Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/12/2014

Communication publique du mercredi 10 décembre 2014, par Auguste Armengaud et Jean Fourié : "Les moyens de transport dans la vallée de l'Aude".

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne,
son président,
vous invitent à honorer de votre présence
la communication publique, libre et gratuite,
qui sera donnée le :
Mercredi 10 décembre 2014, à 17 heures :
par
Auguste Armengaud et Jean Fourié
Sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne

"Les moyens de transport dans la vallée de l'Aude"

dans la salle habituelle des séances
Auditorium - Chapelle de l'ancien collège des Jésuites
Rue des Etudes à Carcassonne
Contact : academie.carcassonne@wanadoo.fr
Tél. 06.62.39.70.222014.12.10 - Invitation communication Armengaud.jpg

Résumé : On pourrait donner à cette communication le sous-titre suivant : Du carras à l’électricité en passant par les routes et le chemin de Âge et concerne ce que l’on dénomme aujourd’hui la filière bois (scieries, menuiseries, fours, mines, chantiers navals, etc.), du lieu de production jusqu’à la livraison par voies d’eau (radellerie et péniches) aux portes de Narbonne par le canal du Midi. L’ouverture en 1878 de la voie ferrée Carcassonne-Quillan, puis son prolongement en 1904 jusqu’à Rivesaltes, portera un coup fatal à ces pratiques de transport auxquelles succéda, dans les années 1930, le convoyage par camion automobile. 
L’arrivée de la force électrique en 1891, dont le pionnier n’est autre que l’ingénieur Joachim Estrade (1857-1936,) permit à l’industrie chapelière, première industrie du département qui emploiera plus de 4200 personnes en 1930, de se moderniser et d’intensifier sa production. La ville de Quillan qui a possédé sa propre usine d’énergie électrique (régie toujours en place actuellement) fut le 28 juin 1891 la première commune du département de l’Aude à être dotée de l’éclairage public. 
Cette communication sera illustrée de photos et de cartes postales anciennes qui seront abondamment commentées.  

académie des arts et des sciences de carcassonne,auguste armengaud,jean fourié,10 décembre 2014,moyens de transport,vallée de l'audeacadémie des arts et des sciences de carcassonne,auguste armengaud,jean fourié,10 décembre 2014,moyens de transport,vallée de l'audeacadémie des arts et des sciences de carcassonne,auguste armengaud,jean fourié,10 décembre 2014,moyens de transport,vallée de l'aude
Jean Fourié, président honoraire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Photographie : J. L. Bonnet.académie des arts et des sciences de carcassonne,auguste armengaud,jean fourié,10 décembre 2014,moyens de transport,vallée de l'aude
Auguste Armengaud, vice-président ; Gérard Jean, président en exercice ;
Jean Fourié, président honoraire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Photographie : J. L. Bonnet. 

21/08/2014

Calendrier prévisionnel des activités et communications publiques de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Académie des Arts et des Sciences
de Carcassonne

Fondée en 1836
Logo Académie.jpg

 Calendrier des Activités et Communications publiques

 

 Mercredi 10 septembre 2014

Aude Viguier

Exemple d’une sauveté dans l’Aude, Leuc et Villefloure.

L’église Sainte-Foy de Licairac - L’église Saint-Etienne de Casals.

 

 Samedi 13 septembre 2014

Jean-Louis Bonnet

15 heures - Caserne Laperrine à Carcassonne - Inscription obligatoire

Conférence sur l’histoire de la caserne, puis visite des lieux.

 Samedi 20 septembre 2014

Jean-Louis Bonnet

Journées européennes du Patrimoine

Du jardin du Calvaire au jardin des Plantes

15 heures - Promenade guidée.

 

 Dimanche 21 septembre 2014

Jean-Louis Bonnet

Journées européennes du Patrimoine

15 heures - Visite du domaine de Prat-Mary, route de Limoux.

 Mercredi 8 octobre 2014

Marie-Hélène Melendez

Des Refuges et Colonies d’enfants aux Camps d’internement :

État des lieux de l’Exode espagnol de 1939 dans l’Aude.

  Vendredi 10 octobre 2014

Jean-Louis Bonnet

Conférence sur la Libération de Carcassonne

18 heures 15, Auditorium, 16, rue des études à Carcassonne.

 Mercredi 12 novembre 2014

Claude Subreville

Le Bataillon Minervois

Ces jeunes engagés volontaires qui ont tout donné pour libérer la France

et anéantir l’ennemi.

 Mercredi 10 décembre 2014

Auguste Armengaud et Jean Fourié

Les moyens de transport dans la vallée de l’Aude

 Mercredi 14 janvier 2015

En collaboration avec le Musée des beaux-arts de Carcassonne

Anne  Réby

Conférencière nationale, historienne de l’art

L’estampe et la gravure au 20e siècle.

15 heures 30 - 17 heures - Auditorium, 16, rue des études à Carcassonne

178e Assemblée générale de l’Académie des arts et des sciences de Carcassonne

17 heures - 18 h. 30 - Auditorium, 16, rue des études à Carcassonne.

 

 Mercredi 11 mars 2015

Lucien Ariès

Un Audois dans l’enfer de 14 !

02/02/2012

L'Académie des arts et des sciences de Carcassonne rend hommage à l'un de ses plus brillants sociétaires. Disparition accidentelle d'André Mècle.

Mècle André.jpg
André Mècle
Photographie : Gérard Jean, Dictionnaire encyclopédique de l'Aude.

Victime d’un accident domestique, notre collègue André Mècle est décédé en sa maison de Coursan, le 29 janvier 2012. Il a été inhumé au cimetière de Cité à Narbonne, le mercredi 1er février.
Né à Narbonne le 16 juin 1921, d’un père narbonnais et d’une mère carcassonnaise, André Mècle avait suivi de brillantes études au collège Victor-Hugo de Narbonne, puis à la faculté des Lettres de Montpellier où il avait en particulier été l’élève du professeur Charles Camproux. Dès lors, son engagement personnel va être essentiellement axé sur la capitale septimanienne. C’est ainsi qu’entre 1945 et 1970, il est un membre actif de la société félibréenne La Cigalo Narbouneso, puis du Remembre (Centre narbonnais d’études occitanes). Doté d’une diction parfaite, maniant humour et satire, il collabore pendant plus de dix ans aux revues organisées par les anciens élèves du collège, s’occupant également de la compagnie théâtrale dite Les compagnons des tréteaux de Coursan. De 1967 à 1995, il assure, comme chroniqueur pigiste, la rubrique narbonnaise dans le quotidien régional Midi Libre. Engagé politiquement auprès d’Hubert Mouly, il sera son adjoint à la Culture et au Patrimoine à la mairie de Narbonne de 1971 à 1995. Durant de nombreuses années il sera président du Syndicat d’initiatives de Coursan. Membre résidant depuis 1973 de la Commission archéologique de Narbonne, il était aussi président de l’association des Amis des musées de Narbonne et vice-président de l’association Lettres et arts septimaniens.
Se qualifiant lui-même de touche-à-tout impénitent, André Mècle nourrissait une prédilection marquée pour la littérature et l’histoire locale. On lui doit un recueil poétique Liturgie d’exil (1946), un roman et des pièces de théâtre jouées par les Tréteaux de Coursan. Mais ses publications les plus connues concernent le passé narbonnais : Narbonne et son terroir (1985) ; Narbonne… métamorphoses (1992) ; L’abbaye de Fontfroide (1996) ; Narbonne : palais des archevêques et cathédrale (1999) ; Narbonne, Cité et Bourg.
André Mècle était enfin un excellent conférencier qui s’est produit dans une multitude de circonstances. Il avait accepté, à notre demande, de devenir membre de l’Académie des arts et des sciences de Carcassonne en 2003. Ses communications sur le poète Pierre Reverdy ou sur le peintre Gamelin ont été fort prisées. Homme éminemment sympathique, au verbe habile et à la présence généreuse, nous gardons de lui le meilleur des souvenirs.

Jean Fourié
Vice-président de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
1er février 2012.

22/01/2012

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Espéraza, essai historique, par Jean Fourié.

Cet essai historique rassemble un certain nombre d'écrits se rapportant au passé de la commune d'Espéraza, l'histoire contemporaine étant bien évidemment la plus fournie et la plus riche. Une première édition avait paru en 1973 et une seconde, mieux agencée, en 1983. L'une et l'autre étaient épuisées depuis plusieurs années. Une demande s'étant manifestée, l'Association des amis du musée de la chapellerie et du vieil Espéraza a accepté de rééditer cet ouvrage, le seul qui existe sur la commune. Il devrait répondre à l'attente et à la curiosité de ceux qui n'ont pu se procurer les éditions précédentes ainsi qu'aux nombreux habitants installés depuis peu dans la cité et qui souhaitent connaître les grandes lignes de son histoire.

Espéraza - Fourié.jpg
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Issu d'une famille d'artisans boulangers implantés dans la commune depuis la fin du Second Empire, né à Espéraza en 1944, Jean Fourié est revenu passer sa retraite au pays natal après une carrière professionnelle qui s'est déroulée à Paris dans une grande administration financière. Auteur de plusieurs études et ouvrages intéressant l'histoire locale et la littérature occitane, poète à ses heures, lauréat de l'Académie des jeux floraux de Toulouse, Jean Fourié est Majoral du Félibrige, président de l'Ecole Occitane et de la section audoise de l'Institut d'études occitanes. Il a présidé aussi pendant dix ans l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne et est membre depuis 1973 de la Société d'études scientifiques de l'Aude. Dès son retour à Espéraza, Jean Fourié s'est impliqué dans la vie associative locale, il anime depuis l'automne 2001 un cercle occitan, fait partie du conseil municipal où il préside la commission des finances et participe à plusieurs commissions au sein de la communauté de communes Aude en Pyrénées.