Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2016

Hommage à Francis Teisseire, archiviste de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Teisseire Francis3.jpg

HOMMAGE DE L’ACADÉMIE DES ARTS ET DES SCIENCES
DE CARCASSONNE
A
FRANCIS TEISSEIRE

Ô mort, vieux capitaine, l’heure est venue de lever l’ancre !
Le Canal nous attend, ô mort ! Appareillons !
Les écluses se ferment, l’étiage est au plus bas,
Les remous de la vie prennent couleur d’encre,
Mais les ports que tu connais, d’ici bas,
Comme l’eau de nos cœurs, sont remplis de rayons !

L’Académie des arts et des sciences vient de perdre en la personne de Francis Teisseire, l’un de ses plus éminents sociétaires. Il était né le 21 août 1935 à Carcassonne et avait été reçu comme membre correspondant le 12 janvier 1996, sous la présidence du chanoine Marcel Bories.

Artisan plombier, autodidacte éclairé et curieux de toutes choses, il s’était intéressé avec une rare compétence, surtout avec constance et assiduité, à l’histoire du Canal du Midi. Il avait obtenu un accès privilégié aux vieux papiers des Voies navigables de France, ce qui lui avait permis d’étudier l’évolution des travaux aux alentours de notre ville.

Avec Luce, son épouse, Francis Teisseire avait donné plusieurs communications savantes et il avait étroitement collaboré à une passionnante exposition organisée pour le bicentenaire du canal dit « de Carcassonne ».

Homme affable, serviable, ordonné et rationnel, Francis Teisseire s’était vu confier les archives de l’Académie le 11 janvier 2007, alors que Jean Fourié en était président. Avec une rare conscience, il avait entrepris alors une remise en ordre des dossiers biographiques. Ce travail à la fois éminemment utile et apaisant contribuait avec un maximum de repos à l’évasion de son esprit toujours en éveil, et lui permettait de lutter entre les phases de rémission suivies de périodes difficiles, contre une maladie qui l’étreignait de plus en plus fort, depuis de nombreuses années.

L’âme de Francis s’en est allée ! Nous ne serions pas étonnés de la rencontrer un jour souriante et sereine sur une péniche de poste ou bien sur une barque de marchands, dans le bief de Saint-Jean, à moins qu’elle ne se cache gentille et facétieuse sous le Pont de la Paix.

Depuis bientôt trente ans, Francis Teisseire faisait également partie de la Société d’études scientifiques de l’Aude et il était l’un des plus anciens membres de l’Association des Amis de la Ville et de la Cité.

Si la mort, comme l’a dit un académicien, est le commencement de l’immortalité, nous sommes certains de te conserver Francis, longtemps parmi nous ! Ton long voyage vers l’éternité ne fait que commencer, nous te disons adieu et merci !

 Gérard JEAN
29 juillet 2016

Teisseire Francis.jpgTeisseire Francis1.jpgTeisseire Francis2.jpg

04/07/2015

Publication des Mémoires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Logo rond Académie.jpg

Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne
Fondée en 1836
89, rue de Verdun
Place des anciens Combattants d'Algérie et d'Afrique du Nord
Bibliothèque : Espace Jean-Pierre Cros-Mayrevieille
11000   Carcassonne

Mémoires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
6e série, tome IV, années 2012-2015, volume 55
Format 21 X 30, 300 pages, reliure à rabats, couleur.
Prix de vente public : 35 €
Distribution gratuite aux membres adhérents. 

Mémoires 2015 - Couverture1.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

TABLE DES MATIERES

Claude Marquié
Entre utopie et réalité : Canal du Midi et/ou Canal Maritime ?
(XIXe - XXe siècles). 
Abbé Jean Cazaux
L'orfèvrerie à Carcassonne, du XIVe siècle au début du XIXe siècle (1801).
Lucien Ariès
Origine des noms de rivières et de ruisseaux du Lauragais et des régions circonvoisines.
André Bonnery
Architecture et liturgie : l'église abbatiale d'Alet.
Julien Foltran
Quelques aspects des relations entre communautés d'habitants et de religieux dans les bourgs monastiques de l'Aude au Moyen-Âge. Les exemples de Lagrasse, Alet et Caunes.
Michel Jas
Le catharisme dans l'histoire, images et reconstructions.
Jean-Louis H. Bonnet
La rue Tomey à Carcassonne sous l'ancien régime.
Luce et Francis Teisseire
La rue du Marché à Carcassonne. Ses commerces, ses artisans (1891-1979).
Jean-Louis H. Bonnet
Des casernes pour la ville de Carcassonne (XVIIe - XVIIIe siècles).
Marie-Hélène Mélendez
Des Refuges et Colonies d'enfants, aux Camps d'internement : état des lieux de l'Exode espagnol de 1939 dans l'Aude.
Jean-Louis H. Bonnet
La Libération de Carcassonne, d'après les témoins (19 et 20 août 1944).
Lucien Ariès
Louis Ariès, un Audois dans l'enfer de 1914.
Germain Blanc-Delmas
Histoire de Lavaldieu, près de Rennes-le-Château (Aude).
Ekaterina Denisova
La "rage carcassonnaise" (1292-1305) et ses acteurs : la révolte anti-inquisitoriale dans le Languedoc et la société carcassonnaise au tournant des XIIIe et XIVe siècles. 

16/12/2011

Martial Andrieu, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, fait citoyen d'honneur de la Ville.

Fait extrêmement rarissime, l'Académie des arts et des sciences a été élevée il y a quelques années, en tant que personne morale, au rang de société d'honneur de la Ville de Carcassonne. Puis les qualités éminentes de ses membres ont été mises succéssivement en exergue : Luce et Francis Teisseire, Claude Seyte, Claude Marquié et Jean Guilaine. Le 15 décembre 2011, ce fut Martial Andrieu, auteur de l'ouvrage Carcassonne, tome III, qui reçut en présence du conseill municipal, la médaille de la Ville de Carcassonne décernée par le député-maire.
Claude Marti et Patrice Cartier, auteurs de l'ouvrage : Je t'écris de Carcas-sonne, ont été également honorés des titres de citoyens d'honneur. La cérémonie s'est terminée avant le débat des élus sur un air de guitare ; Aquela Trivala.  

Andrieu - Dépêche.jpg
Journal La Dépêche du Midi - Photographie : Jean-Luc Bibal.Andrieu Martial - Médaille.jpg
Journal L'Indépendant - Photographie : C. B.