Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/01/2016

Le 3 février 2016, à 14 heures 30, l'urne contenant de la terre du camp de Sachsenhausen en Allemagne, sera déposée au pied du monument de la Résistance à Carcassonne.

Résistance - Carcassonne - Monument Iché.JPG
Photographie (recadrée) : Alain Pignon - Chroniques de Carcassonne.

Le monument carcassonnais de la Résistance audoise, oeuvre du sculpteur René Iché (1897-1954), a été réinstallé sur le square Gambetta. L'urne qui avait été déposée à l'origine par d'anciens déportés du camp de Buchenwald avait été perdue lors des travaux d'aménagement du site, en 2008.
Le président du Conseil départemental André Viola et les élèves ayant participé au dernier voyage "au nom de la mémoire" ont rapporté de la terre provenant du camp de Sachsenhausen en Allemagne.
Cette terre sera déposée dans une nouvelle urne au cours d'une cérémonie qui aura lieu le mercredi 3 février 2016, à 14 heures 30.
Cet hommage rendu aux anciens déportés du camp de Buchenwald est un symbole très fort du à l'initiative de M. Martial Andrieu. L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne dont il est sociétaire, la ville de Carcassonne en la personne de Gérard Larrat, et André Viola, au nom du Conseil départemental de l'Aude, l'associent à cette émouvante cérémonie.
                  

20/01/2016

Les voeux de Gérard Larrat, maire de Carcassonne, à l'Académie des arts et des sciences.

Carcassonne - Ville - Voeux 2016.jpgCarcassonne - Larrat - Voeux 2016.jpg

11/12/2015

Remise de la cravate de commandeur de l'ordre de la Légion d'honneur, au compositeur Jacques Charpentier.

Jacques Charpentier
Cérémonie de remise de la cravate
de commandeur de la Légion d'honneur.
Hôtel de la Cité
Vendredi 15 janvier 2016
16 heures 30
Confirmation et réservation écrite obligatoires.
Places strictement limitées.

academie.carcassonne@wanadoo.fr

Commandeur Légion d'honneur.jpg2016.01.15 - Charpentier Jacques1.jpg2016.01.15 - Charpentier Jacques2.jpgacadémie des arts et des sciences de carcassonne,jacques charpentier,francis meignan,gérard larrat,gérard jean,jean-marc sabathé,maryvonne de saint pulgent

Jacques Charpentier (à droite sur la photo) est l'un des grands organistes et compositeurs de notre pays. Il réside à Carcassonne depuis de nombreuses années. La cravate de commandeur de la Légion d'honneur lui sera remise le vendredi 15 janvier 2016, à 16 heures 30, dans les salons de l'Hôtel de la Cité à Carcassonne.
Sur cette photographie, datée de 1999, prise à l'Institut de France, pour son élévation au grade d'officier de la Légion d'honneur, on reconnait son épouse, la cantatrice Danielle Vouaux, le metteur en scène et comédien Jean Deschamps (1920-2007), l'ancien président de l'Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne, Pierre Decaud (1924-2002), et l'actuel adjoint délégué à la Culture, Jean-Louis Bès.
Archives : Chroniques de Carcassonne.

29/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne exposent : La bataille mise en scène, par le photographe Charles Camberoque.

LA BATAILLE MISE EN SCENE
Charles Camberoque
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
Exposition photographique présentée
au Musée des beaux-arts de Carcassonne
du 30 octobre 2015 au 24 janvier 2016
Vernissage : le vendredi 30 octobre 2015.académie des arts et des sciences de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,la bataille mise en scène,30 octobre 2015,24 janvier 2016,gérard larrat,jean-louis bès
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Disponible à la vente : Musée des Beaux-Arts de Carcassonne.
Camberoque Charles.jpgCamberoque Charles1.jpg

Charles Camberoque, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences revient à Carcassonne. Si l'Espagne l'intéresse toujours, ce n'est plus à travers la corrida ou la chasse aux Baléares. Il choisit un épisode inattendu : la célébration de la bataille de l'Ebre.
Du 27 juillet au 8 août 1938, la guerre civile connut une de ses pages sanglantes sur les bords de l'Ebre à Fayon, où Franquistes et Républicains s'affrontèrent sans pitié.
Camberoque pose un regard distancié sur une célébration espagnole, qui semble aujourd'hui aussi libérée de passion que les commémorations de batailles napoléoniennes.
Véhicules militaires, costumes, agapes : Charles Camberoque saisit tout ce mouvement et cette ambiance curieusement festive, avec un évident sens de la composition et du mouvement des masses, qui rappelle les grands peintres de batailles d'Edouard Detaille (1848-1912) à Félix Philippoteaux (1815-1895) ou les grands cinéastes. Une dimension que nous n'avons plus l'habitude de voir traiter et qui fait toute la particularité du travail de ce photographe.

20/09/2014

Info Culture : Exposition, Carcassonne, villes médiévales.

Carcassonne,villes médiévales.jpg
Carcassonne, villes médiévales

Gérard Larrat
Maire de la Ville de Carcassonne
Président du Syndicat mixte du Grand Site de la Cité de Carcassonne

Philippe Bélaval
Président du Centre des monuments nationaux

Michel Cornuet
Président du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement
de l'Aude

ont le plaisir de vous convier à l'exposition
"Carcassonne, ville médiévales"
à compter du samedi 20 septembre 2014
à la chapelle des Dominicaines, 17, rue de Verdun à Carcassonne. carcassonne,villes médiévales,gérard larrat,philippe bélaval,michel cornuet,chapelle des dominicainesPhotographie : Journal L'Indépendant - Carcassonne - Nathalie Amen Vals.

L'exposition intitulée « Carcassonne, villes médiévales » dont le vernissage aura lieu vendredi soir à 18 h 30 à la chapelle des Dominicaines à Carcassonne a été présentée ce lundi matin.
Une exposition grand public, que l'on pourra découvrir jusqu'au 31 août 2015 et qui propose une illustration de l’évolution de la ville au Moyen-Age, cette période clef au cours de laquelle la ville s’est dédoublée, Cité-Bastide. Un événement porté par plusieurs partenaires de la Ville au centre des monuments nationaux en passant par le syndicat mixte de l'opération Grand Site et qui s'inscrit dans la continuité de celle sur Viollet-le-Duc [Trait pour trait], visible jusqu'à la fin du mois.
Amancio Requena, responsable du secteur cultuel au CNM et commissaire de l’exposition évoque « Carcassonne aux deux villes médiévales » et  « une lecture unifiée de l’ensemble dédiée au plus grand public.» Un comité scientifique a planché sur cette exposition qui fait merveilleusement le lien entre la Cité et la Bastide. Un illustrateur, François Brosse a réalisé cinq grands formats pour restituer les métamorphoses de la ville de 400 à 1462.
Un zoom sur le dédoublement de la Ville qui aide à comprendre ce qu’elle est aujourd’hui. Une dizaine d’autres panneaux apporteront les informations historiques sur ce bouleversement survenu au XIIIe autour de la volonté de Louis IX et de la charte du 21 janvier 1247 qui autorise les Carcassonnais à fonder une ville nouvelle.

Journal L'Indépendant
Edition du 15 septembre 2014
 carcassonne,villes médiévales,gérard larrat,philippe bélaval,michel cornuet,chapelle des dominicainesPhotographie : Jean-Paul Gourmandin - Ambition Carcassonne.

Intervention de Mme Isabelle Chésa,
première adjointe.

Monsieur Requena du Centre des monuments nationaux, commissaire de l’exposition,
Monsieur Renaud Baurès directeur du CAUE,
Madame Any Barthès conseillère municipale déléguée au patrimoine,
Mesdames Messieurs les élus,
Mesdames Messieurs,
Chers Amis,

Je souhaiterai en préambule excuser Monsieur le Maire qui n’a pu être parmi nous.
J’ai l’honneur ce soir d’inaugurer l’exposition « Carcassonne, Villes Médiévales » et de vous inviter au voyage à travers l’histoire de nos deux villes. La Cité et la Bastide construites à l’époque médiévale, d’Est en Ouest, en hauteur et bords d’Aude, deux pôles historiques qui témoignent d’une histoire forte et mouvementée inscrite dans le temps.
Cette polarité fait néanmoins partie d’un destin commun : notre territoire de vie. Il y a peu de temps, nous avons inauguré à la Cité, l’exposition sur Viollet-le- Duc à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. Cet architecte de renom à qui l’on doit la restauration de la Cité de Carcassonne inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997.
Aujourd’hui, dans le cadre de la commémoration des 800 ans de la naissance de Louis IX, dit Saint-Louis, nous rendons hommage à l’héritage qu’il nous a laissé et pour lequel nous avons des devoirs : la plus grande bastide d’Europe crée dès 1247 à situation géométrique, de l’autre côté de l’Aude et qui accueille aujourd’hui la vie de la plupart de nos Carcassonnais.
Cette bastide, riche d’histoire et de patrimoine est restée trop longtemps dans l’ombre des remparts de la Cité, tant visitée, tant aimée au niveau international.
Cette exposition, retrace l’évolution de la ville au fil des siècles, dans un souci de reconnaissance de ses deux entités, comme appartenant à une identité commune composée de richesses architecturales, urbaines, paysagères, de mémoires à valoriser, à refaire vivre dans une dynamique contemporaine. Interpréter le patrimoine, c’est le faire vivre avec et pour les carcassonnais et le faire partager aux visiteurs. Nous voulons que les carcassonnais renouent avec « Leurs Carcassonnes », leurs héritages, pour une ville rééquilibrée dans sa liaison Cité/Bastide et dans ses fonctions : sociales, patrimoniales, urbaines, économiques, paysagères.
Je tiens à remercier les partenaires de cette exposition : le Cmn ; le Caue ; les Archives départementales ; François Brosse, pour les illustrations ; Michel Aliaga, pour la scénographie ; Véronique Boniol, pour le graphisme ; le Garae ; particulièrement Madame Sylvie Sagne,ethno-sociologue ; l’Amicale laïque et le travail remarquable de Marie-Elise Gardel, fidèle à notre Ville ; l’Ogs ; le Service patrimoine de la Ville.
Cette exposition de qualité sera présentée sur une longue période, jusqu’au 31 août 2015. Elle marque le lancement de projets d’envergure destinés à faire de nos pôles historiques un seul territoire de vie et de développement.
Je vous remercie de votre attention. 

carcassonne,villes médiévales,gérard larrat,philippe bélaval,michel cornuet,chapelle des dominicainesAu premier plan, M. Amancio Requena,
au second plan, Mme Isabelle Chésa, M. Jean-Louis Bès.
Photographie : Jean-Paul Gourmandin - Ambition Carcassonne.

Cette exposition, inaugurée hier par Isabelle Chésa, première adjointe au Maire, chargée de l’urbanisme et du patrimoine, en présence de nombreuses personnalités politiques et scientifiques de la ville, se propose de restituer la cohérence historique de la ville et de son territoire, en illustrant un moment clé de l’identité urbaine de Carcassonne.

Elle ouvre ses portes la veille du déroulement des Journées européennes du Patrimoine.

Magnifiquement illustrée et commentée, elle trace l’acte de naissance de « la Bastide » ; elle est à visiter sans modération.

La chapelle des dominicaines étaient très fréquentée hier soir pour participer à cet événement et pour écouter le discours inaugural de la première adjointe, et celui de Amancio Requena, commissaire de cette exposition. Amancio Requena, dans son intervention parle d’un travail qui a été rendu possible grâce à la conjonction du savoir et des savoir-faire. « Le comité scientifique composé de plusieurs personnalités, parmi lesquelles Marie-Élise Gardel, archéologue ; Sylvie Caucanas, directrice des Archives départementales ; Sylvie Sagnes, ethnologue au Cnrs ; Guy Rancoule, archéologue  ;  Jean-Claude Capera, géologue ; Caroline de Barrau, docteur en histoire, Jean-Louis Gasc, chargé d’action culturelle, a mis à jour des connaissances qui facilitent l’interprétation du dédoublement de la ville». Cette exposition, ouverte jusqu’au 31 août 2015, sera un point de départ sur le dépliant du parcours patrimonial dans la ville en cours d’élaboration et qui sera proposé au public dès la fin de l’année ».

04/09/2014

Réceptions, communications publiques, visite de M. Gérard Larrat, maire de Carcassonne, à l'Académie des arts et des sciences.

Académie des Arts et des Sciences
de Carcassonne

Fondée en 1836
Logo Académie.jpg

Programme de la rentrée académique
Invitation

Mercredi 10 septembre 2014

Auditorium - Ancienne chapelle du collège des Jésuites

16, rue des Études à Carcassonne.

17 h. Gérard Jean - Président

Ouverture de la séance de reprise de l’année académique.

Présentation de M. Edward de Lumley, administrateur des remparts et de la Cité de Carcassonne, à quelques heures de son départ pour Moscou.

Remise du diplôme de sociétaire de l’Académie des arts et des sciences de Carcassonne à M. Edward de Lumley.

17 h. 15 - 18 h. Edward de Lumley

Adieu aux Collègues et aux Carcassonnais.

Intervention sur le thème

« Saint-Pétersbourg, capitale culturelle et artistique de la Russie »

18 h. - 18 h. 45 - Aude Viguier

Communication publique avec insertion dans les Mémoires de l’Académie :

« Exemple d’une sauveté dans l’Aude, Leuc et Villefloure.

L’église Sainte-Foy de Licairac - L’église Saint-Etienne de Casals ».

18 h. 45 - 19 h. Gérard Larrat

Présence de M. le Maire de Carcassonne.

Remise du diplôme de président-né de l’Académie des arts et des sciences de Carcassonne à M. Gérard Larrat.

Remise du Dictionnaire encyclopédique de l’Aude.

19 h. Professeur Henry de Lumley

Discours informel du Professeur Henry de Lumley, Membre de l’Institut.

Remise du diplôme de membre honoraire au Professeur Henry de Lumley.