Les Amis de Castelnaudary ont perdu un membre éminent ; l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, un de ses plus titrés ; le Lauragais, un de ses meilleurs chercheurs.

Francis Falcou,
Président de l'association des Amis de Castelnaudary et sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Les commentaires sont fermés.