Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/04/2012

Mercredi 11 avril 2012

Remise de Prix

DSCN4218.jpg

DSCN4217.jpg

Le président Gérard Jean remet au docteur François-Marie BLUCHE le diplôme décerné par la
Société Académique d'Encouragement et d'Education
Prix René Flament
pour la poésie "Brise Marine"

Communication de Lucien Aries

DSCN4230 - Copie.jpg

DSCN4237.jpg

Lucien ARIES né à Castelnaudary, Ingénieur diplômé de l'ENSCT, Docteur d'Etat ès Sciences, Professeur Emérite de l'Université Paul Sabatier, Membre de la Fondation de l'ARBRE (Association de Recherches Baziègeoise-Racines et Environnement) nous a convié à une découverte captivante au fil des cours d'eau qui baignent notre Lauragais, dont la véritable origine des noms puise ses sources du latin, de l'occitan, de l'indoeuropéen ou du celtique.

ruisseaux lauragais.jpg

400 cours d'eau environ irriguent la région du Lauragais

22/10/2011

Fructueux échanges culturels entre la Société des arts et des sciences de Carcassonne et la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales.

Le docteur François Marie Bluche, a donné une conférence sur le Parc naturel marin du golfe du Lion, situé au large des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, dans la salle des séances du Conseil général, à Perpignan le 21 octobre 2011. A cette occasion, il avait aménagé une rencontre suivie d'entretien entre Gérard Jean, président de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, et Gérard Belledent, président de la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales. 

 Bluche - Perpignan2.jpgFrançois Marie Bluche et Gérard Belledent, président de la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales.Bluche - Perpignan3.jpg

Les présidents des sociétés savantes de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, Gérard Jean et Gérard
Belledent.
 Bluche - Perpignan1.jpg
François Bluche au cours de sa conférence sur le Parc naturel marin du Golfe du Lion.

21/10/2011

Le docteur Bluche a présenté les travaux de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne à Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.

Le 13 octobre 2011, le docteur François Marie Bluche était invité en qualité de président de la Commission d'enquête publique, à l'annonce de l'adoption définitive du Parc naturel marin du golfe du Lion, faite par Madame le ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement : Nathalie Kosciusko-Morizet. La réunion d'information s'est déroulée au Laboratoire Arago de Banyuls-sur-Mer. Le docteur Bluche n'a pas manqué à cette occasion de présenter les travaux de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne qu'il représentait.

Kosciusko-Morizet.jpg
Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie.Laboratoire Arago.jpg

27/09/2011

Le docteur François-Marie Bluche, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, lauréat du Concours national 2011 des Amitiés littéraires du Val d'Orléans.

Le docteur François Marie Bluche, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, chargé de la communication et des relations publiques, vient d'obtenir la première mention au Prix Maurice Genevoix, du Concours national 2011, organisé par les Amitiés littéraires du Val d'Orléans, avec une "nouvelle" intitulée : Rencontre du troisième type.

"Quand j'entrai dans la salle réservée aux voyageurs, mon premier regard fut pour l'horloge, elle marquait quatre heures. Comme il faisait encore nuit, j'en déduisis qu'il était quatre heures du matin. Qu'avais-je fait depuis mon départ de Paris hier après-midi ? Pourquoi étais-je ici, dans cette pièce vieillotte où dormaient trois bouseux au milieu de leurs sacs de patates ? Mon entrée fit sortir le plus proche de sa léthargie, il se dressa sur le bat-flanc et d'un bond s'enfuit en hurlant. Les cris réveillèrent les autres qui disparurent à leur tour. Un homme en uniforme bleu sombre à boutons dorés sortit d'une pièce adjacente et se mit à crier lui aussi en retournant dans sa pièce dont j'entendis glisser les verrous".