Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/01/2012

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Archéologie, science humaine, entretiens avec Anne Lehoërff, par Jean Guilaine.

Guilaine - Archéologie 2011.jpg

L’archéologie fascine, fait rêver. Les enfants à la recherche de trésors. Les grands que le mystère attire. Mais quelle est-elle ? Depuis le XIXe siècle, l’archéologie a connu de profonds changements, tour à tour collecte de beaux objets, support d’une histoire des “civilisations”, examen de traces plus modestes laissées par l’homme et que des méthodes de plus en plus performantes permettent de comprendre. Les découvertes qui se sont succédé depuis deux siècles, parfois extraordinaires, souvent moins spectaculaires, l’ont nourrie, construite, rendue omniprésente dans la société d’aujourd’hui. Les vestiges encore enfouis sous nos pieds sont si nombreux qu’il ne se passe pas un jour sans une découverte.L’archéologie est science humaine. Telle est la conviction profonde de l’un de ses acteurs, Jean Guilaine. Fort d’une longue expérience de chercheur, d’homme de terrain, de professeur, il s’en explique dans un entretien avec une autre archéologue, Anne Lehoërff. Les différentes facettes d’une archéologie qui permet d’écrire l’histoire de l’homme dans toutes ses dimensions sont ainsi abordées à travers un itinéraire personnel où la part du rêve n’est pas absente, et dans un dialogue qui met l’accent sur l’objet d’étude de l’archéologie, sa situation actuelle au terme d’une longue histoire et son avenir possible.

Les commentaires sont fermés.