Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/07/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, écrivent et publient : Carnets de guerre de Jean Vaugien et Jean Albuy (1944), par Gauthier Langlois.

Carnets et lettres de guerre de Jean Vaugien et Jean Albouy (1944)

Jean Vaugien, Jean Albouy, Carnets et lettres de guerre. Campagnes d’Italie, de Provence et des Vosges (janvier-novembre 1944), édités par Gauthier Langlois. Éditions Lavauzelle, 2015.

Gauthier Langlois
35, impasse des Peupliers - 11620  Villemoustaussou
Tél. 06.06.47.80.62
gauthier.langlois1@laposte.net

Si le rôle de la Résistance française et du débarquement allié en Normandie dans les victoires contre les forces de l’Axe pendant la Seconde guerre mondiale sont bien connus, on a oublié le rôle de l’armée française reconstituée en 1943 en Afrique du Nord dans cette victoire. Pourtant c’est grâce à cette armée, qui s’est illustrée en Italie sous la direction du général Juin puis qui a participé à la libération de la France sous le commandement du général de Lattre, que la France a pris place parmi les vainqueurs de la 2e Guerre mondiale. Pour contribuer à combler cette lacune, je publie une série de documents exceptionnels issus des archives de ma famille. Il s’agit des Carnets de guerre de mon grand-père Jean Vaugien et de mon grand oncle Jean Albouy.

Langlois - Carnets et Lettres.jpgLanglois - Carnets et Lettres1.jpg
Format : 15,5 X 22, 234 pages, 22,30 €

Quand débute la Seconde Guerre mondiale, Jean Vaugien est un tout jeune officier à la tête d’un goum, une unité composée de berbères marocains. Il mène brillamment cette unité pendant les campagnes d’Italie, de Provence et des Vosges. Il y partage la vie rude et les combats de ces farouches goumiers qui ont joué un rôle décisif dans la prise de Monte Cassino. Puis, en Alsace, il rejoint l’État-major de la première Armée française où il devient aide de camp du général de Lattre de Tassigny, chef de cette armée. Séparé pendant plus d’un an de sa femme et de sa fille restées au Maroc, il éprouve le besoin de noter sur des carnets tout ce qu’il veut partager à son retour avec elles : ses joies, ses peines, les magnifiques paysages de l’Italie, les horreurs de la guerre, les évènements qu’il vit.
Son beau-frère, Jean Albouy, est lui aussi un jeune officier dans les goums. Dans les lettres qu’il envoie de France à sa famille restée au Maroc, il restitue le quotidien de la guerre, ses joies et ses peines.

27/01/2015

Info Culture : Conférence de Bernard Mahoux et Gauthier Langlois présentée par l'Association d'Etudes du Catharisme René Nelli.

Trencavel - 2015.01.31.jpg

11/01/2015

L'historien Gauthier Langlois, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, rend hommage aux victimes du fanatisme, de la barbarie et aux défenseurs de l'humanisme.

Après le terrible attentat contre Charlie Hebdo, je voulais rédiger un article sur l’intolérance et le fanatisme religieux, à partir d’exemples pris dans l’Histoire du Languedoc. J’ai finalement choisi d'écrire, plutôt qu’un texte savant, un hommage aux victimes du fanatisme et de l’intolérance. Mais aussi un hommage à tous ceux qui défendent l’humanisme par leur crayon, leur plume, leurs actions. Il s’agit aussi de montrer que la barbarie et le fanatisme ne sont pas l’apanage d’une religion, d’une époque ou d’une région du monde. Mais que de tous temps et partout, des voix se sont élevées et s’élèvent pour condamner la barbarie et l’obscurantisme, et pour promouvoir l’humanisme et les droits de l’homme.
On trouvera dans le texte suivant, des références à des événements et des personnes bien connus, mais aussi des références à des événements qui se sont déroulés dans le Midi et qui n’ont pas une notoriété nationale ou internationale.  L’objectif est en effet de montrer que le combat pour l’humanisme concerne tout le monde et doit se dérouler à toutes les échelles, locale, nationale et internationale.

Gauthier Langlois.

 Langlois-Charlie.jpg
Un épisode de la Légende de Dame Carcas : la décapitation du roi Balaach pour blasphème. Dessin de Yigaël pour la bande dessinée Au fil des siècles - Histoire(s) de Carcassonne, d'après la fresque du XIIe siècle du château comtal.

Je suis Charlie

Je suis Charlie.
Je suis Socrate, empoisonné pour impiété parce que ma philosophie dérange.
Je suis Balaach, roi musulman de Carcassonne, décapité pour blasphème contre le Christ.
Je suis Béziers la cathare, la catholique, la juive et la musulmane, massacrée au nom de Dieu en 1209.
Je suis Trencavel, seigneur de Carcassonne, mort pour avoir refusé de livrer mes frères cathares à de fanatiques croisés.
Je suis ce juif de France, chassée de ma ville par le roi Philippe-le-Bel.
Je suis ce templier occitan, catalan ou parisien, emprisonné ou brûlé pour l’aveu d’un sacrilège arraché sous la torture.
Je suis Bélibaste, dernier bonhomme cathare, brûlé en 1321 pour ne pas avoir abjuré ma foi.
Je suis ce jeune protestant carcassonnais, lynché au XVIe siècle par une foule fanatique qui veut venger une profanation.
Je suis Fortuné Henry, journaliste audois condamné à trois mois de prison pour une caricature anticléricale par la justice de Napoléon III. 
Je suis ce journaliste, résistant, juif, tsigane, slave, témoin de Jéhovah, syndicaliste, communiste, handicapé, homosexuel, assassiné par les nazis pour mes idées, mon physique et mes origines.
Je suis ce militaire du 3e RPIMA de Carcassonne, agressé au nom d’Allah par un fanatique qui se prétend musulman.
Je suis tous ces innocents de Toulouse et Montauban ; de Paris, Montrouge et Vincennes ; d’Israël, de Syrie et d’Irak ; d’Algérie, de Tunisie et d’ailleurs, assassinés par des bourreaux qui se prétendent des martyrs.
Je suis Charlie.

JE SUIS CHARLIE

Je suis Chabert de Barbaira et j’accueille dans mon château de Quéribus les Bonnes-femmes et les Bonshommes cathares qui fuient l’Inquisition.
Je suis Voltaire et je dénonce l’exécution du protestant toulousain Calas.
Je suis Voltaire et je me bats pour sauver le jeune chevalier de la Barre qui a commis le « crime » de ne pas ôter son chapeau devant une procession religieuse.
Je suis ce prêtre audois, « Juste entre les nations », qui sauve des juifs de la barbarie nazie.
Je suis ces résistants musulmans qui cachent des juifs persécutés dans la mosquée de Paris.
Je suis Mohammed V, ce sultan du Maroc qui s’oppose à la législation antisémite de Vichy.
Je suis monseigneur Saliège, archevêque de Toulouse, qui demande à ses fidèles de sauver leurs frères juifs de la barbarie nazie.
Je suis un africain qui lutte contre la secte Boko Haram qui tue et viole au nom de Dieu.
Je suis Malala, jeune pakistanaise musulmane de 17 ans et je lutte pour l'éducation des femmes que refusent des talibans obscurantistes.
Je suis un militant d’Amnesty international et je me bats pour sauver une jeune chrétienne pakistanaise accusée de blasphème.
Je suis ce journaliste qui dénonce le génocide des Yézidis, des Kurdes, des chrétiens assyriens et des chiites de Syrie et d’Irak.
Je suis Dame Carcas, l’héroïne légendaire de Carcassonne, princesse musulmane résistante à la violence des Francs qui, après avoir ramené la paix, épouse par amour un chevalier chrétien.
Je suis tous ceux qui préfèrent l’amour à la haine.
Je suis Charlie. Je suis un homme. 

Gauthier Langlois,
Carcassonne le 10 janvier 2015.

 

http://paratge.wordpress.com/2015/01/10/je-suis-charlie-h...

Marche républicaine.jpg

10/10/2013

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Au fil des siècles, Histoire(s) de Carcassonne, par Gauthier Langlois, co-auteur.

Gauthier Langlois
Au fil des siècles
Histoire(s) de Carcassonne

Editions Grand Sud
2013
Enseignant en histoire géographie et historien
Il est à l'initiative de la BD dont il a assuré la coordination scientifique.
Il a par ailleurs écrit le scénario de trois des huit histoires.Au fil des siècles1.jpgAu fil des siècles2.jpg
Au fil des siècles3.jpg
Photographies : Alain Pignon, Chroniques de Carcassonne.

Philippe POUX, directeur des Éditions Grand Sud
a le plaisir de vous inviter aux dédicaces de la bande dessinée
Au fil des siècles – Histoire(s) de Carcassonne
qui auront lieu en présence des auteurs et dessinateurs
à Carcassonne les 19 et 20 octobre 2013
Ces dédicaces auront lieu dans le cadre de la fête Cascarilh de Dame Carcas à la Cité de Carcassonne les 19 et 20 octobre de 9 h à 19 h et au magasin Cultura de Carcassonne le 19 octobre de 14 h à 18 h.

Pour en savoir plus : http://paratge.wordpress.com/publications/histoires-de-carcassonne/

12/11/2012

Info Culture : Conférence de M. Gauthier Langlois "La statue de Dame Carcas à la Cité : origines et enjeux d'une représentation allégorique.

La statue de Dame Carcas à la Cité : origines et enjeux d'une représentation allégorique.

Sesa.jpgDans le cadre des séances mensuelles organisées par la Société d'études scientifiques de l'Aude, Gauthier Langlois, par ailleurs sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, donnera une conférence à l'Audidorium, ancienne chapelle du collège des Jésuites, rue des Etudes à Carcassonne, le samedi 17 novembre, à 15 h. 30. En ouverture de séance, à 14 h. 30, Alfred Raucoules et Jacques Blanco, communiqueront sur : "Les Raucoules, pionniers de la chaussure orthopédique à Carcassonne.

Dame Carcas.jpg

19/03/2012

Echanges de vues et relations entre la Société des arts et des sciences de Carcassonne et la Société archéologique du Midi de la France.

La remise du Prix spécial du jury à M. Gauthier Langlois, le dimanche 18 mars 2012, dans le cadre du prestigieux hôtel d'Assézat à Toulouse, aura permis aux nouveaux présidents de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne (fondée en 1836) et de la Société archéologique du Midi de la France (fondée en 1831) de se rencontrer et d'échanger à propos de leurs orientations respectives.

académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,société archéologique du midi de la france,18 mars 2012,gauthier langlois,gérard jean,charles peytavie,daniel cazes,jean-pierre pech
Gérard Jean et Daniel Cazes, élus en 2011,
ont pris en charge les destinées des sociétés savantes centenaires,
l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
et la Société archéologique du Midi de la France.académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,société archéologique du midi de la france,18 mars 2012,gauthier langlois,gérard jean,charles peytavie,daniel cazes,jean-pierre pech
De gauche à droite :
M. Daniel Cazes, président de la Société archéologique du Midi de la France,
M. Gauthier Langlois, lauréat,
M. Jean-Pierre Pech, qui fut maire de Carcassonne par intérim,
du 10 juin 2009 au 13 septembre 2009,
M. Gérard Jean, président de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.Cazes - Peytavie.jpg
M. Daniel Cazes,
M. Charles Peytavie, président de la Société d'études scientifiques de l'Aude,
le lauréat : Gauthier Langlois.Bureau Société archéologique Midi.jpg
Bureau de la Société archéologique du Midi de la France.Cazes Daniel.jpg
M. Daniel Cazes, élu en 2011,
président de la Société archéologique du Midi de la France (fondée en 1831).académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,société archéologique du midi de la france,18 mars 2012,gauthier langlois,gérard jean,charles peytavie,daniel cazes,jean-pierre pech
Hôtel d'Assézat

Ce fastueux palais de la Renaissance fut édifié, à partir de 1555 pour Pierre d'Assézat, riche pastelier et capitoul. Parmi les maîtres d'oeuvre, il faut particulièrement mentionner l'architecte et le maître sculpteur Nicolas Bachelier et son fils Dominique. L'hôtel demeura dans la famille Assézat jusqu'en 1761.
Il fut acquis en 1895 par Théodore Ozenne qui le légua à la ville de Toulouse, à charge d'y loger six académies et sociétés savantes : l'Académie des Jeux floraux ; la Société archéologique du Midi de la France ; la Société de géographie de Toulouse ; la Société de médecine, chirurgie et pharmacie ; l'Académie de législation ; l'Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres.
Ces six académies et sociétés savantes sont groupées au sein d'une Union chargée de gérer leurs problèmes communs et de les représenter auprès des tiers et des collectivités publiques.
L'Union des académies et sociétés savantes de Toulouse est actuellement présidée par M. Jean-Pierre Pech, qui fut président de la Délégation spéciale et maire par intérim de Carcassonne, du 10 juin 2009 au 13 septembre 2009. Pendant son court mandat, M. Pech avait reçu à la demande de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, le prix Nobel de physique Albert Fert.
C'est avec chaleur et beaucoup d'émotion qu'il a revu le dimanche 18 mars 2012, les représentants de l'Aude : Gérard Jean, Charles Peytavie et Gauthier Langlois.
 

09/03/2012

L'historien Gauthier Langlois, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, distingué par la Société archéologique du Midi de la France.

Gauthier Langlois, historien et enseignant, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, va recevoir le Prix spécial du jury de la Société archéologique du Midi de la France, pour sa remarquable étude sur : Dame Carcas, une légende épique occitane. Son travail exceptionnellement documenté avait déjà surpris favorablement le jury du Prix des arts et sciences Joseph Poux. La réception aura lieu dans la prestigieuse salle de l'Hôtel d'Assézat à Toulouse, le dimanche 18 mars 2012, à 16 heures. Toutes nos félicitations au brillant lauréat.

gauthier langlois,société archéologique du midi de la france,18 mars 2012,hôtel d'assezat
L'historien Gauthier Langlois, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, reçoit le Prix qui lui a été décerné par la Société archéologique du Midi de la France.

Langlois.jpg

14/01/2012

Délibération du jury du Prix des Arts et Sciences Joseph Poux.

Le jury constitué pour délibérer sur l'attribution du Prix des Arts et Sciences Joseph Poux, doté par le Conseil général de l'Aude, s'est réuni le jeudi 12 janvier 2012 dans les locaux des Archives départementales. Dix postulants majoritairement étudiants présentaient des travaux d'une valeur élevée. La cérémonie de remise des prix et récompenses aura lieu le 9 février prochain.

* Jessica Lauroua
Gesta Karoli Magni ad Carcassonam et Narbonam. Traduction annotée. Université Michel de Montaigne - Bordeaux III - Master II, recherche, archéologie, sciences de l’Antiquité et du Moyen-Âge, juin 2011, sous la direction d’Olivier Devillers. 229 p., dact. 
Texte de la première moitié du XIIIe siècle ayant servi pour attester la fondation de l’abbaye de Lagrasse par Charlemagne.

* Anthony Chanaud
Le clergé paroissial réfractaire et ses fidèles dans le département de l’Aude au cours de la Révolution (1790 - 1799). Université de Toulouse II - Le Mirail, Ufr d’histoire, arts et archéologie - Mémoire de Master I, sous la direction de Valérie Sottocasa, Juin 2010, 1 vol., 203 p., dact.

* Gauthier Langlois
Dame Carcas, une légende épique occitane. Étude, 313 p. dact.

* Mélanie Perramond
Échos de la Grande Guerre dans le département de l’Aude. Étude des « livres d’or » des instituteurs. Université de Toulouse - Le Mirail, Ufr d’histoire, arts et archéologie, mémoire de Master II, recherche en histoire contemporaine, sous la direction de Jacques Cantier, septembre 2010, 292 p., dact.

* Julien Le Roch
L’œuvre coloniale d’Albert Sarraut, vue par La Dépêche (1911 - 1924). Université de Toulouse II - Le Mirail - Master II, mémoire d’histoire contemporaine, Ufr histoire, histoire de l’art et archéologie, histoire de la colonisation, sous la direction de Colette Zytnicki, septembre-octobre 2009, 167 p., dact.

* Isabelle Jonc
Jacques Gamelin (1738 - 1803). Les dessins de batailles. Université Paul Valéry de Montpellier, sciences humaines et sciences de l’environnement - Ufr III - Master II, mémoire d’histoire, spécialité sociétés, arts, religions, des mondes modernes, sous la direction de Michèle Caroline Heck, septembre 2010, 173 p. dact.

* Christine Martinez-Canavy
L’éducation au Moyen-Âge dans le diocèse de Narbonne et Carcassonne. Université Toulouse II - Le Mirail - Master I, Ufr d’histoire, histoire de l’art et archéologie, sous la direction de Sophie Cassagnes-Brouquet, Septembre 2010, 102 p., dact., et 13 annexes.

* Antoine Pellicer-Esquieu
Le Carnaval de Limoux. Acteurs et enjeux d’une fête traditionnelle. Suivi de : Contribution à l’ethnologie d’un « amusement sérieux ». Retour sur le Carnaval de Limoux, le cycle carnavalesque de la bande du Paradou. Université de Toulouse II - Le Mirail, Master I, Septembre 2010, et Master II, Septembre 2011, mémoires d’anthropologie sociale et historique, sous la direction de Nicolas Adell-Gombert, 2 vol., 57 p., dact., et annexes et 115 p., et ill.

* Marion Vaysse
Les relations entre une collectivité territoriale et une entité municipale : l’exemple du Conseil général de l’Aude et de la Mairie de Carcassonne de 1983 à 2009. Université de Toulouse II - Le Mirail - Master I, Ufr d’histoire contemporaine, sous la direction de Rémy Pech, Septembre 2010, 109 p., dact.

Clémentine Bollée-Legeas
Seigneurs et seigneuries à Belpech (XIe - XIIIe siècles). Université de Toulouse II - Le Mirail - Ufr d’histoire, histoire de l’art et archéologie - Master II, mémoire d’études médiévales, sous la direction de Roland Viader et Hélène Debox - Septembre 2010, vol 1, 132 p. et vol. 2, 182., dact.

11/01/2012

Quatorze nouveaux sociétaires, admis au sein de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Au cours de la séance mensuelle du mercredi 11 janvier 2012, Monsieur Romain Joulia, diplômé de l’Institut national du patrimoine, conservateur du patrimoine, directeur des Archives municipales de Rennes, domicilié à Rennes Monsieur Jean-Louis Bès, enseignant, président des Estivales d’orgue de la Cité, président de l’association des Amis de l’orgue de la basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse, domicilié à Carcassonne ; Madame Anne Caumont-Sarcos, chercheur en biologie au Centre national de la recherche scientifique, domiciliée à Carcassonne ; Madame Valérie Vialade-Bluche, notaire associée en résidence à Carcassonne, domiciliée à Fontiès-d’Aude ; Madame Véronique Biberon, bibliothécaire, documentaliste, spécialiste en généalogie, correspondante auprès de l'association Histoire et Généalogie en Minervois, domiciliée à Caunes Minervois ; Monsieur Philippe Belhache, éducateur sportif, entraîneur de rugby à XV et de natation, spécialisé en histoire du sport, domicilié à Caunes-Minervois ; Monsieur Jean-Claude Fournier, retraité de l’Éducation nationale, poète, auteur, compositeur, interprète, délégué départemental des Arts et Lettres de France, domicilié à étaples-sur-Mer ; Monsieur Gauthier Langlois, enseignant, historien médiéviste, auteur de nombreuses études et notamment de l’ouvrage : Olivier de Termes, le cathare et le croisé, domicilié à Villemoustaussou ; Madame Christine Feau, fonctionnaire au ministère du Travail, retraitée, historienne de l’art formée à l’École du Louvre, domiciliée à Carcas-sonne ; Monsieur René Maurice, préfet honoraire, ancien trésorier payeur général de l’Aude, chevalier de la Légion d’honneur, président départemental de la Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur, et son épouse, Mireille Maurice, domiciliés à Carcas-sonne ; Monsieur Jacques Charpentier : 1er prix de composition et 1er prix de philosophie de la musique au Conservatoire national supérieur de Musique,  organiste titulaire du grand orgue de Saint-Nicolas du Chardonnet, directeur de la Musique, de l’Art lyrique et de la Danse au ministère de la Culture et de la Communication, officier de la Légion d'honneur, commandeur dans l’Ordre national du Mérite, commandeur dans l’ordre des Arts et Lettres, officier des Palmes académiques, domicilié à Carcassonne ; Madame Danielle Charpentier, née Vouaux, cantatrice, professeur, 1er prix de chant et 1er prix d’opéra comique au Conservatoire national supérieur de Musique, domiciliée à Carcas-sonne ; Monsieur Hervé Boissonade, diplômé de l’université d’Hartford, économiste, analyste financier, vice-président départemental du Medef, administrateur de la Caisse d’allocations familiales de l’Aude, domicilié à Villemoustaussou ; ont été reçus comme sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Charpentier Jacques2.jpgJacques Charpentier, compositeur du premier opéra en langue d'Oc :
Béatris de Planissolas.académie des arts et des sciences de carcassonne,11 janvier 2012,romain joulia,jean-louis bès,anne caumont-sarcos,valérie vialade-bluche,véronique biberon,philippe belhache,jean-claude fournier,gauthier langlois,christine feau,rené maurice,jacques charpentier,danielle charpentier,hervé boissonnade
M. René Maurice.
Photographie : Journal L'Indépendant - Claude Boyer.
 académie des arts et des sciences de carcassonne,11 janvier 2012,romain joulia,jean-louis bès,anne caumont-sarcos,valérie vialade-bluche,véronique biberon,philippe belhache,jean-claude fournier,gauthier langlois,christine feau,rené maurice,jacques charpentier,danielle charpentier,hervé boissonade
M. Gauthier Langlois et M. Daniel Cazes,
nouveau président de la Société archéologique du Midi de la France.
Photographie : Gérard Jean.