Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/11/2011

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Les Vignerons du crépuscule, d'Henri Laleman.

J'ai toujours considéré comme injuste le sort fait à nos vignerons. Ecrire un livre, c'est planter une vigne. Je n'aime pas le romanesque. Peut-on se contenter de faire rêver ? Divertir, étymologiquement, signifie détourner. Je ne me détourne pas des problèmes, je les pose. La lecture est nourriture pour moi. Notre terroir et ses produits sont-ils si méprisables ! 1907, 1976, 2007, le plus grand vignoble du monde n'en finit pas de mourir. On encourage le vignerons à des rendements pléthoriques qui feront longtemps le bonheur du négoce par le biais des coupages. Notre terre chargée d'histoire mérite un autre sort par la conscience même qu'elle secrète. Avec la fin de la vigne se pose une fois de plus la question qui nous hante depuis des siècles : comment échapper à la malédiction des terres gastes ?
L'auteur de ces lignes est né d'un père vignerons, dans un modeste hameau de la banlieue carcassonnaise. Il trouva sa vocation d'enseignant dans une vigne, descaussel en mains et les mains en sang. Après avoir enseigné le français pendant plus de trente ans au lycée agricole, au pied des remparts, il découvrit la disponibilité qui lui permit de renouer avec son rêve d'écrire. Avec les Vignerons du crépuscule, son goût du verbe tente de servir la terre ancestrale.

Vignerons du Crépuscule.jpg
Les Vignerons du crépuscule, d'Henri Laleman.
Disponible chez l'auteur : hameau de Maquens - Chemin de Tourlouby   Carcassonne.
Consultable à la bibliothèque de l'Académie.

Les commentaires sont fermés.