Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Le Mystère de la Montagne Noire, par Christine Clairmont.

Le Mystère de la Montagne Noire
Christine Clairmont-Druot
Editions Christian Lacour
Format 15 X 21, 248 pagesClairmont - Mystère Montagne Noire1.jpgClairmont - Mystère Montagne Noire2.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Disponible chez l'auteur :
cclairmontdruot@aol.fr

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Pleins et déliés de la Belle Epoque, par Philippe Mariou.

Philippe Mariou
Pleins et Déliés de la Belle Epoque
Editions Vox Scriba
Format 15 X 21, 334 pages, 18 €Mariou - Pleins et déliés1.jpgMariou - Pleins et déliés2.jpg
Ouvrage disponible chez l'auteur :
p.mariou@gmail.com
chez l'éditeur :
www.voxscriba.com
consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

29/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne exposent : La bataille mise en scène, par le photographe Charles Camberoque.

LA BATAILLE MISE EN SCENE
Charles Camberoque
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
Exposition photographique présentée
au Musée des beaux-arts de Carcassonne
du 30 octobre 2015 au 24 janvier 2016
Vernissage : le vendredi 30 octobre 2015.académie des arts et des sciences de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,la bataille mise en scène,30 octobre 2015,24 janvier 2016,gérard larrat,jean-louis bès
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Disponible à la vente : Musée des Beaux-Arts de Carcassonne.
Camberoque Charles.jpgCamberoque Charles1.jpg

Charles Camberoque, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences revient à Carcassonne. Si l'Espagne l'intéresse toujours, ce n'est plus à travers la corrida ou la chasse aux Baléares. Il choisit un épisode inattendu : la célébration de la bataille de l'Ebre.
Du 27 juillet au 8 août 1938, la guerre civile connut une de ses pages sanglantes sur les bords de l'Ebre à Fayon, où Franquistes et Républicains s'affrontèrent sans pitié.
Camberoque pose un regard distancié sur une célébration espagnole, qui semble aujourd'hui aussi libérée de passion que les commémorations de batailles napoléoniennes.
Véhicules militaires, costumes, agapes : Charles Camberoque saisit tout ce mouvement et cette ambiance curieusement festive, avec un évident sens de la composition et du mouvement des masses, qui rappelle les grands peintres de batailles d'Edouard Detaille (1848-1912) à Félix Philippoteaux (1815-1895) ou les grands cinéastes. Une dimension que nous n'avons plus l'habitude de voir traiter et qui fait toute la particularité du travail de ce photographe.

28/10/2015

Avec l'historien Jean-Louis Bonnet : Parcours commenté du cimetière Saint-Michel, le samedi 31 octobre 2015, à 15 heures

Cimetière Saint-Michel
Parcours historique commenté
Jean-Louis Bonnet
Samedi 31 octobre 2015, à 15 heures
Cimetière Saint-Michel1.jpg

Comme annonce de la Fête des défunts, le samedi 31 octobre, l’historien Jean-Louis Bonnet guidera les visiteurs pour un parcours commenté dans le cimetière Saint-Michel : découverte des sépultures de personnages célèbres ou originaux, plus modestes ou cachés,  de caveaux remarquables par leurs sculptures, les œuvres d’art dans la chapelle Saint-Roch. L’historique de ce troisième cimetière de la paroisse Saint-Michel, créé pour les pestiférés de 1592 et repris en 1777,  sera évoqué et son évolution apparaîtra à partir du caveau Mahul (début XIXe). La modestie et le respect s’imposent devant ce regroupement de personnes si différentes par leur pouvoir, leurs fonctions, leur richesse ou leur dénuement, leur nationalité. La Ville a fait éditer des brochures sur chacun des cimetières avec un plan permettant de retrouver les personnalités. Les visiteurs pourront se le procurer gratuitement auprès des gardiens. Rendez-vous à 15 h devant la loge du cimetière. Animation gratuite dans le cadre des activités de l’Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne.

 Cimetière Saint-Michel - Magne.jpg

27/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne exposent et se souviennent : Belpech et son canton dans la Grande Guerre.

Belpech et son Canton dans la Grande Guerre
Journée de la Mémoire
Samedi 24 octobre 2015
Veillée du Souvenir
Mercredi 11 novembre 2015
Exposition visible du 25 octobre 2015 au 11 novembre 2015
Salle de la médiathèque - Entrée libre et gratuite
Tous les jours de 14 heures à 18 heures
académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015
Belpech - Journée de la Mémoire1.jpgBelpech - Journée de la Mémoire2.jpg

16/10/2015

Gérard Larrat associe l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne à la réception du Professeur Charles Stanish.

Réception du mercredi 28 octobre 2015
à l'hôtel de ville de Carcassonne.

Le célèbre Professeur d'anthropologie Charles Stanish, directeur de l'Institut d'archéologie Cotsen à l'Université de Californie à Los Angeles, sera reçu le mercredi 28 octobre 2015, à 11 heures 30, salle Jean Cau, à l'hôtel de ville, par M. Gérard Larrat, maire de Carcassonne, en présence de M. Jean Guilaine, Académicien, membre de l'Institut de France, de Mme Marie-Elise Gardel, archéologue, chevalier de la Légion d'honneur, de MM. Guy Rancoule et Dominique Baudreu, archéologues.
Le président Gérard Jean, de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne et le président Arnaud Ramière de Fortanier, de la Société d'études scientifiques de l'Aude, sont associés à cette réception.
Le Professeur Charles Stanish, est membre de l'Académie américaine des arts et des sciences et membre de l'Académie des sciences des Etats-Unis.

Stanish Charles.jpg
M. le Professeur Cjarles Stanish

15/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Feux d'artifice, par Christine Clairmont-Druot.

Feux d'artifice
Poésie
Premier prix de poésie "Les Arts Littéraires"

Christine Clairmont-Druot
Editions Amalthée
Format 15 X 21, 106 pagesClairmont Christine - Feux d'artifice1.jpgClairmont Christine - Feux d'artifice2.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Disponible chez l'auteur :
cclairmontdruot@aol.fr

Origines

Nous venons tous deux d'une terre à lavande, à thym et à romarin. Nos qualités sont des parfums, nos défauts ces pierres calcaires qui, torturées par Eole, sont tachées de noir et de gris.
Le chêne vert de nos décisions se dresse, solitaire, au sommet de cette falaise qui domine un ancien fond marin. Personne, non personne n'aurait l'idée de le couper. Qu'il est robuste et qu'il est beau sur le bleu d'un ciel idéal !
Au milieu des fossiles marins (huîtres, moules,étoiles de mer) poussent les vignes de nos ancêtres. Leurs sarments ligneux, vigoureux sont à l'image de nos pensées.µTout près, le ruisseau de l'intermittence obéit sans discuter aux décisions de la lune et du soleil. Les cailloux de sont lit à sec abritent des lézards assoiffés.
Vienne la pluie ! vienne l'orage ! pour que les mots coulent enfin vers des embouchures amènes !

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Des oubliés de l'Histoire : Prisonniers de guerre étrangers en Eure-et-Loir (1793-1815), par Marc Bouyssou.

Des oubliés de l'Histoire :
Prisonniers de guerre étrangers en Eure-et-Loir
1793-1815
Marc Bouyssou
Cahiers de la Société archéologique d'Eure-et-Loir
2015.1
Format 16 X 24, pp. 11à 126Cahiers - Bouyssou.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Disponible auprès de la Société archéologique d'Eure-et-Loir
sael128@wanadoo.fr

Depuis quelques années, des chercheurs s'intéressent à ces oubliés de l'Histoire que sont les prisonniers de guerre, et des études centrées sur les deux conflits mondiaux de 1914-1918 et 1939-1945 se multiplient. Des travaux examinent la captivité de guerre dans une plus large perspective historique, de l'Antiquité à nos jours, d'autres s'orientent vers les échanges entre les prisonniers et leurs vainqueurs.

14/10/2015

Sept nouveaux sociétaires, admis au sein de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, au cours de la séance du mercredi 14 octobre 2015.

Au cours de la séance mensuelle du mercredi 14 octobre 2015, ont été reçus sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, sur proposition de Mme Marie-Hélène Mélendez et de MM. Alain Pignon, Jean Esparbié, Jean-Louis Bonnet et Gérard Jean :

Monsieur Éric Lagarde, en activité professionnelle, cadre supérieur d’assurance, diplômé de l’Institut d’études politiques de Toulouse et titulaire d’une maîtrise d’histoire contemporaine obtenue à l’université de Toulouse-Le Mirail. Domicilié au Mans, dans la Sarthe, il est très attaché à la ville de Carcassonne où il revient régulièrement.

Monsieur Wilfrid Estève est originaire de Carcassonne. Toujours en activité professionnelle, il est photojournaliste et spécialiste des nouveaux médias. Il intervient dans divers établissements d’enseignement supérieur, notamment à l’École de journalisme de Sciences-Po. Vice-président de l’Union des photographes professionnels, il est référent pédagogique à l’université de Perpignan Via Domitia. C’est l’auteur d’un projet de formation universitaire conduit avec M. Éric Sinatora, directeur du Graph, sur le thème « Photojournalisme et écritures transmédias », dont le cursus se déroule à Carcassonne. En résidence à Paris, 65, boulevard Davout, Monsieur Wilfrid Estève vient d’être promu chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Cette prestigieuse décoration lui sera remise le 13 janvier 2016, au cours de notre prochaine assemblée générale.  

Estève Wilfrid - Portrait.jpg
M. Wilfrid Estève. 

Monsieur Charles Camberoque, est né le 22 novembre 1950 à Carcassonne où il revient souvent, dans la maison familiale de la rue Antoine Marty. Fils de Yvonne et de Jean, le peintre que nous avons tous connu et apprécié, il a été formé à l’Institut français de la photographie, à Paris. Il s’intéresse fortement aux cultures des peuples du pourtour méditerranéen ainsi qu’à celles de pays étrangers, dont la Chine. Il travaille pour plusieurs magazines et pour des maisons d’édition. Il enseigne son art à l’Université, à Paris, à Montpellier et à l’École supérieure des beaux-arts Montpellier-Méditerranée-Métropole. On doit à Charles Camberoque de nombreuses expositions, des films, l’écriture et la publication d’albums photographiques comme : La Fête en Languedoc, Els Mallorquins, Chiens de chasse des Baléares, L’Instant d’après, Pézenas, etc. Dans son dernier livre : Le Circuit oublié, il raconte les nombreuses péripéties politico-sportives du Circuit de Salvaza, ou entre 1931 et 1935, avaient lieu des courses de vitesse à moto. Nous retrouverons Charles Camberoque au Musée des beaux-arts de Carcassonne, puisqu’il présentera : « La bataille mise en scène », une superbe exposition photographique, du 30 octobre 2015, au 24 janvier 2016.  

Camberoque Charles.jpg
M. Charles Camberoque. 

Madame Martine Bastoul, née le 13 novembre 1960, employée technique, domiciliée dans l’Aude, à Pennautier, 5, avenue Raymond Courrière. 

Monsieur Jean-Jacques Venant, fonctionnaire de police retraité, membre du Centre régional archéologique du haut Minervois, à Olonzac, domicilié dans l’Aude, 18, rue du Barry d’Amont, à La Redorte.

Monsieur Jean-Pierre Marrot, né le 20 novembre 1941, frigoriste, actuellement retraité, domicilié 5, rue Ambroise Paré, à Carcassonne.

Monsieur Georges Espuna, en activité, kinésithérapeute-ostéopathe, domicilié dans l’Aude, à Narbonne, 3, Allée des Pins. Georges Espuna est titulaire des orgues de l’église Saint-Sébastien et co-titulaire des orgues de la cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur de Narbonne avec Monsieur André Domenjo, jusqu’en 1972. Il fonde et préside en 1983, l’Orchestre philharmonique de Narbonne. En 1992, il obtient un prix de clarinette du Conservatoire national de Perpignan avec mention et félicitations du jury ; il concourt à une création mondiale pour clarinette et grand orgue. En 2010, il rejoint les rangs de l’Harmonie républicaine de Coursan et en 2012, il participe à la création de l’orchestre d’harmonie de Nissan-les-Ensérune dont il est le clarinette solo. Depuis cinquante ans, Georges Espuna, clarinettiste et organiste de renom, œuvre au service de diverses associations musicales où il a été à la fois dirigeant et interprète.   

 

académie des arts et des sciences de carcassonne,réception de sociétaires,mercredi 14 octobre 2015,eric lagarde,wilfrid estève,charles camberoque,martine bastoul,jean-jacques venant,jean-pierre marrot,georges espuna
Pièces Ornementales pour clarinette en ut et grand orgue.
Georges Espuna à la clarinette.

12/10/2015

Communication publique du mercredi 14 octobre 2015, par Jean-Louis Bonnet : Lavalette (Aude), la vie d'une communauté sous le règne de Louis XIII.

Mercredi 14 octobre 2015, à 17 heures
Jean-Louis Bonnet
Professeur de Lettres Honoraire
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

"Lavalette (Aude) :
La vie d'une communauté sous le règne de Louis XIII"
2015.10.14 - Invitation Bonnet Jean-Louis.jpg

Lavalette ne semble pas avoir d’histoire et on soutient que ses archives ont disparu. Il n’en est rien car de précieux documents ont été déposés aux Archives de l’Aude et ils permettent de retracer l’histoire depuis le XVIe siècle. Un Lavalettois d’origine, Émile Rigaud (1899-1985) a terminé sa carrière d’enseignant à l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud et il a profité de sa retraite pour dépouiller les archives de son village natal. Pour des raisons encore inconnues, son travail très sérieux n’a pas été rédigé pour une publication. L’historien Jean-Louis Bonnet, habitué au déchiffrage et à la mise en forme écrite, a compulsé les nombreuses notes et les brouillons de relevés pour en dégager l’essentiel et proposer de faire revivre une communauté dans sa difficile routine quotidienne, sous Louis XIII. La conférence profitera de la projection de documents et de photographies.

 

académie des arts et des sciences de carcassonne,jean-louis bonnet,mercredi 14 octobre 2015,lavalette (aude) : la vie d'une communauté sous le règne de louiacadémie des arts et des sciences de carcassonne,jean-louis bonnet,mercredi 14 octobre 2015,lavalette (aude) : la vie d'une communauté sous le règne de loui

06/10/2015

Jacques Miquel, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne organise une conférence et vous invite : Qu'est-ce qu'une base de défense ? Pourquoi et Comment ?

QU'EST-CE QU'UNE BASE DE DEFENSE ?
Pourquoi et Comment ?
par
Monsieur le Colonel Jean-Michel Rico,
commandant la base de Défense de Carcassonne,
Délégué Militaire départemental de l'Aude,
et
Madame la Commissaire en chef Amandine Sermesse,
commandant le groupement de soutien de la
Base de Défense de Carcassonne.
Jeudi 15 octobre 2015, à 17 heures 30
au restaurant "Château Saint-Martin-Trencavel" 

 académie des arts et des sciences de carcassonne,ordre national du mérite,palmes académiques,arts et lettres,légion d'honneur,15 octobre 2015,qu'est-ce qu'une base de défense,jacques miquel,jean-michel rico,amandine sermesse

 Le Comité de Carcassonne de l'Association nationale des membres de l'Ordre national du Mérite,
Les adhérents de la Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur,
Les adhérents de l'Association des membres de l'Ordre des Palmes académiques,
Les adhérents de l'Association du conseil de l'ordre des Arts et des Lettres de l'Aude, 
Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne,

Vous proposent une conférence organisée le jeudi 15 octobre 2015, à 17 heures 30, au restaurant "Château Saint-Martin-Trencavel", hameau de Montredon, Carcassonne. Tél. 04.68.71.09.53.

La conférence se terminera vers 19 heures 30 et sera suivie d'un dîner facultatif autour des conférenciers. Le prix du repas est de 34 euros par personne.
Inscriptions pour la conférence et le repas éventuel auprès de Monsieur Jacques Miquel, président du comité de l'Aude de l'ANMONM, 58, rue de Verdun, 11000  Carcassonne. Tél. 04.68.25.09.83.
(Pour le repas : chèque à établir à l'ordre du restaurant "Château Saint-Martin-Trencavel").

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Les remparts de Guite, par Christine Clairmont.

Les remparts de Guite
Tome 1
Christine Clairmont
Editions Cheminements
Format 16 X 24, 208 pages, 20 €Clairmont - Remparts1.jpgClairmont - Remparts2.jpg
Ouvrage disponible chez l'auteur :
Christine Clairmont
13, rue des Cendresses - 09100  Pamiers
cclairmontdruot@aol.fr
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Une enfant de 9 ans, Guite, dont le père tombe gravement malade, est envoyée chez ses grands-parents maternels au coeur de la Montagne noire. C'est une nouvelle expérience, au contact de la nature, éloignée de ses parents en ces temps de guerre. Elle y engrange une foule d'impressions, de sensations. Parmi les membres de la famille, sa tante Odile l'intrigue : pourquoi se lève-t-elle dès l'aurore pour lire alors que toute la maisonnée dort encore ? Et que lit-elle ?
La guerre terminée, son père guéri, Guite entre en sixième au lycée de jeunes filles de Carcassonne. La scolarité chaotique qu'elle a suivie ne semble pas affecter son cursus, au grand étonnement de ses parents. En ces années d'après-guerre, l'ouverture au monde d'une adolescente telle que Guite ne se fait pas sans questionnement. Le cinéma, le théâtre, l'opéra, dont sa mère lui ouvre les portes viennent enrichir sa personnalité. Quesl rêves, quelles voies s'ouvrent à une jeune fille des années cinquante ?

Christine Clairmont est née dans la Montagne noire. Elle a publié de nombreux ouvrages : recueils de poèmes, romans, nouvelles, récits (souvent traduits en espagnol, allemand, anglais et russe). Officier dans l'Ordre des Palmes académiques, elle a reçu cinquante huit récompenses littéraires et a été proposée pour le nobel de littérature par l'Académie internationale des Poètes.

05/10/2015

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne organise une visite commentée de l'exposition "Chasseurs des Cévennes".

Visite commentée de l'exposition "Chasseurs des Cévennes"

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne organise le mercredi 7 octobre 2015, à 15 heures, une visite commentée de l'exposition "Chasseurs des Cévennes", présentée dans la salle Jean Cau, à l'hôtel de ville de Carcassonne (Hôtel de Rolland).
Pierre-Yves Chauvin, commissaire organisateur, et Jean-Louis Bonnet, présenteront l'historique du régiment, devenu le 9e régiment d'infanterie légère, créé dans la caserne Laperrine, en 1784. 

Chasseurs des Cévennes.jpgChauvin Pierre-Yves.jpg
Pierre-Yves Chauvin
Commissaire de l'exposition et organisateur de la reconstitution historique.
Photographie : Michel Marsenach.Chasseurs des Cévennes2.jpg
Les Chasseurs des Cévennes (reconstitution)
devant la caserne Laperrine à Carcassonne.
Photographie : Yann Saint-Clair.