Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2013

Chantiers : nouvelle publication de la Direction régionale des affaires culturelles du Languedoc-Roussillon

CHANTIERS
Publication de la Direction régionale des affaires culturelles du Languedoc-Roussillon

Chantiers : nul autre titre ne pouvait, mieux que celui-ci, traduire l'activité du pôle Architecture et Patrimoines de la direction régionale des affaires culturelles du Languedoc-Roussillon. Deux fois par an, cette nouvelle lettre d'information vous entraîne à la découverte de projets et réalisations qu'accompagne ou réalise le pôle. Plus de soixante-dix agents de l'Etat mettent au service du patrimoine de la région leur savoir-faire, leurs compétences, leur enthousiasme et oeuvrent, au côté des collectivités, des propriétaires, des institutions, à sa préservation et à sa transmission. Chantiers intellectuels, de fouilles, des collections, de restauration... le pôle bruisse de ce mot qui recouvre les idées et les  projets les plus divers : ethnologie, musées, archéologie, archives, monuments historiques, espaces protégés, villes et pays d'art et d'histoire, architecture, tels sont les domaines d'intervention des équipes.
Clin d'oeil à la revue littéraire créée en 1928 à Carcassonne par François-Paul Alibert, Joë Bousquet, Claude-Louis Estève et René Nelli, Chantiers vous invite, en cette 28e édition des Journées européennes du patrimoine, à voyager au coeur de notre région.
Didier Deschamps
Directeur régional des affaires culturelles. 

Chantiers1.jpgChantiers2.jpg
Collection consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne. Disponible auprès de la Direction régionale des affaires culturelles du Languedoc-Roussillon.

Commentaires

Je tire la sonnette d'alarme depuis des années au sujet du pont dit "Gaulois" situé sur la commune de Mérial. J'ai alerté la DRAC, mais rien ne bouge ; va-t-on laisser tomber ce pont merveilleux !
J'espère que des conscieces vont s'éveiller afin de sauver ce patrimoine architectural, et sans pareil.
Les esprits vont-ils se "desperter", comme l'on dit chez nous dans le Pays de Sault. Nous laissera-t-on encore une fois dans l'expectative ?
Sans rancune et bonnes salutations.

Écrit par : Christian Rouzaud | 07/02/2013

Je crois reconnaitre la péniche sur cale, sur le site de Mandirac au bord de la Robine. Cela fait une dizaine d'années, quatre planches ont été clouées, depuis elle pourrit sur place (voyez la photo), sinon allez sur place.
C'est ça un chantier de rénovation ?
Je pense que l'illustration de la couverture a été mal choisie.

Écrit par : Jacques Blanco | 07/02/2013

Les commentaires sont fermés.