Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/11/2014

Un lycéen sauve 130 ans d'archives par hasard !

Journal L'Indépendant :
Des documents du lycée impérial, - certains datant de 1884-,

ont été sauvés de la destruction
à Paul-Sabatier !Paul Sabatier - Destruction archives.jpg
Tout avait été jeté en vrac dans une benne au sein du lycée. D.R.

Il y avait une benne avec plein de documents, dans la cour du lycée. Je me suis approché et le premier papier que j'ai trouvé datait de 1891 !
Elève en première à Sabatier, Julien Llamas a sauvé de la destruction des centaines de documents s'étalant sur plus d'un siècle, de 1884 à 2007. 
Le proviseur, M. Mercadal, m'a autorisé à prendre des documents ainsi que des photos, poursuit Julien Llamas. Le tout n'est pas passé inaperçu sur internet, puisque l'élève gère la page facebook auparavant tenue par l'historien Martial Andrieu !
Tous les documents antérieurs aux années 60, - et à la construction du lycée Paul-Sabatier -, sont des archives du lycée impérial de Carcassonne qui était situé en haut de la rue de Verdun", explique Martial Andrieu. Révolté par ce désherbage sauvage des archives du lycée, qui s'est déroulé jeudi dernier, il énumère tout ce qui aurait pu disparaître : des listes d'élèves, de fonctionnaires, de professeurs, des fiches, des croquis de travaux des années 1880, mais aussi les services et émoluments du personnel pour 1947, et les provisions pour la cantine en période de guerreLe lendemain matin, deux hommes de l'administration ont pris les documents les plus anciens dans la benne, qui a ensuite été bâchée, raconte le lycéen.

Stockées 50 ans avant d'être jetées !

Martial Andrieu a appelé la directrice des Archives départementales. Elle a envoyé sur place ses agents, explique-t-il. Les archives du Lycée Impérial de Carcassonne sont évidemment les pièces les plus précieuses. L'historien Claude Marquié, faute d'archives pour réaliser une conférence, pensait qu'elles avaient été détruites lors du déménagement, précise Martial Andrieu. En fait, elles sont restées 50 ans au lycée Sabatier avant d'être jetées aux ordures ! Il me semble que les administrations ont l'obligation, passé un certain délai, de verser leurs papiers aux Archives départementales. Autre problème : des documents relativement récents, - et contenant de nombreux renseignements sur d'anciens élèves -, ont été exposés à la vue de tout le monde. Pas l'idéal pour protéger des données personnelles !

Journal L'Indépendant
Edition du mardi 11 novembre 2014
Guillaume Richard

Les archives de l'ancien Lycée Impérial de Carcassonne jetées aux ordures !

Musique et Patrimoine de Carcassonne
Martial Andrieu
http://musiqueetpatrimoine.blogs.lindependant.com/

académie des arts et des sciences de carcassonne,musique et patrimoine de carcassonne,martial andrieu,lycée paul sabatier

Comme nous vous l'annoncions vendredi, l'administration du lycée Paul Sabatier placée sous la responsabilité de Monsieur Mercadal — proviseur de l'établissement — avait jeté jeudi (6 novembre 2014) à la benne à ordures, un grand nombre d'archives et d'anciens manuels scolaires. Ce dépotoir de la mémoire collective se trouvait devant les bureaux du proviseur situés à l'entrée du lycée à la vue des futurs universitaires. Un beau symbole, en somme ! Sans la curiosité et la présence d'esprit de Julien Llamas — élève à Sabatier et excellent jeune citoyen Carcassonnais — cet événement serait passé aux oubliettes. Julien a d'abord demandé l'autorisation à M. Mercadal de pouvoir fouiller et prendre des photographies dans la benne. Ce qu'il fit. Ensuite, s'apercevant que les documents étaient constitués de listes d'appel, de fiches, de croquis de travaux datant pour les plus anciens de 1884, il entreprit d'en sauver le plus qu'il pourrait emporter chez lui  à pied. Aujourd'hui, ce sont autant de preuves visant à démontrer la faute de ces fonctionnaires de l'Éducation nationale.

benne.jpg

Alerté par l'élève qui avait posté la photo ci-dessus sur Facebook en expliquant le problème, je décidais de rendre public ce désherbage sauvage des archives du lycée. Jusqu'à présent, je m'en remettais aux dires de Julien quant à la qualité des archives vouées au pilon, considérant le fait comme grave. On imagine aisément l'effet produit sur la toile et les répercutions dans la ville. Aussi, le vendredi matin Julien vit deux hommes de l'administration descendre dans la benne pour, d'après lui, en extraire les documents les plus anciens sous les yeux d'un proviseur faisant l'étonné. La benne fut ensuite bâchée, ce qu'elle n'était pas la veille. Il semblerait que l'on ait pris conscience des conséquences, en tentant de réparer l'erreur. Enfin, il faut l'espérer ! 
Le vendredi à 14 heures, je décidais d'appeler la directrice des Archives départementales de l'Aude. Elle m'indiqua ne pas avoir été mise au courant de ce déserherbage par le proviseur du lycée. La procédure veut qu'en pareil cas, les archivistes procèdent au tri des documents en vue de leur conservation. La directrice m'assura alors qu'elle allait dépêcher sur place ses agents. À 16 heures, elle me confirma qu'ils s'y étaient rendus en me remerciant vivement pour ma démarche. Nous savons que l'on tentera par tous les moyens de minimiser les responsabilités en racontant qu'il n'y avait rien dans cette benne de bien important. Aussi, avons-nous rassemblé les preuves du contraire, grâce aux documents récupérés par Julien.

6.jpg

Il s'agit purement et simplement des archives du Lycée Impérial de Carcassonne qui fonctionna jusque dans les années 1960, avant la construction du lycée Paul Sabatier. Notons que l'historien Claude Marquié faute d'archives pour donner une conférence à la Société d'études scientifiques de l'Aude, pensait qu'elles avaient été détruites lors du déménagement. En fait, elles ont transité par le lycée Paul Sabatier qui les détenait depuis 50 ans, avant de les jeter aux ordures dernièrement. Il me semble que les administrations ont l'obligation, passé un certain délai, de verser leurs papiers aux Archives départementales.

lycée.jpg
L'ancien Lycée Impérial de Carcassonne, rue de Verdun.4.jpg
Une liste d'appel des élèves pour l'année 1891.14.jpg
Les réparations effectuées au lycée en 1902.37.jpg
Une liste des fonctionnaires du Lycée Impérial.33.jpg
Les professeurs des années 50-60, dont René Nelli.23.jpg
Les services et émoluments du personnel pour 1947,
mais également les provisions pour la cantine en période de guerre
et la comptabilité.
21.jpg
Un dossier du XIXe siècle.
16.jpg
Exposées au regard des élèves,
les fiches individuelles des anciens,
avec leurs nom, adresse, téléphone et filiation. Ici les années 1970 !
10.jpg
Là, l'année scolaire 2003-2004 !
Nous avons masqué les renseignements confidentiels,  mais ils ne l'étaient pas !
Certaines fiches contenaient même l'exclusion et le parcours disciplinaire !

Nous espérons que les Archives départementales auront pu récupérer l'ensemble de ces dossiers, car Julien n'en a sauvé que 5%. Sur mes conseils, il déposera aux Archives de l'Aude ce qu'il a pu extraire de la benne. L'administration du lycée n'admettra jamais sa faute ; au moins, donnera t-elle en secret ce qu'elle a récupéré à l'intérieur de la benne le vendredi matin... Je remercie beaucoup Julien Llamas et tous les historiens devraient en faire de même. Pour ma part, je désespère chaque jour de voir cette ville aux mains de gens si peu concernés par le patrimoine.