Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/02/2015

Cinq nouveaux sociétaires, admis au sein de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, au cours de la séance du mercredi 11 février 2015.

Au cours de la séance mensuelle du mercredi 11 février 2015, cinq personnalités de premier plan, issues du monde universitaire ou vouées à la défense de notre Patrimoine, ont été reçues sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne :

 

Ÿ Monsieur Anthony Chanaud, professeur d’Histoire ; deuxième Prix des Arts et Sciences Joseph Poux en 2011 ; maire de la commune de Fa dans l’Aude, où il réside : 18, Avenue de la République.

 

Ÿ Madame Bénédicte Bousquet, docteur d’État en Histoire ; premier Prix des Arts et Sciences Joseph Poux en 2012 ; généalogiste professionnel ; auteur d’un remarquable ouvrage relatant les trois derniers siècles d’existence de l’abbaye bénédictine de Lagrasse ; domiciliée dans le Lot-et-Garonne, à Layrac.

 

Ÿ Monsieur Jean-Louis Escudier, docteur d’État en Histoire ; auteur d’une thèse émérite soutenue le 25 juin 2014, portant sur la Contribution à l’histoire des rapports économiques de genre. Application à la viticulture française (1850-2010). Jean-Louis Escudier est chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique, il a obtenu le premier Prix des Arts et Sciences Joseph Poux en 2014, et il est domicilié dans l’Aude, à Montséret.

 

Ÿ Monsieur Lucas Fabre, étudiant en Master 2 d’Histoire ; deuxième Prix des Arts et Sciences Joseph Poux en 2014 ; auteur d’un mémoire d’un très grand intérêt soutenu le 26 septembre 2014, concernant L’entourage des vicomtes Trencavel au douzième siècle. Lucas Fabre est domicilié dans l’Aude, à Lézignan-Corbières.

 

Ÿ Madame Any Barthès, déléguée au Patrimoine, conseillère municipale de la ville de Carcassonne où elle réside.

 académie des arts et des sciences de carcassonne,prix des arts et sciences joseph poux,2011,2012,2014,anthony chanaud,bénédicte bousquet,jean-louis escudier,lucas fabre,any barthèsAnthony Chanaud - Photographie : La Dépêche du Midi - B. B.académie des arts et des sciences de carcassonne,prix des arts et sciences joseph poux,2011,2012,2014,anthony chanaud,bénédicte bousquet,jean-louis escudier,lucas fabre,any barthès
Docteur Bénédicte Bousquet - Photographie La Dépêche du Midi - Luc Bibal.académie des arts et des sciences de carcassonne,prix des arts et sciences joseph poux,2011,2012,2014,anthony chanaud,bénédicte bousquet,jean-louis escudier,lucas fabre,any barthèsAny Barthès - Photographie : Ambition Carcassonne.

25/01/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : L'Abbaye de Lagrasse, entre renaissance et réforme mauriste, 1501-1792, par Bénédicte Bousquet.

Bénédicte Bousquet
L'Abbaye de Lagrasse
Entre Renaissance et Réforme Mauriste
1501-1792
Format 17 X 24, 320 pages, 25 €Bousquet-Lagrasse1.jpgBousquet-Lagrasse2.jpg
Ouvrage disponible chez l'auteur : 9, place Jean-Jaurès - 47390 - Layrac
benedictebousquet@hotmail.fr
Consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

19/03/2013

Le premier prix des Arts et des Sciences Joseph Poux est attribué à Bénédicte Bousquet, le deuxième prix à Julien Foltran.

Prix des Arts et des Sciences Joseph Poux
Palmarès 2012

Premier Prix : 2500 €
Mme Bénédicte Bousquet
L'abbaye de Lagrasse à la période moderne : hommes, patrimoine et pouvoirs (1501-1792).
Bousquet Bénédicte.jpg
Madame Bénédicte Bousquet.Larguier Gilbert.jpg
M. Gilbert Larguier, directeur de thèse.

L'abbaye de Lagrasse est certainement l'un des sites les plus visités du département de l'Aude. Nombreux sont les érudits, les historiens et les archéologues qui se sont intéressés à ce prestigieux ensemble architectural et ont livré au grand public le résultat de leurs recherches. Toutefois, si le Moyen Âge a été plutôt bien traité, certaines périodes sont demeurées dans l'ombre. C'était le cas, tout au moins jusqu'à aujourd'hui, de la période moderne. Madame Bénédicte Bousquet a heureusement pallié cette carence en consacrant sa thèse de doctorat à ces siècles troublés, marqués par le développement du protestantisme, les guerres de religion et le renouveau catholique. En décernant le premier prix à Madame Bousquet, le Conseil général de l'Aude distingue un travail universitaire d'une réelle valeur scientifique. Le premier mérite de cette étude réside sans aucun doute dans l'exploitation intelligente que Madame Bousquet a su faire des riches sources documentaires dont nous disposions dans l'Aude, mais aussi dans les grandes institutions parisiennes. Et lorsqu'on connaît les difficultés paléographiques que doivent affronter les chercheurs qui travaillent sur le seizième et le début du dix-septième siècle, le mérite n'en est que plus grand. Cette thèse dresse un tableau très complet et bien argumenté de ce qu'était alors l'abbaye de Lagrasse, les transformations architecturales des bâtiments, la structure et l'évolution des modes de gestion du patrimoine. Mais l'apport essentiel de cette étude réside assurément dans l'intérêt porté à la communauté religieuse et aux hommes qui la constituent, à leur origine sociale, aux réseaux qu'ils entretiennent, à la manière dont ils s'intègrent dans le tissu social local, à leur implication dans la réforme mauriste ou à leur refus de celle-ci. Lagrasse est l'une des rares abbayes méridionales qui possède un fonds d'archives suffisamment riche pour donner lieu à une telle analyse. En conférant ce prix à Madame Bénédicte Bousquet, le Conseil général de l'Aude récompense un ouvrage de grande qualité qui non seulement éclaire un pan de notre histoire locale, mais ouvre également des perspectives bien plus larges pour notre connaissance de la vie religieuse du temps. Souhaitons qu'une publication rapide permette au plus grand nombre d'avoir accès à cette étude. 

 Deuxième Prix : 1000 €
M. Julien Foltran
Morphogenèse du bourg de Lagrasse, du Moyen-Âge à la fin de l'Ancien Régime.
Folcran Julien.jpg
M. Julien Foltran.

Depuis 2007, avec le soutien du Conseil général, Lagrasse fait l'objet d'un Programme collectif de recherche, qui, réunissant historiens et archéologues, doit permettre de mieux appréhender l'évolution architecturale de l'abbaye, la replacer dans son contexte historique et ainsi faciliter la mise en valeur de ce patrimoine départemental. La recherche menée par Monsieur Foltran fut initiée dans le cadre de ce programme scientifique. Ce mémoire, d'une incontestable qualité scientifique, mérite pleinement le second prix qui lui est décerné aujourd'hui. Le sujet était ambitieux : il s'agissait de comprendre la morphogenèse du bourg de Lagrasse, c'est-à-dire d'analyser la manière dont le bourg s'est créé, dont il s'est mis en place matériellement (étude du bâti, du parcellaire, du réseau viaire), de voir aussi comment les habitants de ce bourg prennent conscience de constituer une communauté, solidaire et soucieuse de protéger ses intérêts. Les conclusions que tire Monsieur Foltran, au terme de deux années de travaux de recherches souvent difficiles et ingrats (dépouillement des sources fiscales et exploitation informatique, interprétation de vestiges archéologiques), ouvrent des perspectives intéressantes : un bourg construit et prospérant sous la protection de l'abbaye, son seigneur temporel, mais prenant son destin en main avec la naissance du consulat en 1287 ; un bourg, ouvert au monde extérieur, dont le dynamisme économique est tout à fait remarquable au début du quatorzième siècle, mais qui s'entoure de murailles et se replie sur lui-même après la chevauchée du Prince Noir en 1355. Ces résultats s'accompagnent d'un corpus de plans et de diagrammes qui mettent en évidence l'évolution de la trame urbaine. En accordant le deuxième prix à Monsieur Julien Foltran, le Conseil général récompense une étude d'un réel mérite et se réjouit de ce que de jeunes chercheurs fassent progresser, par leurs travaux universitaires, notre connaissance du département de l'Aude.

13/02/2013

Le Premier Prix des Arts et des Sciences Joseph Poux attribué à Bénédicte Bousquet. Félicitations !

Le jury du Prix des Arts et des Sciences Joseph Poux, réuni aux Archives départementales de l'Aude pour délibérer, a rendu son verdict à l'unanimité. Quatre études étaient soumises à son appréciation :

Bousquet (Bénédicte), L'abbaye de Lagrasse à l'époque moderne : hommes, patrimoine et pouvoirs (1501-1792). Université de Perpignan, thèse de doctorat, 2012.

Comte (Florent), L'évolution architecturale de l'abbaye de Lagrasse (Aude, IXe-XVIIe siècles) : approche documentaire. Université de Toulouse II-Le Mirail, mémoire de master II, 2012.

Foltran (Julien), Morphogenèse du bourg de Lagrasse, du Moyen-Âge à la fin de l'Ancien Régime. Université de Toulouse II-Le Mirail, mémoire de master II, 2011. 

Chatelus (Marjorie), Le cloître de Saint-Papoul en Languedoc au début du XIVe siècle. Université Paul Valéry-Montpellier III, mémoire de master I, 2012.

Premier Prix
2500 €
Bénédicte Bousquet

Deuxième Prix
1000 €
Julien Foltran

La remise des récompenses aura lieu le mardi 19 mars 2013, à 12 heures, dans le hall du Conseil général, allée Raymond Courrière à Carcassonne.