Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2013

Grain de sel révoltant et décourageant : les réserves de la bibliothèque de l’Académie des arts et des sciences de Carcassonne vandalisées par les services techniques municipaux.

Monsieur le Député-Maire
Mesdames et Messieurs les Adjoints en charge de la Culture, des Associations, du Patrimoine... abonnés absents !

Les réserves de la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne (et de la Société d'études scientifiques de l'Aude) ont été vandalisées le 7 janvier 2013. Un mois après, les élus restent encore inscrits sur la liste des "abonnés absents", certainement muets de stupéfaction.
Le constat est décourageant pour les bénévoles occupés à classer et à faire l'inventaire de livres et de documents de première valeur, depuis plusieurs années.
Les responsables des services techniques de la ville de Carcassonne, qui conduisent le chantier de réhabilitation d'immeuble de la place des Anciens combattants d'Afrique du Nord, se sont introduits à l'intérieur des locaux après démolition d'un mur extérieur au moyen d'un engin de chantier.
Il aurait été peut être plus simple et moins dévastateur, de réclamer les clefs et la présence des bibliothécaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne et de la Société d'études scientifiques de l'Aude ! Que voulez-vous ! L'instruction se donne à l'école, le respect des biens et des personnes s'apprend, mais seule l'intelligence est un don du ciel !

 Bibliothèque1.jpgBibliothèque2.jpgBibliothèque3.jpgBibliothèque4.jpgBibliothèque5.jpgacadémie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,atteinte à l'intégrité des bibliothèques.académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,atteinte à l'intégrité des bibliothèques.

Commentaires

Je suis indigné par un tel saccage. L'absence de réaction des élus responsables témoigne de l'intérêt qu'il portent à la culture. Les faits parlent plus que routes les déclarations.

Écrit par : Marc BOUYSSOU | 10/02/2013

Les commentaires sont fermés.