Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2016

Hommage à Francis Teisseire, archiviste de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Teisseire Francis3.jpg

HOMMAGE DE L’ACADÉMIE DES ARTS ET DES SCIENCES
DE CARCASSONNE
A
FRANCIS TEISSEIRE

Ô mort, vieux capitaine, l’heure est venue de lever l’ancre !
Le Canal nous attend, ô mort ! Appareillons !
Les écluses se ferment, l’étiage est au plus bas,
Les remous de la vie prennent couleur d’encre,
Mais les ports que tu connais, d’ici bas,
Comme l’eau de nos cœurs, sont remplis de rayons !

L’Académie des arts et des sciences vient de perdre en la personne de Francis Teisseire, l’un de ses plus éminents sociétaires. Il était né le 21 août 1935 à Carcassonne et avait été reçu comme membre correspondant le 12 janvier 1996, sous la présidence du chanoine Marcel Bories.

Artisan plombier, autodidacte éclairé et curieux de toutes choses, il s’était intéressé avec une rare compétence, surtout avec constance et assiduité, à l’histoire du Canal du Midi. Il avait obtenu un accès privilégié aux vieux papiers des Voies navigables de France, ce qui lui avait permis d’étudier l’évolution des travaux aux alentours de notre ville.

Avec Luce, son épouse, Francis Teisseire avait donné plusieurs communications savantes et il avait étroitement collaboré à une passionnante exposition organisée pour le bicentenaire du canal dit « de Carcassonne ».

Homme affable, serviable, ordonné et rationnel, Francis Teisseire s’était vu confier les archives de l’Académie le 11 janvier 2007, alors que Jean Fourié en était président. Avec une rare conscience, il avait entrepris alors une remise en ordre des dossiers biographiques. Ce travail à la fois éminemment utile et apaisant contribuait avec un maximum de repos à l’évasion de son esprit toujours en éveil, et lui permettait de lutter entre les phases de rémission suivies de périodes difficiles, contre une maladie qui l’étreignait de plus en plus fort, depuis de nombreuses années.

L’âme de Francis s’en est allée ! Nous ne serions pas étonnés de la rencontrer un jour souriante et sereine sur une péniche de poste ou bien sur une barque de marchands, dans le bief de Saint-Jean, à moins qu’elle ne se cache gentille et facétieuse sous le Pont de la Paix.

Depuis bientôt trente ans, Francis Teisseire faisait également partie de la Société d’études scientifiques de l’Aude et il était l’un des plus anciens membres de l’Association des Amis de la Ville et de la Cité.

Si la mort, comme l’a dit un académicien, est le commencement de l’immortalité, nous sommes certains de te conserver Francis, longtemps parmi nous ! Ton long voyage vers l’éternité ne fait que commencer, nous te disons adieu et merci !

 Gérard JEAN
29 juillet 2016

Teisseire Francis.jpgTeisseire Francis1.jpgTeisseire Francis2.jpg

Commentaires

Pour celui qui avait le Canal du Midi pour compagnon, l'ARIÉ.....JOIE lui dédie ce quatrain qui devrait paraître au sein de l'Académie dans le cadre de ma poésie en images sur les Trésors de l'Aude.

C’est par une douce flânerie sur le chemin de halage du Canal du Midi aux platanes tutélaires,
Que l’on se prépare au choc esthétique qu’assène l’imposante cité médiévale de Carcassonne,
De la Porte d’Aude à la Porte Narbonnaise, deux mille ans d’histoire résonnent,
A l’abri des murailles où la sarrasine Dame Carcas teint tête à Charlemagne le populaire.

Francis Teisseire vous qui venez de prendre le chemin des étoiles je vous souhaite d'illuminer la voie lactée par vos poèmes

Écrit par : ARIÉ.....JOIE | 03/08/2016

Je n'oublierai pas la gentillesse et la grande disponibilité de Francis Teisseire (et de son épouse Luce) pour le partage de ses connaissances.
L'Académie des Arts et des Sciences peut être fière de son formidable travail d'archiviste. La Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude et l'Association des Amis de la Ville et de la Cité perdent un de leurs membres les plus éminents.

Écrit par : Alain PIGNON | 04/08/2016

Les commentaires sont fermés.