Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2015

COMMUNICATION PUBLIQUE, LIBRE ET GRATUITE, DE L'ACADEMIE DES ARTS ET DES SCIENCES DE CARCASSONNE : GASTON BERGER ET LA PENSEE PROSPECTIVE (1897-1960), PAR BERNARD GINISTY.

 académie des arts et des sciences de carcassonne,gaston berger et la  pensée prospective,1897-1960,bernard ginisty,mercredi 8 avril 2015
Le conférencier Bernard Ginisty, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Communication du mercredi 8 avril 2015
Bernard Ginisty
Gaston Berger et la pensée prospective
(1897-1960)2015.04.08 - Invitation communication Ginisty.jpg
Gaston Berger (1897-1960) et la pensée prospective 

La démarche prospective fut longuement mûrie par Gaston Berger, philosophe, homme d'entreprise, universitaire, haut fonctionnaire créateur du Centre International de Prospective qu'il anima jusqu'à sa mort accidentelle en 1960. C'est à l'école de la vie que Gaston Berger a formé l'essentiel de sa pensée. Ce futur directeur de l'enseignement supérieur doit quitter le lycée pour trouver un emploi suite à des problèmes familiaux et passe son baccalauréat à 25 ans après avoir participé à la guerre de 1914-1918. Engagé dans une entreprise dont il devient l'associé, il poursuit conjointement des études de philosophie. En 1941, il soutient ses thèses de doctorat et devient enseignant à l’Université d’Aix-en-Provence. Il participe activement à la Résistance et reçoit la médaille de la Libération. En 1953, il est nommé directeur de l’enseignement supérieur au Ministère de l’Education Nationale Dans un monde où l'invention de soi et du monde devient une tâche universelle, Berger indique la nécessité de saisir constamment l'homme dans sa capacité permanente à naître, et non dans ses désignations et ses répétitions comme le précisait son fils aîné, le chorégraphe Maurice Béjart : " La Prospective, pour lui, ce n'était pas prévoir l'avenir, pas du tout la vision, mais vivre avec une telle spontanéité, une telle ouverture et une telle capacité d'appréhender l'événement qu'on était toujours prêt pour accélérer ». Nous touchons là une des aspects les plus profonds de la prospective que Gaston Berger résumait par ces mots : « L'avenir de l'homme antique devait être révélé. Celui du savant d'hier pouvait être prévu. Le nôtre est à construire par l'invention et par le travail ».  Ce qui le conduisait à affirmer : « nous sommes dans un monde où il n’y aura bientôt plus place que pour les inventeurs ».

Les commentaires sont fermés.