Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/01/2015

Comité directeur de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, élu par l'assemblée générale du mercredi 14 janvier 2015.

PRESIDENT
M. Gérard JEAN

VICE-PRESIDENTS
M. Auguste ARMENGAUD
M. Jean FOURIE
M. René MAURICE

SECRETAIRE PERPETUEL
M. Claude SEYTE

SECRETAIRE GENERAL
M. Gérard HARDY

TRESORIER GENERAL

M. Guy CAMARASA

BIBLIOTHECAIRE
Mme Lucette TEISSEIRE

ARCHIVISTE
M. Francis TEISSEIRE

ASSESSEURS
Mme Marie-Christine BERNARD
Mme Véronique BIBERON
Mme Arlette BONNERY-MOULIN
M. Henri CANAL
M. Jean ESPARBIE
M. Jacques MIQUEL
M. Alain PIGNON
M. Michel PLANCHONS
M. Claude SUBREVILLE
Mme Aude VIGUIER

PRESIDENTS-NES
M. Louis LE FRANC,
Préfet de l'Aude
M. André VIOLA,
Président du Conseil général de l'Aude
M. Gérard LARRAT
Maire de Carcassonne

PRESIDENTS HONORAIRES
M. Jean BLANC
M. Marcel BORIES
M. Serge CAULET

MEMBRES ES-QUALITE
Mme Sylvie CAUCANAS
Directeur des Archives départementales de l'Aude
Mgr Alain PLANET
Evêque de Carcassonne et Narbonne
Mme Marie-Noëlle MAYNARD
Conservateur en chef du Musée des beaux-arts de Carcassonne

MEMBRES HONORAIRES
M. Yves COMPAIN
M. Albert FERT
M. Jean OULANIER

Le Secrétaire général Gérard Hardy et le Président Gérard Jean, représentaient l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, à la cérémonie des voeux de Madame Jacqueline Maillé.

Maillé Jacqueline - Réception.jpg
L'administratrice de la Cité, Jacqueline Maillé, a annoncé un copieux
programme de travaux, lors de la cérémonie des voeux.
Photographie : DDM - R. G.

Enjouée et accueillante, Jacqueline Maillé a profité d'une chaleureuse cérémonie de vœux, hier en fin d'après-midi, pour annoncer une année 2015 sous le signe des travaux à la Cité. «Les chantiers dureront toute l'année. Ils ont pour objectif d'améliorer l'accueil dans le monument», explique la nouvelle administratrice du château Comtal et des remparts.

Ceux de la barbacane du château Comtal ont déjà commencé. Avant l'été, les visiteurs auront deux bâtiments d'accueil avec caisses automatiques, une consigne, des sanitaires rénovés. À l'intérieur du château, un réaménagement moderne de la bibliothèque et de la boutique est prévu.

«Ouvrir les portes, ouvrir les bras, ouvrir le cœur»

Trois circuits de visite libre seront par ailleurs ouverts au mois de mai. Le premier concerne le château et le donjon, d'une durée d'1 h 30. Le deuxième va enfin permettre de cheminer sur le rempart gallo-romain, au nord de la Cité. D'une durée de 20 minutes, il offre cet imprenable panorama sur la montagne Noire. La sortie se fera par la tour Narbonnaise. Le troisième, sur le rempart médiéval ouest, avec la tour carrée de l'évêque, se parcourra en une demi-heure, avec une sortie par la porte Saint-Nazaire. Financés par l'État, les travaux dans la barbacane du château et le circuit ouest coûteront 2 M€.

Au reste, Jacqueline Maillé ne cesse de marteler son désir d'ouverture de la Cité. L'isolement de cet ancien fort militaire «aujourd'hui lieu de paix» est révolu, insiste-t-elle «Ouvrir les portes, ouvrir les bras, ouvrir le cœur», voilà pour son vœu le plus cher. Aux touristes, aux habitants de la Cité, aux voisins de la bastide et des villages environnants, et aux enfants. Elle part d'ailleurs sur de bonnes bases, si l'on se réfère à la fréquentation du lieu. En 2014, la Cité a accueilli 2,5 millions de personnes, dont 526 000 pour le seul château Comtal. Ce qui en fait le cinquième monument le plus visité de France, après l'Arc de Triomphe, à Paris ; le mont Saint-Michel ; la Sainte-Chapelle et le Panthéon.


La Cité reprend des couleurs

En octobre prochain, 100 bénévoles de l'association Terres et Couleurs vont investir la Cité. Objectif, revêtir d'ocre les menuiseries du château Comtal et d'autres lieux du monument. Créée en 1995, Terres et Couleurs agit pour la relance de l'utilisation de pigments naturels minéraux des terres colorantes (ocre, terre de Sienne, terre d'ombre, terre verte) et valoriser le patrimoine architectural.

Trois nouveaux sociétaires, admis au sein de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, au cours de la séance du mercredi 14 janvier 2015.

Au cours de la séance mensuelle du mercredi 14 janvier 2015, trois personnalités du monde littéraire présentées par Jean Esparbié, ont été reçues sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne : Mme Michèle Chapuis-Maurette, qui n’est autre que la fille de notre ancien éminent confrère Michel Maurette ; M. Louis Ruiz ; et M. Germain Blanc-Delmas.

Michèle Chapuis-Maurette.
Elle offre régulièrement des textes rédigés, ou plutôt ciselés dans « l’amer » de l’existence. Elle les écrit sous la sage dictée de l’âme vibrante au secret du velours des ans, par l’encre divine de l’esprit habitué à ressentir l’intime profondeur des siens. Elle comble ainsi de souvenirs, de joies, de peines le « noir » de l’état qui l’obsède toujours, l’angoisse parfois, lui fait peur quelquefois. Elle se rappelle le père, venu du temps des loups. Elle chérit la mère qui voulait « exhorter la sève du printemps ». Elle écoute le vent. Elle se souvient du passé. Elle donna plus d’une dizaine de recueils dont : Images et Regards, Ombres et Lumières, Morceaux de vie.

Louis Ruiz.
Rien ne le préparait à la littérature. Il osa devenir un « esclave soumis » aux lois de la rime. Ses vers sortent de sa ténacité, se transforment en une « offense, un délit » et en une « insulte ». Les mots qu’il utilise reflètent un esprit sensible, un homme de cœur. Dès le matin, son âme prend l’envol pour des lieux inconnus afin de cueillir avec la fleur à peine éclose « quelques vers, surpris, encore à moitié nus ». Dans la Montagne Noire, Saissac d’où l’on admire la plaine du Carcassonnais au Lauragais, avec au fond les Pyrénées, compte un poète. Il publia notamment : La Retirada, Beauté crépusculaire, Le Prix d’un serment.

Germain Blanc-Delmas.
Il apprit à aimer le site de Rennes-le-Château grâce à ses parents dont le père fut le maire durant de nombreuses années. Germain Blanc-Delmas vécut les événements qui ont agité la population du village durant les années 1950-1960. Il dit avoir du mal à reconnaître la petite cité rendue si prisée par l’histoire de l’abbé Bérenger Saunière autour de l’église dédiée à Marie-Madeleine. Avec une infinie tendresse, il évoque dans ses écrits l’enfance, l’adolescence, la vie toute simple des paysans perturbés par les chercheurs du trésor du célèbre curé. Le sens poétique s’accorde au sérieux du passionné d’histoire qui donna : Chroniques sur Rennes-le-Château, le Crâne percé d’un trou.

27/01/2015

Info Culture : Conférence de Bernard Mahoux et Gauthier Langlois présentée par l'Association d'Etudes du Catharisme René Nelli.

Trencavel - 2015.01.31.jpg

Info Culture : Exposition "Tenues de soirée" présentée au Musée des beaux-arts de Carcassonne, du 13 février au 20 mai 2015.

MUSEE DES BEAUX-ARTS DE CARCASSONNE
"Tenues de soirée"
1826-1914
Exposition présentée du 13 février au 20 mai 2015
du mardi au samedi inclus, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures
et le premier dimanche du mois, de 14 heures 30 à 17 heures 30.Musée - Tenues de soirée1.jpgMusée - Tenues de soirée2.jpgMusée - Tenues de soirée3.jpgMusée - Tenues de soirée4.jpg

25/01/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Caïn, Abel, Ôtzi, L'héritage néolithique, par Jean Guilaine.

Jean Guilaine
Caïn, Abel, Ôtzi
L'héritage néolithique
format 14 X 23, 288 pages, 26 €Guilaine-Héritage1.jpgGuilaine-Héritage2.jpg
Ouvrage disponible dans toutes les bonnes librairies et diffuseurs de presse.
Disponible chez l'auteur : 12, rue Marcel Doret - 11000 - Carcassonne.
Consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : L'Abbaye de Lagrasse, entre renaissance et réforme mauriste, 1501-1792, par Bénédicte Bousquet.

Bénédicte Bousquet
L'Abbaye de Lagrasse
Entre Renaissance et Réforme Mauriste
1501-1792
Format 17 X 24, 320 pages, 25 €Bousquet-Lagrasse1.jpgBousquet-Lagrasse2.jpg
Ouvrage disponible chez l'auteur : 9, place Jean-Jaurès - 47390 - Layrac
benedictebousquet@hotmail.fr
Consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Aïcha, Kabyle au coeur, par Germain Blanc-Delmas.

Germain Blanc-Delmas
Aïcha, Kabyle au coeur
format 14 X 21, 238 pages, 15 €Blanc-Delma-Aïcha1.jpgBlanc-Delmas2.jpg
Ouvrage disponible chez l'auteur : 14, rue Pierre Puget - 11000 - Carcassonne
gblancdelmas@aol.com
Consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

11/01/2015

La France visée, la Franche touchée, la France blessée, par Jean Esparbié, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Drapeau français.jpg

         La France visée, la France touchée, la France blessée, la France à genoux, la France bouleversée, mais la France qui est, la France qui résiste, la France qui panse ses plaies, la France qui se drape des couleurs de la République, la France qui poursuit son Histoire avec l'héritage de ses valeurs et les musiques de la Liberté. Rien ni personne ne la soumettra aux affres des folies d'une armée se réclamant de quelque doctrine injuste. Ceux qui voudraient ébranler les bases françaises jusqu'à les détruire ne réussiront pas, parce que dans ses diversités le peuple de France sait imposer sa citoyenneté. Il se lèvera toujours, comme aujourd'hui après les actes terroristes sanglants venant de transpercer des corps et des cœurs. D'une même voix, nos femmes, nos hommes, nos enfants chantent la Marseillaise de nos combats, de nos épreuves, de nos victoires pour que vive la France dans le souvenir de ceux qui ont péri pour ce qu'elle représente.

 

Jean Esparbié

Académie des arts et des sciences de Carcassonne,Jean Esparbié,la France visée,la France touchée, la France blessée

L'historien Gauthier Langlois, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, rend hommage aux victimes du fanatisme, de la barbarie et aux défenseurs de l'humanisme.

Après le terrible attentat contre Charlie Hebdo, je voulais rédiger un article sur l’intolérance et le fanatisme religieux, à partir d’exemples pris dans l’Histoire du Languedoc. J’ai finalement choisi d'écrire, plutôt qu’un texte savant, un hommage aux victimes du fanatisme et de l’intolérance. Mais aussi un hommage à tous ceux qui défendent l’humanisme par leur crayon, leur plume, leurs actions. Il s’agit aussi de montrer que la barbarie et le fanatisme ne sont pas l’apanage d’une religion, d’une époque ou d’une région du monde. Mais que de tous temps et partout, des voix se sont élevées et s’élèvent pour condamner la barbarie et l’obscurantisme, et pour promouvoir l’humanisme et les droits de l’homme.
On trouvera dans le texte suivant, des références à des événements et des personnes bien connus, mais aussi des références à des événements qui se sont déroulés dans le Midi et qui n’ont pas une notoriété nationale ou internationale.  L’objectif est en effet de montrer que le combat pour l’humanisme concerne tout le monde et doit se dérouler à toutes les échelles, locale, nationale et internationale.

Gauthier Langlois.

 Langlois-Charlie.jpg
Un épisode de la Légende de Dame Carcas : la décapitation du roi Balaach pour blasphème. Dessin de Yigaël pour la bande dessinée Au fil des siècles - Histoire(s) de Carcassonne, d'après la fresque du XIIe siècle du château comtal.

Je suis Charlie

Je suis Charlie.
Je suis Socrate, empoisonné pour impiété parce que ma philosophie dérange.
Je suis Balaach, roi musulman de Carcassonne, décapité pour blasphème contre le Christ.
Je suis Béziers la cathare, la catholique, la juive et la musulmane, massacrée au nom de Dieu en 1209.
Je suis Trencavel, seigneur de Carcassonne, mort pour avoir refusé de livrer mes frères cathares à de fanatiques croisés.
Je suis ce juif de France, chassée de ma ville par le roi Philippe-le-Bel.
Je suis ce templier occitan, catalan ou parisien, emprisonné ou brûlé pour l’aveu d’un sacrilège arraché sous la torture.
Je suis Bélibaste, dernier bonhomme cathare, brûlé en 1321 pour ne pas avoir abjuré ma foi.
Je suis ce jeune protestant carcassonnais, lynché au XVIe siècle par une foule fanatique qui veut venger une profanation.
Je suis Fortuné Henry, journaliste audois condamné à trois mois de prison pour une caricature anticléricale par la justice de Napoléon III. 
Je suis ce journaliste, résistant, juif, tsigane, slave, témoin de Jéhovah, syndicaliste, communiste, handicapé, homosexuel, assassiné par les nazis pour mes idées, mon physique et mes origines.
Je suis ce militaire du 3e RPIMA de Carcassonne, agressé au nom d’Allah par un fanatique qui se prétend musulman.
Je suis tous ces innocents de Toulouse et Montauban ; de Paris, Montrouge et Vincennes ; d’Israël, de Syrie et d’Irak ; d’Algérie, de Tunisie et d’ailleurs, assassinés par des bourreaux qui se prétendent des martyrs.
Je suis Charlie.

JE SUIS CHARLIE

Je suis Chabert de Barbaira et j’accueille dans mon château de Quéribus les Bonnes-femmes et les Bonshommes cathares qui fuient l’Inquisition.
Je suis Voltaire et je dénonce l’exécution du protestant toulousain Calas.
Je suis Voltaire et je me bats pour sauver le jeune chevalier de la Barre qui a commis le « crime » de ne pas ôter son chapeau devant une procession religieuse.
Je suis ce prêtre audois, « Juste entre les nations », qui sauve des juifs de la barbarie nazie.
Je suis ces résistants musulmans qui cachent des juifs persécutés dans la mosquée de Paris.
Je suis Mohammed V, ce sultan du Maroc qui s’oppose à la législation antisémite de Vichy.
Je suis monseigneur Saliège, archevêque de Toulouse, qui demande à ses fidèles de sauver leurs frères juifs de la barbarie nazie.
Je suis un africain qui lutte contre la secte Boko Haram qui tue et viole au nom de Dieu.
Je suis Malala, jeune pakistanaise musulmane de 17 ans et je lutte pour l'éducation des femmes que refusent des talibans obscurantistes.
Je suis un militant d’Amnesty international et je me bats pour sauver une jeune chrétienne pakistanaise accusée de blasphème.
Je suis ce journaliste qui dénonce le génocide des Yézidis, des Kurdes, des chrétiens assyriens et des chiites de Syrie et d’Irak.
Je suis Dame Carcas, l’héroïne légendaire de Carcassonne, princesse musulmane résistante à la violence des Francs qui, après avoir ramené la paix, épouse par amour un chevalier chrétien.
Je suis tous ceux qui préfèrent l’amour à la haine.
Je suis Charlie. Je suis un homme. 

Gauthier Langlois,
Carcassonne le 10 janvier 2015.

 

http://paratge.wordpress.com/2015/01/10/je-suis-charlie-h...

Marche républicaine.jpg

10/01/2015

Solidarité, hommage, défense de la démocratie et de la liberté d'expression.

Dimanche 11 janvier 2015,
à 15 heures,
une marche blanche républicaine sera organisée à Carcassonne. Le rassemblement débutera au Portail des Jacobins. Le défilé se rendra ensuite vers la Cité où une minute de silence sera observée sur le Prado.

Charlie.jpg

Cent soixante dix-huitième assemblée générale de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

2015.01.14 - Invitation assemblée générale.jpg

09/01/2015

L'estampe et la gravure au vingtième siècle, par Anne Réby, conférencière nationale, historienne de l'art, en collaboration avec le Musée des beaux-arts.

2015.01.14 - Conférence assemblée générale.jpg

Ouvrage recommandé : Les abbayes du Razès, abbaye de Saint-Hilaire, abbaye de Rieunette, abbaye de Saint-Polycarpe, par André Galaup.

Les abbayes du Razès
Abbaye de Saint-Hilaire
Abbaye de Rieunette
Abbaye de Saint-Polycarpe
André Galaup
2014, format 17 X 24, 226 pages, 22 €Abbayes-Galaup1.jpgAbbaye-Galaup2.jpg
Ouvrage disponible chez l'auteur : 15, rue Descartes à Limoux
dans toutes les bonnes librairies et diffuseurs de presse.
Consultable à l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Les voeux de Jean Courrent, historien apiculteur, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

académie des arts et des sciences de carcassonne,jean courrent,voeux 2015,historien apiculteur

Les voeux 2015 de Jean-Claude Huyghe, artiste graphiste peintre, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Mes voeux les meilleurs pur cette nouvelle année.
Bonheur, Santé, Créativité.
Pour la carte que je vous offre, composée à votre attention,
je me suis inspiré d'une des coupoles de l'église
Saint-Sauveur du Sang à Saint-Pétersbourg.
Voeux 2015 Composition Huyghe.jpgEglise Saint- Sauveur-sur le-Sang.jpg

02/01/2015

Les voeux de Patrick Maugard, maire de Castelnaudary, à l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Voeux Patrick Maugard.jpg