Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/03/2014

Madame Claire Minerve-Bringer remet à Jean-Louis Bonnet, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, le buste et les archives personnelles du commandant Jean Bringer

Donation d'un buste
du commandant Jean Bringer

Particulièrement reconnaissante après la conférence sur la Libération de Carcassonne, largement suivie le 8 janvier 2014, et l’hommage rendu par les assistants et l’Académie des arts et des sciences, Madame Claire Minerve-Bringer a tenu à donner ses archives au conférencier Jean-Louis Bonnet.
Les documents et les photographies ont été versés aux Archives départementales de l’Aude et sont en cours de classement. Le quotidien L’Indépendant doit publier prochainement un article sur ce fonds Jean Bringer, chef de la Résistance dans l’Aude, nommé par le général Koenig, et victime de la barbarie nazie à Baudrigues, le 19 août 1944, à l’âge de 27 ans.
Plus récemment, Madame Bringer, recevant à nouveau notre collègue dans les monts d’Orb, a donné à Jean-Louis Bonnet de nouveaux albums, une tête sculptée et les décorations du commandant Bringer. Cette œuvre en plâtre de 36 cm de hauteur, fort ressemblante, a été réalisée par une de ses proches, Hélène Cannac-Vauret, sculptrice qui tenait une galerie à Antibes. 

jean-louis bonnet,claire minerve-bringer,hélène cannac-vauret,jean bringerMinerve-Bringer Claire.jpg
Madame Claire Minerve-Bringer.

12/03/2014

Le philatéliste Bernard Viguier nous a quittés !

 Le philatéliste Bernard Viguier nous a quittés !

Bernard Viguier alliait deux qualités rarissimes qui faisaient son bonheur : la patience du collectionneur et la fougue du sportif. La philatélie lui aura permis de vivre la plus exaltante des passions ; le cyclotourisme qu'il affectionnait par-dessus tout, devait détruire sa puissante constitution d'athlète.
Bernard avait méticuleusement rangé ses albums, sa loupe et ses pinces comme s'il était à la veille d'un lointain voyage. La dernière randonnée vers son destin ; celle où il a croisé samedi après-midi, au détour d'une petite route départementale, le spectre hideux de la mort violente.
Curieuse coïncidence, hasard de la vie humaine, fortune malheureuse : nous l'avions reçu de date à date il y a sept ans, exactement le 8 mars 2007, au sein de l'Académie des arts et des sciences, dont il était devenu un spécialiste éminent. Ce jour-là, il avait inauguré son admission, fier de présenter ses plus récentes recherches sur "La poste dans l'Aude, des origines à 1900".
Nous devons à Bernard Viguier une autre communication d'un immense intérêt, portant sur "La taxation des publications et ses conséquences sur la liberté de la presse". Ce travail de bénédictin érudit lui avait valu d'obtenir une Grande médaille au concours organisé à Metz par le Congrès national de la Fédération française des associations philaté-liques.

Il y a quelques jours à peine, nous avions mis à contribution Bernard lorsqu'il avait fallu déménager, puis entreposer, la donation des collec-tions de journaux Midi Libre et L'Indépendant. Il nous avait offert avec gentillesse la force de ses bras puissants, sa haute stature, son dynamisme et la maîtrise de son savoir-faire en matière de rangement.
Le Groupe philatélique de Carcassonne perd son secrétaire général ; l'Académie est privée de son expert, de son ami porté en très haute estime. Notre collègue Aude Viguier, elle-même dévorée par l'attrait de la marche à pied et la recherche archéologique, voit disparaître soudaine-ment celui qu'elle aimait, plus fort et mieux que toutes les passions, celles qui apportent généralement longue vie et bonheur aux hommes, mais aussi celles des grands chagrins provoqués par la mort brutale d'un être cher !
Adieu Bernard ! L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne t'accompagne et fait avec toi à vélo, un bout de chemin sur la route du Ciel !  

Gérard JEAN
2014.03.12

académie des arts et des sciences de carcassonne,bernard viguier,aude viguier,12 mars 2014,8 mars 2014,8 mars 2007Bernard Viguier, sur le stand du club philatéliste, en 2011, au Village des Associations.académie des arts et des sciences de carcassonne,bernard viguier,aude viguier,12 mars 2014,8 mars 2014,8 mars 2007académie des arts et des sciences de carcassonne,bernard viguier,aude viguier,12 mars 2014,8 mars 2014,8 mars 2007

07/03/2014

COMMUNICATION PUBLIQUE DU MERCREDI 12 MARS 2014, PAR MICHEL JAS : LE CATHARISME DANS L'HISTOIRE, AVANT ET APRES.

Michel JAS
Pasteur de l'Eglise Protestante Unie
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

"Le Catharisme dans l'Histoire"
"Avant et Après" 

2014.03.12 - Invitation communication Michel Jas.jpg
L'histoire de nos régions retrace la permanence d'attitudes réfractaires aux idéologies chrétiennes dominantes. Entre le XIe et le XIVe siècle, "l'hérésie cathare" et la croisade, menée par le Royaume de France pour l'éradiquer, restent dans les pages les plus sanglantes.
Le Catharisme fut retrouvé et étudié à partir de sources indirectes et complexes :chroniques diverses, textes de l'Inquisition et à partir de certains de leurs propres textes en occitan ou latin.
L'université française qui a boudé le fait cathare, s'y intéresse depuis quelques années, mais quelquefois de façon dérangeante.
Où en sommes nous aujourd'hui ? Comment situer le catharisme dans la liste des hérésies réelles ou fantasmées, présentes ou disparues dans nos régions : "pays cathare" ou "pays limitrophe" !

Michel JAS est pasteur de l'Eglise Protestante Unie de France à Narbonne et à Carcassonne. Ayant travaillé avec Jean Duvernoy et Anne Brenon, il a participé à plusieurs livres collectifs sur le catharisme ; il est aussi l'auteur de Braises cathares. Filiation secrète à l'heure de la réforme (Toulouse, 1992-1996), et Incertitudes, les cathares à Montpellier (Béziers, 2007) et de Cathares et protestants, familles rebelles et histoire du Midi (Sète, 2011).