Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/12/2014

Remise de décoration civique au lycéen Julien Llamas.

Llamas Julien1.jpg
Photographie : Journal L'Indépendant - Claude Boyer
Edition de Carcassonne, 10 décembre 2014.

Remise de décoration

Médaille du Bien et du Mérite à Julien Llamas

 

Julien,

Cher Ami,

Voyez-vous Julien ! À votre âge, à dix-sept ans, bien plus jeune même, une fille ou un garçon peut accomplir un acte de civisme vis-à-vis de la collectivité.

Ce peut être un élan spontané de courage, irréfléchi et souvent téméraire, lorsque l’on plonge par exemple dans les eaux glaciales du canal, pour en retirer au péril de sa vie, l’enfant turbulent qui vient d’échapper aux soins pourtant attentifs de sa mère.

Au contraire, l’acte de civisme peut être moins dangereux ; il est alors consciemment volontaire et préventif. C’est celui qui consiste à interdire à un nouvel élève de la classe de sixième, le jeu du foulard. C’est affronter la franche rigolade imbécile de ses camarades, pour lui expliquer qu’il ne reverra plus jamais ses parents, s’il persiste à se laisser étrangler pour connaître les douces sensations de la perte de conscience, celles qui ne pardonnent pas, celles qui font mourir pas asphyxie !

Vous auriez pu Julien, tout aussi bien empêcher votre copain de respirer le gaz d’un aérosol ; lui déconseiller de fumer ; dénoncer l’usage de la drogue dans quelques endroits de votre lycée ; signaler un conducteur ivre. C’est également cela, avoir l’esprit civique !  

Vous n’avez pas atteint l’âge majeur. L’âge qui paraît-il, permet d’être plus fort que tout. Vous êtes né le 4 mars 1997 à Narbonne. Vous êtes élève en classe de première au lycée Paul Sabatier de Carcassonne. L’année prochaine vous passerez avec succès, nous en sommes certains, les épreuves du baccalauréat littéraire.

Vous occupez vos loisirs en rendant service à la collectivité. Je remarque en vous une fibre introuvable et précieuse, celle du bénévolat associatif. Vous aimez l’informatique, les moyens modernes de communication, les réseaux sociaux, les projets audiovisuels que vous construisez pour la Ville de Carcassonne avec la Maison des jeunes et de la Culture.

Le mois dernier, le jeudi 6 novembre 2014, vous avez fait preuve d’un remarquable esprit citoyen, rare à votre âge, en manifestant un grand intérêt pour la préservation du patrimoine écrit de l’ancien lycée impérial de Carcassonne.

Lorsque vous avez alerté notre collègue Martial Andrieu, vous aviez déjà conscience de l’importance des documents qui avaient été placés par la direction de votre lycée, dans une benne de décharge publique. Vous avez préservé la confidentialité de certaines fiches contemporaines nominatives ;  vous nous avez permis, par votre heureuse initiative, d’alerter les services des Archives départementales de l’Aude, et ce faisant, vous avez sauvé de la destruction, par centaines, des pièces anciennes authentifiées, datant pour certaines du dix-neuvième siècle.

Les historiens de l’ancien lycée impérial de Carcassonne vous expriment leur reconnaissance. Les Archives départementales de l’Aude conserveront finalement pour les siècles et les siècles à venir, près de 80 % des feuillets et des registres qui allaient être détruits. L’Académie des arts et des sciences a surtout voulu sensibiliser une nouvelle fois l’opinion publique ; elle vous remercie, vous accueille et vous décore.

Julien Llamas,

En vertu des prérogatives qui nous ont été conférées, nous vous décernons un diplôme et la médaille civique du Bien et du Mérite, pour avoir défendu la culture et vous être dévoué de façon exemplaire au bénéfice de la collectivité. 

Gérard JEAN
2014.12.10

08/12/2014

Mercredi 10 décembre 2014, à 17 heures, remise de la médaille civique du Bien et du Mérite au lycéen Julien Llamas.

Llamas Julien.jpg

11/11/2014

Gérard Jean, président de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne, remettra le mercredi 10 décembre 2014, la médaille civique du Bien et du Mérite au lycéen Julien Llamas.

Bien et Mérite.jpgAu cours de la séance mensuelle publique du mercredi 10 décembre 2014, le président de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne remettra la médaille civique du Bien et du Mérite, au jeune lycéen Julien Llamas, élève en première au lycée Paul Sabatier à Carcassonne.
Cet étudiant qui oeuvre dans le bénévolat à la Maison des jeunes et de la culture, s'est particulièrement distingué le jeudi 6 novembre 2014, en faisant preuve d'un remarquable esprit citoyen, rare à son âge, et en manifestant un grand intérêt pour la préservation du patrimoine écrit de l'ancien lycée impérial de Carcassonne.
Julien Llamas a préservé la confidentialité de certains documents, a permis par son heureuse initiative de signaler et d'empêcher en partie la destruction sauvage d'archives nominatives anciennes et récentes authentifiées, datant pour certaines du dix-neuvième siècle. Nous présentons d'ores et déjà nos félicitations au futur récipiendaire, ainsi qu'à notre collègue Martial Andrieu, toujours au fait des tristes exactions et condamnables  destructions qui nous bouleversent.

Un lycéen sauve 130 ans d'archives par hasard !

Journal L'Indépendant :
Des documents du lycée impérial, - certains datant de 1884-,

ont été sauvés de la destruction
à Paul-Sabatier !Paul Sabatier - Destruction archives.jpg
Tout avait été jeté en vrac dans une benne au sein du lycée. D.R.

Il y avait une benne avec plein de documents, dans la cour du lycée. Je me suis approché et le premier papier que j'ai trouvé datait de 1891 !
Elève en première à Sabatier, Julien Llamas a sauvé de la destruction des centaines de documents s'étalant sur plus d'un siècle, de 1884 à 2007. 
Le proviseur, M. Mercadal, m'a autorisé à prendre des documents ainsi que des photos, poursuit Julien Llamas. Le tout n'est pas passé inaperçu sur internet, puisque l'élève gère la page facebook auparavant tenue par l'historien Martial Andrieu !
Tous les documents antérieurs aux années 60, - et à la construction du lycée Paul-Sabatier -, sont des archives du lycée impérial de Carcassonne qui était situé en haut de la rue de Verdun", explique Martial Andrieu. Révolté par ce désherbage sauvage des archives du lycée, qui s'est déroulé jeudi dernier, il énumère tout ce qui aurait pu disparaître : des listes d'élèves, de fonctionnaires, de professeurs, des fiches, des croquis de travaux des années 1880, mais aussi les services et émoluments du personnel pour 1947, et les provisions pour la cantine en période de guerreLe lendemain matin, deux hommes de l'administration ont pris les documents les plus anciens dans la benne, qui a ensuite été bâchée, raconte le lycéen.

Stockées 50 ans avant d'être jetées !

Martial Andrieu a appelé la directrice des Archives départementales. Elle a envoyé sur place ses agents, explique-t-il. Les archives du Lycée Impérial de Carcassonne sont évidemment les pièces les plus précieuses. L'historien Claude Marquié, faute d'archives pour réaliser une conférence, pensait qu'elles avaient été détruites lors du déménagement, précise Martial Andrieu. En fait, elles sont restées 50 ans au lycée Sabatier avant d'être jetées aux ordures ! Il me semble que les administrations ont l'obligation, passé un certain délai, de verser leurs papiers aux Archives départementales. Autre problème : des documents relativement récents, - et contenant de nombreux renseignements sur d'anciens élèves -, ont été exposés à la vue de tout le monde. Pas l'idéal pour protéger des données personnelles !

Journal L'Indépendant
Edition du mardi 11 novembre 2014
Guillaume Richard