Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/11/2011

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Les Fruits de la Terre, de Jean Esparbié.

La Grande Guerre dévastait tout. A L'Emboyer - une ferme située à Aguts dans le Tarn - en cette soirée du premier jour du mois de mai 1915, l'accoucheuse délivra Antoinette Lautrec du cinquième enfant : un garçon. Les siens le prénommèrent Armand Alfred. Dans Les Fruits de la Terre, Jean Esparbié relate son existence, d'une exploitation à l'autre. A la ronde des saisons, Armand se forma aux métiers des paysans. Au cours des apprentissages, sa dextérité surprit les maîtres. Elle excita l'admiration des connaisseurs, partout durant des années de labeur jusqu'au dernier domaine sur le sol audois, à la Fontasse près de Bram. Armand fit aussi le bonheur de Maria - une Fabréguoise - rencontrée à Montpellier tandis qu'il portait l'uniforme à quelque temps de la lutte contre l'oppression nazie. Il endura bien des souffrances, ne dérogea jamais aux corvées, ne refusa aucune responsabilité, défendit des convictions humaines exemplaires et sociales, profita de joies familiales... Il se conduisit simplement, vaillamment, sema sans cesse des graines de vérité pure dans le terreau de la noblesse de l'amour.

Fruits de la Terre.jpg
Les Fruits de la Terre, de Jean Esparbié.
Disponible chez l'auteur : 1, rue Germinal - Montlegun - Carcassonne.
Consultable à la bibliothèque de l'Académie.

Les commentaires sont fermés.