Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/11/2015

Communication publique du mercredi 4 novembre 2015, par André Bonnery : Les fresques de l'église de Saint-Polycarpe (Aude).

Mercredi 4 novembre 2015, à 17 heures
André Bonnery
Docteur d'Etat en Histoire
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

"Les fresques de l'église de Saint-Polycarpe (Aude)"
"Essai d'interprétation"académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,église de saint-polycarpe,fresques,4 novembre 2015
2015.11.04 - Invitation Bonnery.jpgacadémie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,église de saint-polycarpe,fresques,4 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,église de saint-polycarpe,fresques,4 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,église de saint-polycarpe,fresques,4 novembre 2015

La prochaine séance de l’Académie des Arts et des Sciences se tiendra dans l’auditorium de l’ancienne chapelle des Jésuites, le mercredi 4 novembre (et non pas le 11 novembre). La conférence qui aura lieu à 17 heures sera donnée par André Bonnery sur le sujet :L’église de Saint-Polycarpe et son décor peint.
L’église de Saint-Polycarpe renferme, outre un intéressant mobilier, d’importants fragments de fresques romanes trop méconnues. Le conférencier présentera tout d’abord l’église abbatiale, un monument représentatif du premier âge roman (XIe siècle) qui possède cependant quelques caractéristiques architecturales rares. Les plus anciennes peintures dont il a été décoré appartiennent à un cycle iconographique que l’on doit mettre en relation avec l’Apocalypse de Jean. Ce décor est parfois difficile à interpréter en raison de son état de conservation et de son caractère fragmentaire. Par comparaison avec d’autres œuvres peintes il est possible cependant de comprendre sa signification, de le situer dans le temps et de voir à quels courants artistiques on peut le rattacher.
Le cycle de l’Apocalypse de Jean à Saint-Polycarpe reste exceptionnel par son ampleur et sa qualité. La conférence permettra de comprendre la relation que l’on peut établir entre l’œuvre inspirée par le visionnaire de Patmos et la modeste abbaye du Razès.

 académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,église de saint-polycarpe,fresques,4 novembre 2015académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,église de saint-polycarpe,fresques,4 novembre 2015

académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,église de saint-polycarpe,fresques,4 novembre 2015

04/07/2015

Publication des Mémoires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Logo rond Académie.jpg

Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne
Fondée en 1836
89, rue de Verdun
Place des anciens Combattants d'Algérie et d'Afrique du Nord
Bibliothèque : Espace Jean-Pierre Cros-Mayrevieille
11000   Carcassonne

Mémoires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
6e série, tome IV, années 2012-2015, volume 55
Format 21 X 30, 300 pages, reliure à rabats, couleur.
Prix de vente public : 35 €
Distribution gratuite aux membres adhérents. 

Mémoires 2015 - Couverture1.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

TABLE DES MATIERES

Claude Marquié
Entre utopie et réalité : Canal du Midi et/ou Canal Maritime ?
(XIXe - XXe siècles). 
Abbé Jean Cazaux
L'orfèvrerie à Carcassonne, du XIVe siècle au début du XIXe siècle (1801).
Lucien Ariès
Origine des noms de rivières et de ruisseaux du Lauragais et des régions circonvoisines.
André Bonnery
Architecture et liturgie : l'église abbatiale d'Alet.
Julien Foltran
Quelques aspects des relations entre communautés d'habitants et de religieux dans les bourgs monastiques de l'Aude au Moyen-Âge. Les exemples de Lagrasse, Alet et Caunes.
Michel Jas
Le catharisme dans l'histoire, images et reconstructions.
Jean-Louis H. Bonnet
La rue Tomey à Carcassonne sous l'ancien régime.
Luce et Francis Teisseire
La rue du Marché à Carcassonne. Ses commerces, ses artisans (1891-1979).
Jean-Louis H. Bonnet
Des casernes pour la ville de Carcassonne (XVIIe - XVIIIe siècles).
Marie-Hélène Mélendez
Des Refuges et Colonies d'enfants, aux Camps d'internement : état des lieux de l'Exode espagnol de 1939 dans l'Aude.
Jean-Louis H. Bonnet
La Libération de Carcassonne, d'après les témoins (19 et 20 août 1944).
Lucien Ariès
Louis Ariès, un Audois dans l'enfer de 1914.
Germain Blanc-Delmas
Histoire de Lavaldieu, près de Rennes-le-Château (Aude).
Ekaterina Denisova
La "rage carcassonnaise" (1292-1305) et ses acteurs : la révolte anti-inquisitoriale dans le Languedoc et la société carcassonnaise au tournant des XIIIe et XIVe siècles. 

02/07/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, écrivent et publient : La Septimanie, au regard de l'histoire, par André Bonnery

LA SEPTIMANIE AU REGARD DE L'HISTOIRE
André Bonnery
Editions Loubatières
Format 16 X 24, 208 pagesBonnery - Septimanie1.jpgBonnery - Septimanie2.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

18/09/2014

Chrétientés dissidentes en Pays d'Aude

Chrétientés dissidentes en Pays d'Aude
Chrétiens autrement

 

Samedi 25 octobre 2014

15 heures
Temple protestant
Rue Antoine Marty, à Carcassonne

 

Conférences

  

André BONNERY
Docteur d’Etat, (histoire du christianisme).
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
« L’arianisme chez les Wisigoths »
« L’adoptianisme, résurgence de l’arianisme ou problème politique au VIII° siècle ?»

 

Anne BRENON
Ancienne directrice et fondatrice du Centre d’Etudes Cathares et de la revue Hérésis, apportera un éclairage de chercheuse éminente sur la question : « Les Eglises des Bons-hommes (XII°-XIV° s), hérésie ou dissidence chrétienne ? »

 

Michel JAS
Pasteur, historien.
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
« Le début de la réforme protestante dans l’Aude et les références des protestants aux albigeois et aux ariens. »

 

La participation à ce colloque est libre et gratuite.

10/02/2014

Communication publique du mercredi 12 février 2014, par André Bonnery : L'influence de l'Antique dans l'oeuvre du Maître de Cabestany.

André Bonnery
Docteur d'Etat en Histoire
Président de la Société d'études historiques de Trèbes
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

"L'influence de l'Antique dans l'oeuvre du Maître de Cabestany"

2014.02.12 - Invitation communication Bonnery.jpg

André Bonnery, fera une conférence sur « L’influence de l’Antique dans la sculpture du Maître de Cabestany ». Le conférencier, docteur d’Etat, membre de notre Académie, a publié plusieurs articles et deux ouvrages sur le fameux Maître dit de Cabestany, un sculpteur du XIIe siècle dont on retrouve des œuvres majeures dans notre région, à Rieux-Minervois, Saint-Hilaire, Lagrasse, Saint-Papoul, notamment. Dans sa conférence, illustrée de nombreuses images, André Bonnery situera tout d’abord la place de l’œuvre du Maître anonyme dans son époque et il en soulignera les caractéristiques, pour montrer que le corpus qui lui est attribué relève plutôt d’une école, ou même d’un courant stylistique, que d’un même personnage. Il soulignera ensuite l’influence de l’Antiquité romaine dans les réalisations de l’atelier du Maître,  en établissant des comparaisons avec les monuments antiques dont il a pu s’inspirer. Cette influence n’a rien d’étrange quand on sait combien l’art roman, dans le Midi de la France, sut s’inspirer de l’art des Romains. Entrée libre et gratuite. 

15/11/2012

Communication de Monsieur André Bonnery.

Mercredi 14 novembre 2012 à 17 heures
Auditorium - Chapelle des Jésuites
Communication de Monsieur André Bonnery
Docteur d'Etat en Histoire
Chercheur associé à l'Université hébraïque de Jérusalem
Président de la Société d'études historiques de Trèbes
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de CarcassonneDSCN6018.jpgDevant Un auditoire attentif et passionné ...DSCN6029.jpgAndré André Bonnery
présente les résultats de ses recherches sur l'église abbatiale d'AletSans titre.JPGA à partir d'une hypothèse confortée tout au long du développement :
la présence à Alet d'un morceau de la Croix du Christ, bien avant les croisades.Sans titre001.JPG
L'architecture particulière d'Alet rappelle avec ses colonnes cylindriques et polygonales, celle de l'église Saint-Nazaire-et-Celse à Carcassonne, Sainte-Foix à Conques, Saint-Sernin à Toulouse.
La partie centrale, faite pour circuler autour de la relique, 
fait penser au  temple de Salomon à Jérusalem. 

12/11/2012

Communication de M. André Bonnery, du mercredi 14 novembre 2012.

Architecture et liturgie : l'église abbatiale d'Alet
André Bonney
Docteur d'Etat en Histoire
Président de la Société historique de Trèbes
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
Chercheur associé à l'Université hébraïque de Jérusalem.

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, Gérard Jean, son président, vous invitent à honorer de votre présence la communication publique, libre et gratuite, qui sera donnée le mercredi 11 novembre 2012, à 17 heures, par Monsieur André Bonnery, Docteur d'Etat en Histoire, président de la Société d'études historiques de Trèbes, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, dans la salle habituelle des séances, à l'Auditorium - chapelle de l'ancien collège des Jésuites - rue des Etudes à Carcassonne.

2012.11.14 - Invitation communication Bonnery.jpg

Architecture et liturgie : l'église abbatiale d'Alet. Ce sujet a été choisi pour rappeler qu'il y a douze siècles exactement, peu de temps après le décès de son père le comte Guilhem, survenu le 6 mai 812, le comte Bera fonda une abbaye dans son vicus d'Alet. L'église qui sera le sujet de cette conférence, n'est pas celle voulue par Bera pour son monastère dédiée à Sainte-Marie, mais la basilique romane qui lui a succédé, dont les ruines imposantes subsistent toujours au coeur de l'ancien évêché. Le conférencier prend parti pour l'identification de Bera avec le comte du même nom qui participa, aux côtés de son père, le comte Guilhem, à la prise de Barcelone sur les Arabes, en 801, dans les armées de Louis, fils de Charlemagne, jeune roi d'Aquitaine, dont il fut régent. A la suite de cet exploit, Béra fut nommé comte de Barcelone et, probablement de quelques autres terres, dont le Razès.
L'abbatiale romane d'Alet, fut édifiée pour favoriser la vénération de la relique de la vraie croix, dont la présence à Alet, avant la première croisade, peut vraisemblablement s'expliquer par un don de Guilhem à son fils. Ainsi, Bera aurait doté son monastère du Razès de cette relique insigne, comme Guilhem l'avait fait pour sa fondation de Gellone, à la suite d'un don de Charlemagne. A la fin du onzième siècle, les moines bénédictins d'Alet édifièrent un temple grandiose, comme ceux de Conques l'avaient fait pour les restes de la martyre Sainte-Foy, ceux de Gellone pour un autre fragment de la vraie croix, et ceux de Caunes pour les reliques des quatre martyrs récemment "inventés".
L'abbatiale d'Alet présente une nef dont le plan est inspiré de celui des grandes églises de pèlerinage des chemins de Compostelle. L'abside, par contre est traitée comme une évocation de l'Anastasis. L'ensemble, nef abside, reprend peut-être le concept de la Dalbade toulousaine reconstruite au onzième siècle, mais on doit le rapprocher du plan de la basilique du Saint-Sépulcre de Jérusalem relevée par les croisés au douzième siècle. Quant à la remarquable décoration sculptée de l'abbatiale, elle présente de nombreuses analogies avec celle des églises paléochrétiennes syriennes, ainsi qu'avec nombre d'églises romanes de Terre-Sainte.
La conférence d'André Bonnery, chercheur associé à l'Université hébraïque de Jérusalem, propose un regard nouveau sur l'un des églises romanes les plus remarquables du département de l'Aude.
 

académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,14 novembre 2012,architecture et liturgie : l'église abbatiale d'aletacadémie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,14 novembre 2012,architecture et liturgie : l'église abbatiale d'aletacadémie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,14 novembre 2012,architecture et liturgie : l'église abbatiale d'aletacadémie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,14 novembre 2012,architecture et liturgie : l'église abbatiale d'aletacadémie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,14 novembre 2012,architecture et liturgie : l'église abbatiale d'aletacadémie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,14 novembre 2012,architecture et liturgie : l'église abbatiale d'alet
Photographies : Gérard Jean.

27/05/2011

Communication de M. André Bonnery, du jeudi 9 juin 2011.

 académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,jeudi 9 juin 2011,communication
André Bonnery, après sa brillante et très remarquée communication.
Photographie : Gérard Jean

Monsieur André Bonnery, docteur en histoire, président de la Société d'études historiques de Trèbes, membre de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, donnera une communication publique, libre et gratuite, dans la salle habituelle des séances - 89, rue de Verdun à Carcassonne - le jeudi 9 juin 2011, à 17 heures, sur :

"Les textes historiques arabes relatifs aux Pays d'Aude"

académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,jeudi 9 juin 2011,communication

académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,jeudi 9 juin 2011,communication

académie des arts et des sciences de carcassonne,andré bonnery,jeudi 9 juin 2011,communication
Vue partielle d'une très nombreuse assistance passionnée par André Bonnery.
Il faudra que la Municipalité de Carcassonne se préoccupe bientôt
de proposer des locaux mieux adaptés !
Photographies : Gérard Jean