Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/02/2016

Info Culture : Exposition aux Archives départementales de l'Aude, Femme en Pays d'Aude, du Néolithique à nos jours.

Archives départementales de l'Aude
41, avenue Claude-Bernard à Carcassonne
Exposition
Femme en Pays d'Aude
du Néolithique à nos jours
Vernissage : le mardi 8 mars 2016, à 18 heures.
Visible du 8 mars 2016 au 30 juin 2016Femme en Pays d'Aude1.jpgFemme en Pays d'Aude2.jpg

26/01/2016

L'Art par la Nature : Guy Pujol, de l'Ariège, propose son texte à l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Paysage - Coquelicots.jpg

L’ART par la NATURE

 Voilà trente six mille ans, l’Ardèche a abrité le Michel Ange de la Préhistoire,
Terre des hommes et de la première image, des chefs d’œuvre notoires
Couvrent les murs de la grotte ornée de Pont d’Arc, c’est là que tout a commencé,
Le génie du créateur a peint des centaines de scènes zoomorphiques inégalées.
Lions, panthères, rhinocéros, ours, bisons, scènes de chasse et de combats,
Une mine d’or de l’art pariétal offre une narration graphique exceptionnelle,
Le panneau des chevaux aux têtes saisissantes de vérité émeut par son éclat,
Allant, dans la courbe du chanfrein, du hérissement de la crinière au repliement des oreilles.
Entre l’homme et les animaux c’est une longue histoire aux contours millénaires,
Dessinés sur les murs des pyramides, ciselés dans la pierre des cathédrales,
Le bestiaire anime le décor entre incarnation des dieux magnifiés en art sculptural,
Ou symbole du vice et de la vertu évoquant les sept péchés capitaux du bréviaire.
L’ibis sacré incarnait dans l’Égypte Antique, Thot, déité lunaire et de l’écriture en art,
Il représentait aussi les scribes avec son bec en croissant de lune et pointu comme une plume,
Le faucon au vol majestueux, fut attribué à Horus, divinité protectrice
des pharaons en costume,
Dans de nombreux décors médiévaux, sculpté ou peint, le lion en sera l’incontestable star.
Fascinants ou surprenants les animaux ont toujours suscité toutes sortes d’émotions,
Admirés ou craints, vénérés ou méprisés ils ne laissent jamais sans réactions,
Tissés sur les tapisseries ou gravés dans la pierre ils participeront
à l'enseignement des religions, 
Traités de façon symbolique ou réalistes ils sont une source intarissable d’inspiration.
Avec le romantisme la nature va devenir une autre source de création,
Tantôt splendide, tantôt terrible, peintres et poètes entrent en communion,
Refuge éternel et immortel, invitant au repos ou à la contemplation,
Elle devient le miroir des états d’âme de l’artiste, sans restrictions.
"Mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime ;
Plonge-toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours
Quand tout change pour toi, la nature est la même,
Et le même soleil se lève sur tes jours.
Suis le jour dans le ciel, suis l'ombre sur la terre ;
Dans les plaines de l'air volle avec l'aquilon ;
Avec le doux rayon de l'astre du mystère
Glisse à travers les bois dans l'ombre du vallon.
Ah ! c'est là qu'entouré d'un rempart de verdure,
D'un horizon borné qui suffit à mes yeux,
J'aime à fixer mes pas, et, seul dans la nature,
A n'entendre que l'onde, à ne voir que les cieux".
Dans son poème "Le Vallon" Alphonse de Lamartine fait de la nature son refuge maternel,
Solitude, rêverie, joie, mélancolie,angoisse, amour ou admiration
La nature suscite et exalte l'expression des divers sentiments et des émotions,
Théophile Gautier dans son poème "Tristesse en mer" y vit son mal être éternel.
"Oh ! je me sens l'âme navrée ;
L'Océan gonfle en soupirant,
Sa poitrine désespérée,
Comme un ami qui me comprend.
Allons, peines d'amour perdues,
Espoirs lassés, illusions
Du socle idéal descendues,
Un saut dans les moites sillons !
A la mer, souffrances passées,
Qui revenez toujours, pressant
Vos blessures cicatrisées
Pour leur faire pleurer du sang !" 
Inventant le langage des toiles campées dans la nature, les impressionnistes,
S’inscrivent dans la lignée des peintres paysagistes faisant du plein air leur atelier,
Ils s’appuient sur une observation très précise de la campagne, en artistes,
Mais dans la lignée du romantisme, ils y apportent poésie et émotions choyées.
Il plantent leur chevalet et œuvrent avec leur tube de peinture en métal, voyeurs,
Ils se confrontent à la lumière réelle et à ses effets changeants sur les couleurs,
Maître de cette « école du plein air », Monnet, un des « primitifs du regard »,
Peint l’impression fulgurante de l’instant vécu, enfermant la nature dans un cadre gaillard.
Comme eux, des artistes, des plasticiens, des créateurs ont déserté galeries et musées, Prenant la clé des champs pour installer leurs créations au bord d’un sentier, d’un lac,
Réalisant leur manifestation d'art dans la nature pour magnifier des paysages paradisiaques,
Prairies aux pentes alanguies, ruisseaux, cascades, pour les amoureux de nature et tranquilité.
S’inspirant de La Fontaine et de sa fée Hortésie, allégorie du jardinage d’antan,
Certains créateurs rivalisent d’audace pour revisiter le jardin sous un angle artistique,
Permettant à cette espace aux fonctionnalités nourricières de rivaliser d’esthétique,
En laissant exprimer au jardinier l’art de ses aspirations et inspirations du moment.
Tous les goûts sont dans la nature, sans sémantique,
L’Art et la Nature se rencontrent, se confrontent et se fécondent,
Jean-Marie Chauvet et ses compagnons ont trouvé leur Louvre Préhistorique,
Les créateurs modernes ont fait de la nature le matériau du nouveau monde.

Guy Pujol
15 août 2015
guypujol@orange.fr

Bestiaire - Niaux.jpg

21/11/2015

Info Culture : Conférence aux Archives départementales de l'Aude, Les oeuvriers des cathédrales, par François Icher.

Archives départementales de l'Aude
Conférence de François ICHER
Inspecteur pédagogique régional d'histoire-géographie
LES OEUVRIERS DES CATHEDRALES
Mardi 8 décembre 2015, à 20 heures 30Oeuvriers des cathédrales.jpg
Entrée gratuite - Inscription obligatoire
Archives départementales de l'Aude
41, avenue Claude Bernard - Plateau de Grazailles - 11855  Carcassonne
Tél. 04.68.11.31.54
archives@aude.fr

08/11/2015

Info Culture : Cérémonie de la pose de la première pierre du Musée régional de Narbonne Antique.

Commission Archéologique et Littéraire de Narbonne
Fondatrice des musées de Narbonne
et de la collection lapidaire du musée Lamourguier.

Commission archéo.Narbonne1.jpg
Lundi 9 novembre 2015, à 17 heures 30
au théâtre de Narbonne

Séance académique solennelle
Hommage à la mémoire du professeur Georges Frêche,
président de la région
Languedoc-Roussillon (2004-2010),
initiateur du nouveau musée de la Narbonne Antique.

Présentation au public du projet définitif du musée et de la mise en valeur des collections, par Monsieur Ambroise Lassalle, conservateur.

A l'issue de la séance, un vin d'honneur sera servi au foyer du théâtre.

Mardi 10 novembre 2015, à 11 heures

Cérémonie de la pose de la première pierre
du Musée régional de Narbonne Antique
par Monsieur Damien Alary, président de la région Languedoc-Roussillon.

La création du musée Lamourguier

Tout au long du dix-neuvième siècle, l'augmentation de la population, la nouvelle prospérité économique et l'étouffement ressenti par les habitants à l'étroit et sans hygiène urbaine suffisante, faisaient prendre conscience des lourds inconvénients que l'enceinte de la ville, dès lors trop resserrée imposait aux narbonnais. Les murailles prestigieuses qui arboraient depuis la Renaissance les éléments antiques réemployés comme une parure de musée, étaient inévitablement promises à la disparition afin de libérer un fort besoin d'expansion et de constructions nouvelles. Les démarches insistantes des autorités de la Ville, relayées jusque devant la personne de l'empereur Napoléon III, aboutirent au déclassement de la place de Narbonne par le décret du 26 juin 1867.
C'est alors que dès les premiers coups de pioches, l'intervention de la Commission archéologique sera décisive et allait permettre de constituer l'une des collections lapidaires les plus importantes d'Europe.
Treize années de durée des démolitions vont correspondre dès lors à treize années de soucis et de luttes de la part de nos prédécesseurs : transports difficiles et urgents des blocs, endommagement des sculptures, luttes réitérées pour le droit d'utiliser et ainsi de sauver l'église de Lamouguier, recherches anxieuses de dépôts provisoires, indifférence de la part de beaucoup de nos concitoyens.
Le regretté René Caïrou, au terme de son ouvrage fondamental sur "Narbonne, vingt siècles de fortifications" leur rend un hommage mérité : "Je manquerais à mes devoirs de membre de la Commission archéologique de Narbonne, si j'omettais de signaler le rôle que cette dernière a joué durant les treize années qu'a duré la démolition des remparts. Sa vigilance a permis de sauver de la destruction ou de la disparition, les innombrables vestiges antiques qui s'y trouvaient encastrés : 2000 pièces gallo-romaines dont 550 inscriptions. Cette opération de sauvetage lui a valu l'un des trois prix annuels, accordés par le Ministère de l'instruction Publique de l'époque, aux Sociétés savantes dont les travaux avaient le plus aidé aux progrès de l'archéologie. En faisant de notre Musée lapidaire une des premières collections de la France et de l'étranger, la Commission archéologique de Narbonne a droit à notre reconnaissance".
L'initiative due au professeur Georges Frêche, président de notre Région, constitue une étape particulièrement remarquable dans l'histoire du patrimoine archéologique de Narbonne, et aura sans nul doute pour effet de ressusciter la renommée bien méritée de la première capitale des Gaules. La Commission archéologique lui exprimera sa profonde reconnaissance.

Jacques Michaud
Président de la Commission archéologique et littéraire de Narbonne. 

Info Culture : Conférence d'André Balent aux Archives départementales de l'Aude, à l'occasion de la parution de l'ouvrage "Les Fusillés - 1940-1944".

Archives départementales de l'Aude
Les Fusillés
1940-1944
Conférence d'André Balent
10 novembre 2015, à 20 heures 30.Archives départementales - Fusillés.jpg
Entrée gratuite, inscription obligatoire
Archives départementales de l'Aude
41, Avenue Claude Bernard - Plateau de Grazailles - Carcassonne
Tél. 04.68.11.31.54
archives@aude.fr

Grâce à un travail scientifique et éditorial hors du commun (111 historiens, 1952 pages), le grand public dispose, pour la première fois, en un seul et même tome, de l'ensemble des biographies des personnes fusillées par condamnation par les autorités allemandes en France pendant l'Occupation (1940-1944). Car si les déportés et internés de la Seconde Guerre mondiale ont fait l'objet de nombreux travaux, les fusillés, autres victimes de la répression nazie et de la collaboration vichyste, demeuraient jusqu'à présent un corpus méconnu, sujet à des polémiques mémorielles. Aux fusillés par condamnation, s'ajoutent les victimes de la politique allemande : des otages exécutés à grand renfort de propagande, désignés en fonction de leurs opinions et activités antifascistes, qu'il ne faut pas confondre avec les otages des derniers mois de la guerre, victimes d'exécutions sommaires. Figurent également les condamnés par les tribunaux italiens, les condamnés par les Section spéciales françaises puis guillotinés, et les condamnés par les cours martiales de Vichy.
Sont aussi signalés en fin de volume deux autres corpus : les femmes exécutées hors de France ou en France sans condamnation ; les suicidés et morts sous la torture. Ce travail de recherches et d'édition a été porté par Jean-Pierre Besse, décédé en 2012, co-responsable du Maitron et historien de la Résistance ; Claude Pennetier, directeur du Maitron et chercheur au CNRS, et Thomas Pouty, historien des fusillés, puis Delphine Leneveu, historienne de la Seconde Guerre mondiale et membre du CRHQ. La conférence évoquera le destin tragique de grandes figures locales.

29/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne exposent : La bataille mise en scène, par le photographe Charles Camberoque.

LA BATAILLE MISE EN SCENE
Charles Camberoque
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
Exposition photographique présentée
au Musée des beaux-arts de Carcassonne
du 30 octobre 2015 au 24 janvier 2016
Vernissage : le vendredi 30 octobre 2015.académie des arts et des sciences de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,la bataille mise en scène,30 octobre 2015,24 janvier 2016,gérard larrat,jean-louis bès
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Disponible à la vente : Musée des Beaux-Arts de Carcassonne.
Camberoque Charles.jpgCamberoque Charles1.jpg

Charles Camberoque, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences revient à Carcassonne. Si l'Espagne l'intéresse toujours, ce n'est plus à travers la corrida ou la chasse aux Baléares. Il choisit un épisode inattendu : la célébration de la bataille de l'Ebre.
Du 27 juillet au 8 août 1938, la guerre civile connut une de ses pages sanglantes sur les bords de l'Ebre à Fayon, où Franquistes et Républicains s'affrontèrent sans pitié.
Camberoque pose un regard distancié sur une célébration espagnole, qui semble aujourd'hui aussi libérée de passion que les commémorations de batailles napoléoniennes.
Véhicules militaires, costumes, agapes : Charles Camberoque saisit tout ce mouvement et cette ambiance curieusement festive, avec un évident sens de la composition et du mouvement des masses, qui rappelle les grands peintres de batailles d'Edouard Detaille (1848-1912) à Félix Philippoteaux (1815-1895) ou les grands cinéastes. Une dimension que nous n'avons plus l'habitude de voir traiter et qui fait toute la particularité du travail de ce photographe.

28/10/2015

Avec l'historien Jean-Louis Bonnet : Parcours commenté du cimetière Saint-Michel, le samedi 31 octobre 2015, à 15 heures

Cimetière Saint-Michel
Parcours historique commenté
Jean-Louis Bonnet
Samedi 31 octobre 2015, à 15 heures
Cimetière Saint-Michel1.jpg

Comme annonce de la Fête des défunts, le samedi 31 octobre, l’historien Jean-Louis Bonnet guidera les visiteurs pour un parcours commenté dans le cimetière Saint-Michel : découverte des sépultures de personnages célèbres ou originaux, plus modestes ou cachés,  de caveaux remarquables par leurs sculptures, les œuvres d’art dans la chapelle Saint-Roch. L’historique de ce troisième cimetière de la paroisse Saint-Michel, créé pour les pestiférés de 1592 et repris en 1777,  sera évoqué et son évolution apparaîtra à partir du caveau Mahul (début XIXe). La modestie et le respect s’imposent devant ce regroupement de personnes si différentes par leur pouvoir, leurs fonctions, leur richesse ou leur dénuement, leur nationalité. La Ville a fait éditer des brochures sur chacun des cimetières avec un plan permettant de retrouver les personnalités. Les visiteurs pourront se le procurer gratuitement auprès des gardiens. Rendez-vous à 15 h devant la loge du cimetière. Animation gratuite dans le cadre des activités de l’Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne.

 Cimetière Saint-Michel - Magne.jpg

27/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne exposent et se souviennent : Belpech et son canton dans la Grande Guerre.

Belpech et son Canton dans la Grande Guerre
Journée de la Mémoire
Samedi 24 octobre 2015
Veillée du Souvenir
Mercredi 11 novembre 2015
Exposition visible du 25 octobre 2015 au 11 novembre 2015
Salle de la médiathèque - Entrée libre et gratuite
Tous les jours de 14 heures à 18 heures
académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'histoire du garnaguès,belpech et son canton,pierre vidal,andré viola,auguste armengaud,olivier colombiès,françois icher,cédric marty,fabrice pappola,sylvie mario,samedi 24 octobre 2015,mercredi 11 novembre 2015
Belpech - Journée de la Mémoire1.jpgBelpech - Journée de la Mémoire2.jpg

16/10/2015

Gérard Larrat associe l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne à la réception du Professeur Charles Stanish.

Réception du mercredi 28 octobre 2015
à l'hôtel de ville de Carcassonne.

Le célèbre Professeur d'anthropologie Charles Stanish, directeur de l'Institut d'archéologie Cotsen à l'Université de Californie à Los Angeles, sera reçu le mercredi 28 octobre 2015, à 11 heures 30, salle Jean Cau, à l'hôtel de ville, par M. Gérard Larrat, maire de Carcassonne, en présence de M. Jean Guilaine, Académicien, membre de l'Institut de France, de Mme Marie-Elise Gardel, archéologue, chevalier de la Légion d'honneur, de MM. Guy Rancoule et Dominique Baudreu, archéologues.
Le président Gérard Jean, de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne et le président Arnaud Ramière de Fortanier, de la Société d'études scientifiques de l'Aude, sont associés à cette réception.
Le Professeur Charles Stanish, est membre de l'Académie américaine des arts et des sciences et membre de l'Académie des sciences des Etats-Unis.

Stanish Charles.jpg
M. le Professeur Cjarles Stanish

06/10/2015

Jacques Miquel, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne organise une conférence et vous invite : Qu'est-ce qu'une base de défense ? Pourquoi et Comment ?

QU'EST-CE QU'UNE BASE DE DEFENSE ?
Pourquoi et Comment ?
par
Monsieur le Colonel Jean-Michel Rico,
commandant la base de Défense de Carcassonne,
Délégué Militaire départemental de l'Aude,
et
Madame la Commissaire en chef Amandine Sermesse,
commandant le groupement de soutien de la
Base de Défense de Carcassonne.
Jeudi 15 octobre 2015, à 17 heures 30
au restaurant "Château Saint-Martin-Trencavel" 

 académie des arts et des sciences de carcassonne,ordre national du mérite,palmes académiques,arts et lettres,légion d'honneur,15 octobre 2015,qu'est-ce qu'une base de défense,jacques miquel,jean-michel rico,amandine sermesse

 Le Comité de Carcassonne de l'Association nationale des membres de l'Ordre national du Mérite,
Les adhérents de la Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur,
Les adhérents de l'Association des membres de l'Ordre des Palmes académiques,
Les adhérents de l'Association du conseil de l'ordre des Arts et des Lettres de l'Aude, 
Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne,

Vous proposent une conférence organisée le jeudi 15 octobre 2015, à 17 heures 30, au restaurant "Château Saint-Martin-Trencavel", hameau de Montredon, Carcassonne. Tél. 04.68.71.09.53.

La conférence se terminera vers 19 heures 30 et sera suivie d'un dîner facultatif autour des conférenciers. Le prix du repas est de 34 euros par personne.
Inscriptions pour la conférence et le repas éventuel auprès de Monsieur Jacques Miquel, président du comité de l'Aude de l'ANMONM, 58, rue de Verdun, 11000  Carcassonne. Tél. 04.68.25.09.83.
(Pour le repas : chèque à établir à l'ordre du restaurant "Château Saint-Martin-Trencavel").

05/10/2015

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne organise une visite commentée de l'exposition "Chasseurs des Cévennes".

Visite commentée de l'exposition "Chasseurs des Cévennes"

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne organise le mercredi 7 octobre 2015, à 15 heures, une visite commentée de l'exposition "Chasseurs des Cévennes", présentée dans la salle Jean Cau, à l'hôtel de ville de Carcassonne (Hôtel de Rolland).
Pierre-Yves Chauvin, commissaire organisateur, et Jean-Louis Bonnet, présenteront l'historique du régiment, devenu le 9e régiment d'infanterie légère, créé dans la caserne Laperrine, en 1784. 

Chasseurs des Cévennes.jpgChauvin Pierre-Yves.jpg
Pierre-Yves Chauvin
Commissaire de l'exposition et organisateur de la reconstitution historique.
Photographie : Michel Marsenach.Chasseurs des Cévennes2.jpg
Les Chasseurs des Cévennes (reconstitution)
devant la caserne Laperrine à Carcassonne.
Photographie : Yann Saint-Clair.

10/09/2015

Henri Callat et Claude Caro, sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, ont animé le vingt-septième colloque interdisciplinaire de Carcassonne.

Temps des fraternités.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Au commencement était le Verbe... toulousain !
llya Prigogine, nouveau Prix Nobel, venait de cosigner, avec Isabelle Stengers, un ouvrage intitulé "La Nouvelle Alliance", sous-titré "Métamorphose de la science".
Notre aventure débutait : celle d'un groupe de professeurs de toutes disciplines ouvert à un public curieux de cette nouvelle alliance entre tous les savoirs annoncée dans l'ouvrage de Prigogine.
Aurions-nous déjà abordé, sans encore tout à fait le comprendre, les temps de la "reliance" et des fraternités ?
Cette première étape de notre existence fut celle de merveilleuses rencontres symbolisées notamment par les noms d'Edgar Morin et d'Albert Jacquard relayés par leurs interprètes du moment, Maurice Pasdeloup, Jacques Dousset et Roger Cavaillès notamment, les deux premiers ayant hélas ! aujourd'hui disparu.
Mais très vite nous avons compris que l'Université de Toulouse-le-Mirail constituait un espace trop étroit pour faire écho à l'enthousiasme suscité par des idées pour nous si nouvelles.
Et c'est Carcassonne qui, pour l'essentiel, hérita de la suite.
Vingt sept Colloques ponctuèrent, à travers les thèmes les plus divers, notre cheminement vers les nouveaux horizons intellectuels ouverts, un quart de siècle plus tôt, par l'ouvrage de Prigogine.
Dans cette pespective nous avons pu bénéficier de l'appui moral et financier d'une association culturelle locale, l'Adreuc. Il faut mentionner également tout l'intérêt porté à nos travaux par le Conseil général de l'Aude.
Collective fut notre initiative de départ, collective demeure la suite de notre aventure ; et tous ceux qui, localement, participent, avec un admirable dévouement, à l'organisation et aux succès de nos Colloques, se retrouveront bien sûr dans ce qualificatif. Ainsi chacun d'entre nous pourrait faire sienne cette remarque de Wittgenstein : "Je crois que je n'ai jamais inventé un chemin de pensée, mais qu'il m'a toujours été donné par quelqu'un d'autre... Ce que j'invente, ce sont de nouvelles comparaisons."

Henri Callat. 

 

06/09/2015

Info Culture : Inauguration du splendide nouveau Centre chorégraphique Bouichet-Sawas.

2015.09.03 - 001.jpg
Photographie : Michel Sawas
Le dynamique président de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, avec à gauche l'une des sociétaires, Isabelle Favaretto, artiste peintre et spécialiste de la communication, au centre, Fabienne Balza, responsable de la qualité au centre hospitalier de Carcassonne. Le président Gérard Jean est bien entouré. C'était jeudi soir, à l'inauguration des nouveaux locaux du Centre chorégraphique Bouichet-Sawas. Françoise Bouichet est, aussi, l'une des sociétaires de l'Académie.2015.09.03 - 006.jpg2015.09.03 - 008.jpg2015.09.03 - 009.jpgP1140439.JPG
Mme Isabelle Chésa, Première Adjointe, M. Jean-Bernard Audier, délégué à la Culture auprès de l'Adjoint aux affaires culturelles, Mme Françoise Bouichet-Sawas.
Photographie : Gérard JEAN 

30/08/2015

Mario Ferrisi, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne anime à Cailhau, la deuxième journée consacrée au peintre Achille Laugé.

Invitation

Mario Ferrisi et l'association Achille Laugé ont le plaisir de vous inviter à l'apéritif qui sera servi le 12 septembre 2015 à 11 heures, sur la place Achille Laugé, à l'occasion de la seconde "Journée Achille Laugé".

Dans le cadre de cette journée consacrée au peintre de Cailhau, vous pourrez dès 9 heures, participer à la randonnée sur le circuit Achille Laugé qui ceint le village.

Vous pourrez également visiter la grande exposition consacrée au peintre de Cailhau qui se tiendra à l'intérieur de la salle des fêtes. Cette exposition comportera une trentaine de reproductions sur toile au format 60 x 80, parmi les plus grands chefs d'oeuvre de l'artistes. Seront également présentées au public plusieurs oeuvres originales donc authentiques, signées "Achille Laugé".

Tout au long de cette journée culturelle et festive, vous pourrez assister à des projections sur grand écran en continu de plus de 200 œuvres de l'artiste.

Un atelier d'écriture vous sera également proposé par Raphaëlle Poiraud, sur le thème Achille Laugé.

Un grand concert de musique vivante gratuit meublera tout l'après-midi jusqu'à 19 heures avec nos musiciens de talent (Jazz-Latino-blues-variété-pop).

Vous aurez également tout loisir de déjeuner sur place, le midi et le soir - Grillades sur la place et crêperie (04.68.69.11.57) ou au restaurant A'Kotee (04.68.69.31.07). Les réservations seraient souhaitables.Votre présence amicale nous serait particulièrement agréable. 

2015.09.12 - Achille Laugé1.jpg2015.09.12 - Achille Laugé2.jpg

Info Culture : Fleuron de bibliothèque et joyau de littérature : le manuscrit de Flamenca, aux Archives départementales de l'Aude.

Archives départementales de l'Aude
14 septembre 2015, à 20 heures 30
Fleuron de bibliothèque et joyau de littérature
Le manuscrit de Flamenca
Conférence de Valérie Fasseur
Maître de conférence en langue et littérature françaises
médiévales à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour
Entrée gratuite - Inscription obligatoire
Tél. 04.68.11.31.54 - mail : archives @aude.fr
2015.09.14 - Flamenca.jpg

Info Culture : L'évangéliaire de Saint-Nazaire de Carcassonne, aux Archives départementales de l'Aude.

Archives départementales de l'Aude
18 septembre 2015, à 20 heures 30
L'évêque, l'évangéliaire et la cathédrale :
l'évangéliaire de Saint-Nazaire de Carcassonne
Conférence de Sophie Brouquet
Professeur d'histoire médiévale
à l'Université de Toulouse-Jean Jaurès
Entrée gratuite - Inscription obligatoire
Tél. 04.68.11.31.54 - mail : archives @aude.fr
2015.09.18 - Evangéliaire.jpg

Info Culture : Histoire de la calligraphie arabe, du septième siècle à nos jours, aux Archives départementales de l'Aude.

Journées Européennes du Patrimoine
Archives départementales de l'Aude
20 septembre 2015, de 10 heures à 12 heures
Histoire de la calligraphie arabe,
du septième siècle à nos jours
Artiste invité : Hassan Majdi
Entrée gratuite - Inscription obligatoire
Tél. 04.68.11.31.54 - mail : archives @aude.fr2015.09.20 - Calligraphie arabe.jpg

04/07/2015

Info-Culture : Le Musée des Beaux-Arts expose à Carcassonne, Raoul Dufy, Tissus et créations.

MUSEE DES BEAUX-ARTS DE CARCASSONNE
EXPOSITION
Présentée du 3 juillet au 3 octobre 2015
Entrée libre et gratuiteDufy Raoul1.jpgDufy Raoul2.jpg
Catalogue de l'exposition consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

02/07/2015

Info-Culture : Rétrospective été 2015, dix-sept artistes exposent à la Maison du Chevalier, du 26 juin au 10 septembre 2015.

Maison du Chevalier - Rétrospective 2015.jpgMaison du Chevalier2 - Rétrospective 2015.jpg

Le Musée du Lauragais expose : Le canal sans dessus dessous, du 11 juillet 2015 au 20 septembre 2015.

Patrick MAUGARD

Maire de Castelnaudary

Vice-Président du Conseil Départemental

Président de l'Association des Maires de l'Aude 

Hélène GIRAL

Maire Adjointe aux Affaires Culturelles 

Katia TOURNIER

Responsable du Musée du Lauragais

 

vous invitent au vernissage de l'exposition

 

Le canal sans dessus dessous

 

le vendredi 10 juillet à 18h30

Musée du Lauragais 

en présence des artistes

 

Plus d'infos en pièce jointe 

sur le site de la ville de Castelnaudary

et sur Facebook2015.07.11 - Musée du Lauragais.jpg