Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/09/2015

Six nouveaux sociétaires, admis au sein de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, au cours de la séance du mercredi 9 septembre 2015.

Au cours de la séance mensuelle du mercredi 9 septembre 2015, ont été reçus sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, sur proposition de MM. Auguste Armengaud, Jean-Louis Bonnet, Jacques Blanco, Gérard Jean et Mme Sylvie David :Ÿ

 

* Monsieur Georges Aligant est actuellement retraité. Sa carrière professionnelle s’est essentiellement déroulée dans le milieu des sociétés de télévision, où il a exercé différents métiers techniques pour le téléfilm et le documentaire. En dernier temps il était intégré au sein d’équipes journalistiques. Il se passionne pour l’histoire, notamment pour celle du territoire de La Selve. Georges Aligant est domicilié sur la commune de Lafage, dans le département de l’Aude. Il est président-fondateur de l’association « Les amis de la chapelle de Cazazils » qui date du quartorzième siècle et qui est située au milieu des bois, au fond de l’ouest audois.

 

Aligant Georges - 2014.03.20 - La Dépêche.jpgPhotographie : La Dépêche du Midi.

 

* Monsieur Jean-François Vassal, gérant de l’Institut linguistique de Carcassonne, domicilié à la Cité, 11, rue Cros-Mayrevieille, titulaire d’un master en histoire médiévale, biographe spécialiste de Pierre de Voisins. Notre éminent ancien collègue Henri Charles Antoine Tort-Nouguès fut le parrain de Jean-François Vassal.  

 

* Monsieur Jean-Pierre Cassignol, professeur de sciences économiques à l’Institut agricole Saint-Joseph, domicilié Impasse de Naurouze, à Limoux.

 

* Monsieur Philippe Mariou, originaire de Couiza, en activité, agent technique employé par la ville de Carcassonne. Monsieur Mariou est l’auteur de trois ouvrages : Ma passion pour le VTT, son témoignage, celui d’un sportif qui a créé la Birado de Cazilhac où il réside actuellement ; Chroniques d’une France qui s’en va, entre réalité et fiction, nostalgie et humour ; Pleins et déliés de la belle époque, dans lequel il évoque la saga d’une famille parisienne au début du vingtième siècle.

 

Mariou Philippe - 2014.12.08 - Phil. Taka.jpg
Photographie : Philippe Taka.Mariou Philippe - 2014.09.07 - La Dépêche.jpg
Photographie : La Dépêche du Midi.

* Monsieur Jean-Pierre Pétermann, originaire de Montazels dans la haute-vallée de l’Aude, réside actuellement dans un village de la Haute-Garonne, à Auterive. Encore en activité, il exerce la profession d’infirmier diplômé d’État au sein des Hôpitaux de Toulouse. Il s’intéresse à l’histoire de Montazels ainsi qu’au dernier grand conflit mondial, principalement à l’occupation allemande dans notre département. M. Jean-Pierre Pétermann est secrétaire du Groupe de recherches archéologiques de Montségur présidé par  M. Jean-Luc Torecillas.   

* Madame Marguerite Druot, sous son nom de plume Christine Clairmont, est née à Cuxac-Cabardès, dans l’Aude, et elle poursuivit ses études secondaires au lycée de Jeunes Filles de Carcassonne. Professeur certifiée de Lettres, licenciée en Espagnol, elle n’exerce plus aujourd’hui sa profession ; elle est officier des Palmes Académiques et réside à Pamiers, dans l’Ariège. Son œuvre poétique et romanesque est considérable. En 1992, elle fonde l’Association de création artistique et littéraire de l’Ariège. Titulaire de soixante récompenses littéraires, elle a été proposée pour le prix Nobel de Littérature en l’an 2000. Madame Druot est déléguée de la Société des poètes français et fait partie de l’association « Lire et faire Lire ». En dehors de l’écriture, elle s’intéresse à la photographie et au cinéma en milieu scolaire.

 

Clairmont Christine - 2014.11.11 - La Dépêche.jpg
Photographie : La Dépêche du Midi.

Les commentaires sont fermés.