Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2012

Jean Esparbié adresse ses voeux aux sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, avec un petit poème d'actualité !

BUGARACH


Pourquoi céderions-nous à tous ces faux apôtres

Qui s'appliquent parfois d'un air talentueux

A prédire la fin, malgré les patenôtres,

Du monde négligé des gens peu vertueux ?

 

Laissons déraisonner la foule des adeptes

Des milieux les plus fous et suivons les chemins

Au bout desquels enfin, en pénitents ineptes,

Nous solliciterons d'éternels lendemains.

 

Jouons à l'unisson pour l'univers une ode

Dans les tourments du jour que les historiens

Écriront à jamais sur notre terre d'Aude

Où nombre d'inspirés deviendront faubouriens.


Ceux-là voudront gravir par crainte la montagne

A l'abri soi-disant des destructeurs du ciel

Censés intervenir dans l'ultime campagne

Du bien contre le mal: but providentiel.

 

Apprendront-ils qu'ici, au soleil des mémoires

Jupiter écouta Bug monté sur Arach

Et posa ce rocher protégeant des déboires

Des vents du lieu depuis dénommé Bugarach ?

 

Dormez en paix gripets (1), le calme du village

Avant l'an reviendra sans doute pour longtemps

A moins d'un tremblement dans le sombre sillage

Des folles du logis ou du maître du temps.


1. Les lutins.

Jean Esparbié.

 

Et à l'an prochain, avec mes meilleurs voeux !

Les commentaires sont fermés.