Carcassonne11
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/11/2012

Publication du volume 54, sixième série, tome 3, des Mémoires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne.

PUBLICATION DE L'ACADEMIE

Mémoires 54.jpg

La publication de son Bulletin ou de ses Mémoires par une société savante est toujours un événement de référence majeur dans le monde des arts, des lettres ou des sciences. Le volume 54, sixième série, tome 3, consacre les travaux conduits par les érudits du département de l'Aude au cours des années 2010 et 2011. Ce très bel ouvrage en couleurs, de 256 pages, hors commerce, peut-être acquis par le grand public au prix de 35 €. Remis gracieusement aux sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne à jour de leur cotisation, il peut être retiré à la bibliothèque de la société, 89, rue de Verdun, chaque mercredi, de 14 h. à 17 h. Il est expédié aux personnes éloignées ou qui ne peuvent se déplacer.

08/12/2011

Les sociétaires de l'Académie des arts et des sciences de Carcassonne écrivent et publient : Baron Guillaume Peyrusse, en suivant Napoléon - Mémoires, 1809-1815, de Christophe Bourachot.

Il arrive parfois, qu'au détour des pages de l'épopée napoléonnienne, apparaisse une figure oubliée ou méconnue. Guillaume Joseph Roux-Peyrusse en fait partie. Rien ne laissait prévoir que ce carcassonnais, né le 14 juin 1776, serait un jour l'auteur d'un précieux témoignage sur Napoléon et ses campagnes.
Engagé dès l'âge de dix-sept ans dans la "Compagnie de chasseurs du bataillon de la masse de Carcassonne", on le retrouve durant plusieurs années au sein de l'Armée des Pyrénées-Orientales. Entre l'automne 1793 et l'année 1800, le jeune Peyrusse y occupe les fonctions de soldat ou, alternativement, celles de secrétaire dans les bureaux de l'état-major. Plus tard, son frère André, alors Receveur général du département d'Indre-et-Loire, le fait entrer dans les bureaux du Trésor de la Couronne. L'année 1809, celle de la campagne d'Autriche, marque un tournant dans sa carrière. Il est nommé "inspecteur et seul inspecteur du Trésor de la Couronne". Puis il est désigné par son supérieur, le Trésorier général Estève, pour faire "le service de Payeur du Trésor général de la Couronne à la suite du quartier-général impérial". Dès le lendemain de sa nomination, Guillaume Peyrusse suit la Grande Armée qui part pour l'Autriche. C'est là que débute son récit. Le 5 juin 1809 marque sa première rencontre avec la cruelle réalité de la guerre. Peyrusse assiste à la bataille d'Ebersberg.

Bourachot-Peyrusse.jpg
Christophe Bourachot.
Ouvrage disponible chez l'éditeur : éditions Cléa, 33, rue Sambin - 21000  Dijon.
cleamicroed@wanadoo.fr
Consultable à la bibliothèque de l'Académie.

Christophe Bourachot a souhaité faire connaître cette personnalité, qui pendant plusieurs années, a cotoyé l'Empereur. Il a compulsé les archives, ainsi il a pu commenter, annoter, ce document. De très nombreuses notes mettent en lumière ce témoignage. Cette édition est la première édition intégrale, complétée par le manuscrit de Guillaume Peyrusse se trouvant à la Bibliothèque municipale de Carcassonne.