Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2015

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne exposent : La bataille mise en scène, par le photographe Charles Camberoque.

LA BATAILLE MISE EN SCENE
Charles Camberoque
Sociétaire de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne
Exposition photographique présentée
au Musée des beaux-arts de Carcassonne
du 30 octobre 2015 au 24 janvier 2016
Vernissage : le vendredi 30 octobre 2015.académie des arts et des sciences de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,la bataille mise en scène,30 octobre 2015,24 janvier 2016,gérard larrat,jean-louis bès
Ouvrage consultable à la bibliothèque de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
Disponible à la vente : Musée des Beaux-Arts de Carcassonne.
Camberoque Charles.jpgCamberoque Charles1.jpg

Charles Camberoque, sociétaire de l'Académie des arts et des sciences revient à Carcassonne. Si l'Espagne l'intéresse toujours, ce n'est plus à travers la corrida ou la chasse aux Baléares. Il choisit un épisode inattendu : la célébration de la bataille de l'Ebre.
Du 27 juillet au 8 août 1938, la guerre civile connut une de ses pages sanglantes sur les bords de l'Ebre à Fayon, où Franquistes et Républicains s'affrontèrent sans pitié.
Camberoque pose un regard distancié sur une célébration espagnole, qui semble aujourd'hui aussi libérée de passion que les commémorations de batailles napoléoniennes.
Véhicules militaires, costumes, agapes : Charles Camberoque saisit tout ce mouvement et cette ambiance curieusement festive, avec un évident sens de la composition et du mouvement des masses, qui rappelle les grands peintres de batailles d'Edouard Detaille (1848-1912) à Félix Philippoteaux (1815-1895) ou les grands cinéastes. Une dimension que nous n'avons plus l'habitude de voir traiter et qui fait toute la particularité du travail de ce photographe.

26/02/2015

Info-Culture : Au Musée des beaux-arts de Carcassonne, commémoration du bicentenaire du retour de Napoléon de l'Île d'Elbe.

A l'initiative de l'association des
Amis de la Ville de Carcassonne et de la Cité.
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2013...

Dans la salle consacrée aux souvenirs de l'Empire et de la Révolution,
la longue-vue qui servit à l'Empereur sera présentée vendredi 27 février 2015
à 17 heures,

pour l'anniversaire du bicentenaire du retour de Napoléon de l'île d'Elbe.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
Photographie: Claude Boyer - Journal L'Indépendant
---------------
Selon une récente découverte dans les archives du Musée,
cet instrument d'optique aurait appartenu à l'origine au capitaine
Thomas Ussher (1779-1848)
 Captain Sir Thomas Ussher.jpg
Celui ci était le commandant de la frégate anglaise "L'Undaunted"
qui embarqua Napoléon à Fréjus vers l'île d'Elbe le 28 avril 1814.
Son navire resta un mois au mouillage à Portoferraio avant de prendre
 congé de l'Empereur le 29 mai.
C'est dans cette période qu'il aurait offert sa longue vue qui porte l'inscription
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
"T.Harris & Son London", "Improved, Day or Night" à
G.PEYRUSSE.BNF.jpg
Guillaume Peyrusse (1776-1860), trésorier de Napoléon sur l'Île d'Elbe.
1280px-Beaume_-_Napoléon_Ier_quittant_l'île_d'Elbe_-_1836.jpg
Retour de l'Île d'Elbe (2).jpg
Guillaume Peyrusse, était au côté de l'Empereur, lors de son retour
le 26 février 1815 comme en témoigne le tableau de Joseph Beaune :
"Napoléon quittant l'île d'Elbe"
(Photo: G.Blot / RNM-Grand Palais).
Il embarqua avec lui sur le brick "L'Inconstant".
Retour_de_lIle_dElbe-Garneray-IMG_2247.jpg
Napoléon à bord de "l'Inconstant" croise le "Zephir" par Louis-Ambroise Garneray.
-------------
Dans le journal de Guillaume Peyrusse confié à la bibliothèque municipale,
on relève à la page qui relate la nuit du 28 février 1815 à
bord du brick "l'Inconstant" cette inscription de sa main :

"Sa Majesté rentra dans sa chambre et joua avec le Grand-Maréchal une partie
d'échecs. Je restai sur le pont, pourvu
d'une excellente lunette de nuit.
Je la promenais sur tout l'horizon.
A neuf heures, je vis deux bâtiments.
Je fis part de ma découverte
au capitaine qui, aprés les avoir reconnus,
s'empressa de porter sa
nouvelle à Sa Majesté.
Ma lunette servit à l'Empereur pour

s'assurer de la marche d'une partie de la flottille. La nuit fut calme..."

Sur le document des archives du Musée, ont peut lire:
Donnée par le capitaine de frégate USSHER / commandant "L'Indomptable en
station à l'île d'Elbe à Mr le baron Peyrusse, trésorier de l'Empereur:
"Sa majesté appuyant cette lunette sur / (...l) ep/ aule de Mr Peyrusse.
S'en est servi / (plusieurs fois pour chercher en mer dans la / (...)
1er mars 1815 l'escadrille venant de l'île".
(certains mots sont illisibles).

Guillaume Peyrusse sera au début des "Cent-jours" nommé baron
d'Empire et par la suite maire de Carcassonne de 1832 à 1835.

Cette longue vue sera présentée dans la salle du 1er étage consacrée
aux souvenirs de l'Empire et de la Révolution le
  vendredi 27 février à 17h,
en présence de
l'Association des Amis du Patrimoine Napoléonien, en tenue d'apparat,
de l'Association des Amis de la ville et de la Cité de Carcassonne,
de M. Jean-Louis Bes, adjoint délégué aux affaires culturelles et des élus de la ville,
de M. Gérard Jean, président de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
Musée des beaux-arts de Carcassonne
1 rue de Verdun et square Gambetta.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
A lire la chronique de Claude Marquié, publiée dans
La Dépêche du Midi du 22/02/2015:
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/22/2053562-1er-ma...
------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2013...

11/01/2012

Quatorze nouveaux sociétaires, admis au sein de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Au cours de la séance mensuelle du mercredi 11 janvier 2012, Monsieur Romain Joulia, diplômé de l’Institut national du patrimoine, conservateur du patrimoine, directeur des Archives municipales de Rennes, domicilié à Rennes Monsieur Jean-Louis Bès, enseignant, président des Estivales d’orgue de la Cité, président de l’association des Amis de l’orgue de la basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse, domicilié à Carcassonne ; Madame Anne Caumont-Sarcos, chercheur en biologie au Centre national de la recherche scientifique, domiciliée à Carcassonne ; Madame Valérie Vialade-Bluche, notaire associée en résidence à Carcassonne, domiciliée à Fontiès-d’Aude ; Madame Véronique Biberon, bibliothécaire, documentaliste, spécialiste en généalogie, correspondante auprès de l'association Histoire et Généalogie en Minervois, domiciliée à Caunes Minervois ; Monsieur Philippe Belhache, éducateur sportif, entraîneur de rugby à XV et de natation, spécialisé en histoire du sport, domicilié à Caunes-Minervois ; Monsieur Jean-Claude Fournier, retraité de l’Éducation nationale, poète, auteur, compositeur, interprète, délégué départemental des Arts et Lettres de France, domicilié à étaples-sur-Mer ; Monsieur Gauthier Langlois, enseignant, historien médiéviste, auteur de nombreuses études et notamment de l’ouvrage : Olivier de Termes, le cathare et le croisé, domicilié à Villemoustaussou ; Madame Christine Feau, fonctionnaire au ministère du Travail, retraitée, historienne de l’art formée à l’École du Louvre, domiciliée à Carcas-sonne ; Monsieur René Maurice, préfet honoraire, ancien trésorier payeur général de l’Aude, chevalier de la Légion d’honneur, président départemental de la Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur, et son épouse, Mireille Maurice, domiciliés à Carcas-sonne ; Monsieur Jacques Charpentier : 1er prix de composition et 1er prix de philosophie de la musique au Conservatoire national supérieur de Musique,  organiste titulaire du grand orgue de Saint-Nicolas du Chardonnet, directeur de la Musique, de l’Art lyrique et de la Danse au ministère de la Culture et de la Communication, officier de la Légion d'honneur, commandeur dans l’Ordre national du Mérite, commandeur dans l’ordre des Arts et Lettres, officier des Palmes académiques, domicilié à Carcassonne ; Madame Danielle Charpentier, née Vouaux, cantatrice, professeur, 1er prix de chant et 1er prix d’opéra comique au Conservatoire national supérieur de Musique, domiciliée à Carcas-sonne ; Monsieur Hervé Boissonade, diplômé de l’université d’Hartford, économiste, analyste financier, vice-président départemental du Medef, administrateur de la Caisse d’allocations familiales de l’Aude, domicilié à Villemoustaussou ; ont été reçus comme sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

Charpentier Jacques2.jpgJacques Charpentier, compositeur du premier opéra en langue d'Oc :
Béatris de Planissolas.académie des arts et des sciences de carcassonne,11 janvier 2012,romain joulia,jean-louis bès,anne caumont-sarcos,valérie vialade-bluche,véronique biberon,philippe belhache,jean-claude fournier,gauthier langlois,christine feau,rené maurice,jacques charpentier,danielle charpentier,hervé boissonnade
M. René Maurice.
Photographie : Journal L'Indépendant - Claude Boyer.
 académie des arts et des sciences de carcassonne,11 janvier 2012,romain joulia,jean-louis bès,anne caumont-sarcos,valérie vialade-bluche,véronique biberon,philippe belhache,jean-claude fournier,gauthier langlois,christine feau,rené maurice,jacques charpentier,danielle charpentier,hervé boissonade
M. Gauthier Langlois et M. Daniel Cazes,
nouveau président de la Société archéologique du Midi de la France.
Photographie : Gérard Jean.