Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/03/2015

Un tableau de Laugé : poème de Mario Ferrisi, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Laugé Achille.jpgAchille Laugé.

Un tableau de Laugé

Un tableau de Laugé, c'est un volet qui s'ouvre
Sur la terre et le ciel, sur des voiles irisées
Qui s'en vont du Razès, et à défaut du Louvre,
Peut-être s'apponter sur un des quais d'Orsay.

Un tableau de Laugé, c'est un livre d'images,
Le buisson de genêts, la métairie sans âge,
C'est le cers qui se lève, les tournesols qui bougent
Et des coquelicots dans un grand champ tout rouge.

C'est un chemin pentu jalonné d'amandiers,
Une forêt secrète sous un ciel incendié,
C'est un Cailhau verdi clairsemé de moulins,
Un portrait de Bourdelle crayonné au fusain.

Un tableau de Laugé, c'est un fond de lumière
Qui règne sans partage et jusque dans les ombres,
La division des touches, ravivant la matière
Qui couvre ses portraits surgis de la pénombre.

Une femme repasse, d'un geste d'élégance
Une autre à la fenêtre, d'une étrange attirance,
C'est à l'huile, des fleurs dans un vase de grès,
Au pastel, de Sarraut, un prestigieux portrait.

Un tableau de Laugé, c'est un art singulier,
Miraculeux spectacle d'un énivrant herbier,
C'est un Babel de tons, un palais infini
D'énivrantes gravures dans l'embrouillamini.

Sur toutes ces merveilles qui séduisent nos âmes
Plane un "bon" du terroir, le regard plein de flammes,
Mieux que de charmer l'oeil, Laugé nous parle au coeur,
Une douce éloquence, pour dire un art majeur.
Avez-vous entendu des champs, des prés, des bois,
Sa verve chamarrée et la secrète voix ?

Mario Ferrisi - Mars 2011

Les commentaires sont fermés.