Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/10/2013

Monsieur Eric Freysselinard, ancien préfet de l'Aude est contraint d'annuler la communication qu'il devait donner à l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

 Lundi 21 octobre 2013
Éric Freysselinard
Ancien préfet de l’Aude
"Albert Lebrun
Dernier Président de la IIIe République".

Annulé.jpg

Monsieur Eric Freysselinard, ancien préfet de l'Aude, directeur des stages de l'Ecole Nationale d'Administration, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, est pris à contre pied par son agenda et ses obligations professionnelles. Il est contraint d'annuler la conférence qu'il avait prévu pour le lundi 21 octobre 2013 et nous prie de vous présenter ses excuses pour cet impondérable.

28/09/2013

Calendrier des activités et communications publiques données à l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, du mercredi 9 octobre 2013 au mercredi 11 décembre 2013

Logo rond Académie.jpg
Calendrier des Activités
et
Communications

 Mercredi 9 octobre 2013

Jean- Louis Bonnet

Avec les témoignages de :

Francine Perette Ourtal - Albert Ourtal - Christian Xapella

Un peintre carcassonnais oublié :

Jacques Ourtal (1868-1962).


Mercredi 13 novembre 2013

 

 

 

Auguste Armengaud
Président de la Société d'histoire de Belpech et du Garnaguès

Présentation du livre publié après le colloque organisé à Belpech :

L’École dans le canton de Belpech (1881-1989).

 

Jean-Noël Loubès

Ancien Inspecteur d’Académie de l’Aude

De Jules Ferry aux écoles de nos villages.

Hommage à l’un des derniers « hussards de l’école de la République » :

Alcide Aymeric.

Mercredi 11 décembre 2013

 

 

Julien Foltran

Lauréat du Prix des Arts et des Sciences Joseph Poux

Trois bourgs monastiques de l’Aude : Alet-les-Bains,

Caunes-Minervois et Lagrasse.

Aspects des relations entre communautés d’habitants et de religieux au Moyen-Âge.

24/09/2013

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Albert Lebrun, dernier Président de la troisième République, par Eric Freysselinard, ancien préfet de l'Aude.

Albert Lebrun
Dernier Président de la troisième République
Editions Belin
Eric Freysselinard
Freysselinard1.jpg

Albert Lebrun, né en 1871, est une incarnation vivante de la IIIe République. Tout y est : naissance dans la classe moyenne rurale, ascension par l’excellence scolaire, double carrière locale et nationale dans la tradition du parlementarisme français, exaltation de l’expansion coloniale. Mais Lebrun reste surtout dans les mémoires comme le « dernier Président de la IIIe République » : élu en 1932, réélu en 1939, il est confronté à la guerre, à la défaite et à l’effondrement du régime. Sur tout cela, Éric Freysselinard apporte quantité d’informations neuves et du plus haut intérêt. Il s’appuie entre autres sur un document exceptionnel : les carnets manuscrits de l’épouse d’Albert Lebrun, Marguerite, qui écrivit, depuis l’âge de treize ans jusqu’à six mois avant sa mort, de 1890 à 1947, une à deux pages chaque jour, représentant plus de dix mille pages.
Cette enquête quasi exhaustive et riche de documents inédits constitue à ce jour la première biographie d’Albert Lebrun.
 

Freysselinard2.jpg
Albert Lebrun
15e Président de la République Française
10 mai 1932 - 11 juillet 1940Freysselinard3.jpg
Les Freysselinard à l'Elysée.

11/01/2013

Monsieur Eric Freysselinard, préfet de l'Aude, reçu comme sociétaire et président-né, au sein de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

Gérard Jean-Préfet.jpg
Photographie : N. Amen Vals - Journal Midi Libre.
Le président Gérard Jean remet à M. Eric Freysselinard, préfet de l'Aude, le diplôme de président-né de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, ainsi qu'un exemplaire du dernier volume des Mémoires de la société.

10/01/2013

Le représentant de l'Etat, mobilisé pour l'entretien et la mise en valeur patrimoniale dans l'Aude, et notamment à Carcassonne.

République Française.jpgCarcassonne-Cité1.jpg
Communiqué de la Préfecture de l'Aude
Jeudi 10 janvier 2013

Une pétition a été lancée il y a quelques jours pour protester contre le mauvais entretien supposé de la Cité. Voici mon communiqué de presse officiel en réponse, car il me paraît normal d’apporter des éléments de réponse aux contribuables qui posent des questions.

Les services du Ministère de la culture et de la communication consacrent chaque année des sommes importantes à l’entretien et à la restauration des monuments historiques, qu’ils soient propriétés de l’État, de collectivités territoriales ou de privés. Plus de 1,5 millions d’euros ont ainsi été attribués au patrimoine audois pour l’année 2012, sans compter les crédits affectés à la cité de Carcassonne.

La cathédrale Saint-Michel a reçu depuis 2009 près de quatre millions d’euros pour sa restauration. La basilique Saint-Nazaire de la Cité a pour sa part bénéficié d’une importante campagne de restauration de 3 millions d’euros auxquels s’ajoute, pour l’année 2013, un programme d’actions de 630.000 euros dédié aux chapelles de Rodier, Radulphe et à la sacristie.

Le Centre des monuments nationaux gère à travers la France 96 monuments et a pour mission la conservation et la préservation du patrimoine ainsi que l’ouverture des sites au public. Dans le cadre d’un projet pluriannuel 2012-2014, la Cité de Carcassonne est l’un des 15 monuments prioritaires. Ainsi, 1,6 millions, euros sont consacrés à la restauration des remparts et des lices et à la mise en sécurité de la partie occidentale. Près de 300.000 euros seront consacrés en 2013 à la restauration de la façade est du château, des tours de l’Évêque et de la Marquière.

D’importants travaux de réhabilitation et de réaménagement sont également prévus sur la barbacane, la maison Danjard et la maison du Plô pour un montant d’environ 2,8 millions d’euros.

Chaque année, au titre des travaux d’entretien, plus de 30.000 euros sont consacrés à la dévégétalisation, 20.000 à la lutte contre les pigeons par l’installation de filets, sans oublier l’entretien des couvertures pour un montant de 25.000 euros.

Bien que fortement impliqué, l’État n’agit pas seul. Un partenariat large avec les collectivités locales est à l’œuvre depuis longtemps au premier rang desquels on trouve naturellement la ville de Carcassonne.

Une convention signée en 2007 pour une durée de 10 ans lie la ville de Carcassonne et le Centre des monuments nationaux au titre des lices et remparts extérieurs pour une gestion commune répartie ainsi : gros travaux assurés par le CMN, entretien, nettoyage et surveillance par la ville.

Dans cadre de l’Opération Grand Site mise en place à Carcassonne, et rien que pour l’année 2012, trois réunions du comité de pilotage, présidées par Éric Freysselinard, Préfet de l’Aude, et Jean-Claude Pérez, député-maire de Carcassonne, président du syndicat mixte de l’OGS, se sont tenues en préfecture réunissant la Région, le département, l’agglomération, la ville, les acteurs économiques de la Cité au coté des services de l’État, la dernière en date du 20 décembre 2012.

Une actualisation du plan d’actions stratégique sur la Cité de Carcassonne est en cours, des cabinets spécialisés de renommée mondiale ont été mandatés en fin d’année 2012 et rendront leur conclusion mi-2013.

Patrimoine : pour le préfet, il n'y a aucun problème à la Cité.

Journal Midi Libre
Edition de l'Aude
Jeudi 10 janvier 2013
 

Alors qu'il recevait le diplôme de sociétaire de l’Académie des arts et sciences, le préfet assure que les services de l'Etat font tout leur possible pour entretenir la Cité s'inscrivant en faux par rapport à la pétition initiée sur internet. 

Après les connexions informatiques et les réseaux sociaux d’internet, c’est dans un cadre beaucoup plus feutré et consensuel que le préfet, Eric Freysselinard, s’est exprimé publiquement sur la pétition lancée par un groupe de passionnés autour de la Cité.

Classé au patrimoine mondial de l’Humanité

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif

Mercredi soir, en effet, juste après avoir reçu le diplôme de sociétaire de l’Académie des arts et des sciences de Carcassonne, des mains de Gérard Jean, son président, le représentant de l’Etat est revenu sur la mobilisation autour du monument classé au patrimoine mondial de l’Humanité. "On voudrait nous faire croire qu’elle est dans un état lamentable et ne mériterait même pas d’être visitée. Moi, je m’y rends régulièrement, et je la trouve très belle", lâchait-il ainsi en préambule.

Opération Grand Site 

D’où un satisfecit assumé quand Eric Freysselinard a listé les actions mises en œuvre par ses services et ceux de la Ville, pour assurer l’entretien et la restauration des lieux. A commencer par l’Opération Grand Site : "Trois réunions du comité de pilotage se sont tenues en préfecture en 2012, réunissant la Région, le Département, l’Agglomération, la Ville ainsi que les services de l’État", assurait ainsi Eric Freysselinard. Qui martèle que "dans le cadre d’un projet pluriannuel 2012-2014, la Cité de Carcassonne est l’un des quinze monuments prioritaires".

1,6 M € consacrés à la restauration des remparts et des lices

Illustration avec la somme de 1,6 M€ consacrée à la restauration des remparts et des lices et à la mise en sécurité de la partie occidentale. "Près de 300 000 € seront consacrés en 2013 à la restauration de la façade est du château, des tours de l’Évêque et de la Marquière. D’importants travaux de réhabilitation et de réaménagement sont également prévus sur la barbacane, la maison Danjard et la maison du Plô, pour un montant d’environ 2,8 M€."

De nombreux projets

Sans parler de la basilique St-Nazaire qui, après avoir bénéficié de 3 M €, recevra 630 000 € pour les chapelles de Rodier, Radulphe et la sacristie. De quoi calmer les ardeurs des passionnés du patrimoine Carcassonnais n’attendant que des actes concrets ? Pas si sûr...